Accès par territoire
Newsletters
Menu principal

Aisprid (35) lève 4,6 M€ pour accélérer le déploiement de ses robots cueilleurs de fruits et légumes

Véronique Maignant, le 30.06.2021

Lauréate du concours Etonnants Créateurs 2019 , Aisprid, implantée à Saint-Malo propose un robot complètement autonome pour la récolte et l’inspection de fruits et légumes fragiles, tels que la tomate ou la fraise. Nicolas Salmon, cofondateur de la start-up annonce une première levée de fonds de 4,6 millions d'euros auprès de Demeter, GO CAPITAL et Breizh Up.

Aisprid a vu le jour en avril 2020 à Saint-Malo
Aisprid

La solution mise au point par Aisprid, officiellement créée en avril 2020,  répond au problème de pénurie de main d’œuvre auxquels font face les producteurs dans les pays développés. A terme, l’entreprise souhaite encourager davantage de producteurs à maintenir leur production localement ou à s’installer au plus près de leurs clients. Ainsi, l’impact environnemental lié au transport pourra être réduit. « Les solutions robotiques pour la récolte de précision sont peu nombreuses voire inexistantes, du fait de la haute technicité requise pour aboutir à un produit commercialisable. Cette levée de fonds nous donne les moyens de notre ambition, et nous permet de répondre au plus vite à l'attente forte des producteurs vis-à-vis de notre offre", souligne Nicolas Salmon, co-fondateur et CEO d’Aisprid à Saint-Malo. Lui et ses associés, Pierre-Edouard Hannoush et Morgan Kervoern, tous les trois ingénieurs de formation, se sont spécialisés dans la conception de robots pour la récolte de fruits et légumes, à commencer par les tomates grappe.

 

Préparer l’industrialisation

Ce robot est accessible sous forme d’abonnement avec une facturation au volume. Des services complémentaires à la récolte sont également proposés aux clients : projection de volume de leur production sur les prochains jours et détection de maladies et d’insectes ravageurs sur les plantes. En 2020, un premier prototype pour la récolte de la fraise a été testé dans une serre. Aujourd’hui, Aisprid propose la récolte de tomates, culture pour laquelle la demande est encore plus importante.

Cette première levée de fonds de 4, 6 millions d’euros a été réalisée auprès de Demeter, Go Capital et Breizh Up (fonds d’investissement de la Région Bretagne soutenu par le Fonds Européen de Développement Régional et géré par Sofimac Innovation). Le tour de table est complété par ses partenaires bancaires historiques — BPGO, Caisse d’Epargne, BNP, Crédit Mutuel de Bretagne et Bpifrance.

« Concrètement, grâce à ce financement, nous allons poursuivre la mise au point et le déploiement des premiers robots sur le marché, accélérer les programmes de R&D et préparer l'industrialisation puis la commercialisation de la solution à grande échelle. Un vrai challenge, dont la résolution est guettée par les acteurs et utilisateurs de la robotique agricole », indique Nicolas Salmon, désormais à la tête d'une quipe d'une dizaine de collaborateurs.

Découvrir Aisprid

 


L'évènement

SECNUMECO 2021 : Le colloque sur la veille stratégique et la sécurité numérique aura lieu à Vannes

SECNUMECO 2021 : Le colloque sur la veille stratégique et la sécurité numérique aura lieu à Vannes

La sécurité économique et la sécurité numérique seront de nouveau à l'honneur, le vendredi 17 septembre 2021 à Vannes dans le Morbihan, lors de la 5è édition du colloque SecNumeco sur l’anticipation au travers de la veille stratégique et de la détection des vulnérabilités.

Cette journée sera coorganisée par l'Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information (ANSSI), le Service de l’information stratégique et de la sécurité économiques (SISSE) et avec le soutien de l’université de Bretagne Sud (UBS) et CCI Innovation Bretagne.

Au programme : conférences, ateliers et tables rondes
Vendredi 17 septembre de 9h30 à 16h00
A l'Université de Bretagne Sud, rue André Lwoff, 56000 Vannes 

Participation gratuite ; sur inscription