Accès par territoire
Newsletters
Menu principal

Trophées Inpi . Demeta (35) et Olmix (56) parmi les 15 entreprises françaises finalistes

Véronique Maignant, le 06.10.2021

Créés en 1991, les Trophées INPI célèbrent cette année leur 30ème anniversaire. Pour cette édition spéciale, l’Institut National de la Propriété Industrielle récompensera des PME et start-up dans chacune des catégories suivantes :  « Export », « Industrie », « Innovation responsable », « Recherche partenariale » et « Start-up ».   Quinze finalistes dont les entreprises bretonnes Demeta à Rennes et Olmix à Bréhan dans le Morbihan sont susceptibles, chacune dans leur catégorie, de remporter ce trophée. Rendez-vous le 24 novembre pour connaître les lauréats .

Demeta à Rennes concourt dans la catégorie Recherche partenariale
Fred Pieau

Catégorie Recherche partenariale : Demeta à Rennes

Demeta est une société de chimie verte née d'un transfert de technologies de l'Ecole supérieure de chimie de Rennes. La PME bretonne qui emploie 21 salariés développe depuis 2011 des catalyseurs de nouvelles générations. L’objectif ? Simplifier la chimie et produire des matériaux et des molécules de haute performance, écoresponsables et économiques. L'entreprise, dont les innovations à faible empreinte carbone sont protégées par une petite cinquantaine de brevets, met au point des nouveaux matériaux comme le NexTene, créé à partir de molécules issues du pétrole qui sont transformées par catalyse polymétallique. « Nos premiers débouchés seront dans le secteur automobile avec la réalisation de pièces de carrosseries pour tracteurs », indiquait en 2020 Patrick Piot, directeur général de Demeta.

Avec le NexTene qui permet la fabrication d'éléments plus résistants qu'avec les résines époxy, l'entreprise cible aussi l'offshore pétrolier, le bâtiment ou l'armement. Avec GreenCARE, qui propose de nouveaux ingrédients écoresponsables et biosourcés, Demeta vise le secteur des cosmétiques et la parfumerie. « L’intégralité de nos innovations est protégée par des dépôts de brevets afin de pérenniser nos avantages concurrentiels. Cela nous apporte une crédibilité considérable auprès des investisseurs et potentiels clients. Cette nomination aux Trophées INPI est une reconnaissance de la qualité de nos inventions et de notre stratégie de propriété industrielle. Elle reflète également notre participation active à la stratégie nationale d'innovation », conclut Patrick Piot, directeur général. Il y a un an, l'entreprise rennaise annonce avoir reçu un financement européen de soutien à l'innovation de 4,8 millions d'euros.

Catégorie Innovation responsable :  Olmix à Bréhan dans le Morbihan

Créée il y a 25 ans, en Bretagne, par Hervé Balusson, Olmix est devenue une belle entreprise de taille intermédiaire (ETI) qui s’est très bien développée à l’international. Elle emploie 671 salariés pour un chiffre d’affaires 2020 de 155 millions d’euros dont 80 % réalisés à l’export . A partir d’algues, associés à des argiles et oligo-éléments , l’entreprises propose des solutions alternatives naturelles aux intrants s de synthèse utilisés dans l’agriculture. : fruits et légumes sans pesticides , mais aussi viandes sans antibiotiques. Les solutions proposées, développées via des brevets et dont les dénominations sont protégées par des marques ont permis un développement international d’Olmix. En effet l'entreprise totalise 80 brevets et demandes de brevets français et internationaux/ 195 marques et demandes de marques françaises et internationales

Jean-Christophe Juilliard dirige Olmix depuis l’arrivée au capital , en 2020, du fonds d’investissement Motion Equity Partners.  Celui-ci a pris 50 % du capital et apporté 50 millions d’euros. Hervé Balusson reste président du conseil de surveillance du groupe. L'objectif de l'ETI  est de devenir un des leaders de la transition agricole de demain. Olmix a aussi l’ambition de créer un véritable écosystème de partenaires avec des organismes de recherche, des agriculteurs, des coopératives mais aussi des distributeurs.

 

Hélène Szulca, présidente de cette nouvelle opération des Trophées INPI  mènera les débats et les votes du jury * . Passionnée d’environnement, elle fonde son entreprise, Tech Sub avant même la fin de ses études à Sciences Po Lille. La société, créée en 1995 avec trois associés, développe des nouvelles solutions autour du métier de scaphandrier et conçoit des nouvelles techniques de travaux subaquatiques.

Aujourd’hui implanté dans plusieurs régions françaises, le groupe compte trois filiales : Aquago, spécialisée dans la gestion et la restauration des milieux aquatiques pollués, Aquagéo Etanchéité qui réalise et réhabilite des ouvrages étanches pour le stockage de liquides et de solides, et Altabyss, filiale de l’entreprise aux Émirats arabes unis. Tech Sub a été entreprise lauréate des Trophées INPI en 2008.


* Le jury, reflet de l’écosystème de l’innovation française, est composé de personnalités et d’experts, issus des secteurs privés et publics.

INPI : Pascal Faure, directeur général

ADEME : Nadia Boeglin, directrice de la transition écologique des grands comptes

Afnor : Isabelle Rimbert, directrice ajointe

APCI-Promotion du design : Dominique Sciamma, président

Association Les Déterminés : Moussa Camara, fondateur

Association des praticiens du droit des marques et des modèles (APRAM) : Julien Delucenay, vice-président

Association française des spécialistes en propriété industrielle (ASPI) : Géraldine Guéry-Jacques, vice-présidente

Bpifrance : Sophie Rémont, directrice de l’expertise et des programmes

Business France : Didier Boulogne, directeur général délégué Export

CCI France : Frédéricke Lonchambon, responsable du pôle Développement des entreprises et de territoires

Compagnie nationale des conseils en propriété industrielle (CNCPI) : François Delumeau, vice-président

Conseiller en stratégie d’innovation : Olivier Ezratty, consultant et bloggeur

Delta Dore, lauréat des Trophées INPI 2020 : Philippe Chouanne, responsable propriété intellectuelle

Direction Générale des Entreprises (DGE) : Olivier Deschildre, chef de projet « innovation et propriété industrielle »

Direction Générale de la recherche et de l’innovation (DGRI) : Juliette Thomas, cheffe du département action régionale

Réseau Curie : Stéphanie Kuss, directrice générale

Union des fabricants (Unifab) : Christian Peugeot, président

 

 

 

 


L'évènement

Morlaix. Rencontre ESS et RES pour le développement économique et durable du territoire

Morlaix. Rencontre ESS et RES pour le développement économique et durable du territoire

L’Adess du Pays de Morlaix et la CCIMBO co-animent une matinée rencontres ESS & RSE :
le vendredi 10 décembre de 10h à 12h à la salle des conférences à la CCIMBO Morlaix.

Rencontrez les entreprises et les structures de l’économie sociale et solidaire (ESS) de votre territoire et découvrez la responsabilité sociétale des entreprises (RSE) à travers témoignages inspirants et ateliers participatifs thématiques.

Participation gratuite, sur inscription