Accès par territoire
Newsletters
Menu principal

Ille-et-Vilaine. 204 millions d’euros levés en 2021 par 18 startups

Véronique Maignant, le 12.01.2022

2021 se révèle être une année particulièrement florissante pour les startups de la French Tech Rennes - St Malo. 18 d’entre elles ont levé plus de 204 millions d’euros dont 113 millions d'euros pour la seule fintech, Leocare, qui pulvérise ici le record de la  métropole rennaise. Pour mémoire, en 2020, 31 start-up avaient levé plus de 80 millions d’euros.

Le Poool

“Cette année encore le dynamisme de la French Tech Rennes St Malo se confirme avec deux phénomènes notables, souligne Daniel Gergès, directeur du Poool*. Moins de start-up lèvent au final plus d’argent, avec la levée historique de plus de 100 millions de Leocare, ce qui n’est pas une fin en soi mais qui montre que les futures pépites du digital peuvent aussi naître en région. D’autre part au-delà des secteurs d’excellence du numérique et de la cyber toujours bien représentés, de plus en plus de start-up industrielles comme Gaïago ou Aisprid sont financées et ça c’est une nouveauté”,

Les CleanTech ont toujours le vent en poupe

Comme en 2020, les start-up de la CleanTech, à la confluence du numérique et de la transition écologique, ont bénéficié de nombreux investissements en 2021 :  

Sweetch Energy : spécialisée dans les nanotechnologies, la start-up rennaise produit de l’électricité à partir d’eau et de sel pour fournir des énergies propres et respectueuses de l’environnement. La start-up a levé 5,2 millions d’euros en 2021. (Rennes)

Demeta, start-up de chimie verte qui développe et conçoit des produits chimiques de spécialité et de polymères de haute technicité, a levé 2,4 millions d’euros en 2021. (Rennes)

Purecontrol, qui a développé un serveur industriel pour analyser les données, améliorer l’efficacité des systèmes de régulation (chauffage, climatisations, etc.) et optimiser les ressources, annonce sa première levée de fonds, pour un montant de 1,7 millions d’euros en 2021. (Cesson-Sévigné)

See You Sun, start-up qui conçoit des solutions clé-en-main de recharge électrique et de production d’énergie renouvelable, a levé 12 millions d’euros en 2021. (Chantepie)

 

Rennes Métropole confirme sa place sur l’échiquier européen de la cybersécurité

La Bretagne se positionne depuis plusieurs années comme l’une des régions françaises les plus avancées dans l’offre de solutions pour parer la multiplication des cyber-attaques. Pour la 3e année consécutive, Rennes est n°1 (hors Île-de-France) au classement Waves-stone des start-up en cybersécurité.

A l’heure où la protection des données s’est imposée comme un enjeu majeur pour tous les secteurs économiques, Yes We Hack, Glimps et Arzen, illustrations de cet écosystème dynamique, ont levé des fonds en 2021 :

  • Yes We Hack est la première plateforme européenne de Bug Bounty et de VDP, qui connecte plus de 24 000 experts en cybersécurité répartis dans 170 pays et des organisations de toutes tailles et de tous secteurs pour rechercher les vulnérabilités de leurs sites web, applications mobiles, infrastructures et objets connectés, et sécuriser leurs périmètres exposés. La start-up a levé 16 millions d’euros en 2021.
  • Glimps développe et commercialise une solution qui détecte, analyse et attribue les attaques informatiques via une technologie à base d’intelligence artificielle pour les particuliers, les entreprises et les administrations. Pour sa deuxième levée de fonds, la start-up a levé 6 millions d’euros.
  • Arzen propose un service de cloud décentralisé dans le but de proposer un espace de stockage en ligne, digne de confiance, confidentiel et sécurisé.

 

L’AgroTech et l’AgriTech au rendez-vous des investissements à Saint-Malo

La Bretagne est la première région agricole française et la première région agroalimentaire européenne. Pour accompagner le dynamisme de cet écosystème et rester à la pointe de la technologie, de nombreuses start-up innovent. Parmi elles, les deux start-up malouines Gaïago et Aisprid ont levé un total de 17,6 millions d’euros en 2021. Gaïago (13 millions d’euros levés) accompagne les agriculteurs et leurs distributeurs dans la transition agro-écologique en leur fournissant des outils concrets de revitalisation des écosystèmes. Quand à Aisprid (4,6 millions d’euros levés), elle  fabrique des robots autonomes pour la récolte de fruits fragiles. 

 

Le numérique continue d’attirer les investisseurs : plus d’1 million d’euros pour 2 start-up 

Avec 3 000 entreprises sur le territoire dont 194 start-up et 24 000 salariés, l’écosystème du numérique rennais est très dynamique et en pleine croissance :

  • One Wave, qui a développé une carte unique connectée et sécurisée rassemblant l'ensemble des cartes personnelles utilisées au quotidien (paiement, transport, fidélité...) a levé 600 000 euros. (Rennes)
  • Sodira Connect, fournisseur de solutions Edge Computing, pour l’IoT et le Content Management, a levé 450 000 euros. (Cesson-Sévigné)

 

Le secteur de l’habillement à Saint-Malo n’est pas en reste cette année. Billi London, première marque de collants biodégradables au monde a levé 190 000 euros en 2021.

 

Le spatial et l’industrie attirent les investisseurs 

Avec 20 millions d'euros levés en 2021, Unseenlabs illustre l’intérêt des investisseurs pour le secteur du spatial. La start-up rennaise développe un service de surveillance maritime, permettant la localisation et la caractérisation des navires en mer depuis l'espace, basé sur l'exploitation d'une constellation de Cubesatellites. (Rennes)

Côté industrie, la start-up Stirweld a levé 2 millions d’euros pour son travail sur la démocratisation du soudage par friction malaxage (pour le soudage aluminium ou les assemblages bi-matériaux). (Saint-Grégoire)


* Leocare (35). L’assurtech lève près de 98 M€ pour conquérir le marché national et européen

** Le Poool est la communauté de l’innovation et de l’entrepreneuriat en Ille-et-Vilaine qui accompagne les entreprises innovantes et anime la dynamique territoriale en collaboration avec l’ensemble des acteurs, au service de l’emploi


L'évènement

Journée du Numérique responsable dans l'Ouest : un événement hybride et multi-sites le 25 janvier prochain

Journée du Numérique responsable dans l'Ouest : un événement hybride et multi-sites le 25 janvier prochain

ADN Ouest, l’association qui Agit pour le Développement du Numérique dans l’Ouest, se mobilise pour sensibiliser aux enjeux environnementaux du numérique en organisant un événement
hybride et multi-sites le 25 janvier prochain. Une journée dédiée au numérique responsable dans 6 villes de l’Ouest dont Brest Ploufragan et Rennes.
L’objectif de cette journée est double :  Sensibiliser sur l’impact environnemental du numérique et susciter une mise en action des professionnels du secteur par le partage de
pratiques permettant une utilisation plus sobre du numérique. Inscription ici

Recommandations