Accès par territoire
Newsletters
Menu principal

Booster Bretagne. 17 PME innovantes engagées dans la saison 2

Véronique Maignant, le 29.09.2021

La deuxième promotion de l’accélérateur Booster Bretagne a été officiellement lancée ce lundi 27 septembre 2021 à Rennes. Issus des 4 coins de la Bretagne, 17 dirigeants rejoignent ce programme sélectif, ciblé et personnalisé, lancé en 2019 par Bpifrance, la Région Bretagne et les 7 Technopoles Bretagne. Objectif : accompagner la croissance des PME innovantes du territoire breton.

Issus des 4 coins de la Bretagne, 17 dirigeants viennent de rejoindre l'accérateur Booster Bretagne.
7TBzh

Concrètement, les 17 dirigeants bénéficieront de 13 jours de conseil individuel incluant un diagnostic d’entrée Rebond Bpifrance et un à deux modules complémentaires visant à identifier et actionner leurs leviers de croissance. Huit sessions de 2 jours de formation en présentiel leur seront proposées par Skema Business School durant la durée de leur accompagnement ainsi qu’un parcours de e-learning sur mesure via la plateforme Bpifrance Université.

Enfin, les mises en relation entre accélérés de la promotion seront encouragées ainsi qu’avec les 1 600 Accélérés Bpifrance et la communauté Excellence (5 000 entreprises sélectionnées par Bpifrance pour leur fort potentiel de croissance). Les accès aux réseaux de Bpifrance, des 7 Technopoles de Bretagne et de la Région Bretagne leurs seront également facilités.

Les 17 entreprises bretonnes sélectionnées

Aladom – Rennes

Guillaume Thomas a créé Aladom en 2008 avec l’idée simple de faire rencontrer les particuliers avec les prestataires de services à la personne disponibles sur leur territoire. En 2018, la plateforme accueille 600 000 visiteurs mensuels et fédère une communauté de plus de 220 000 prestataires de services qui représentent plus de 80 métiers.

Apitic – Lannion

L’entreprise a vu le jour en 2007, à Lannion dans les Côtes d'Armor, et propose « une solution logicielle, entièrement personnalisable, en cloud omni-canal » pour accompagner les commerçants et les nouveaux comportements d’achat : vente sur place via la caisse, e-commerce, « click& collect », borne drive, applications sur smartphone et interface avec des plateformes de livraison comme Deliveroo, Uber Eat, JustEat ou Take Away. Apitic emploie actuellement près de 40 collaborateurs, dont une grande majorité de développeurs. Elle compte plus de 1 000 clients.

L’Atelier V – Vannes

Installé dans un ancien atelier de charcuterie de Vannes (Morbihan), L’Atelier V confectionne des produits à base de légumes secs pour proposer une alternative aux protéines animales. « Notre but n’est pas de se substituer à la viande. Nous avons la conviction que l’on peut rééquilibrer le modèle alimentaire en introduisant les légumineuses », explique Xavier Le Louër, le fondateur de L’Atelier V qui souligne que l’équilibre se joue aussi dans l’agriculture. Commercialisés dans le circuit bio, ses petits pots et barquettes sont vendus entre 3,5 et 4,50 € en épiceries spécialisées dans toute la France et la restauration collective commence à s’y intéresser. L’entreprise emploie une vingtaine de personnes.

Cailabs - Rennes

Cailabs est née à Rennes en 2013 à partir des recherches en laboratoire de ses trois cofondateurs. Depuis, elle a déposé une vingtaine de brevets pour ses technologies liées à la fibre optique qui trouvent leur application des télécoms à l’industrie. La crise du Covid ne semble pas avoir entamée la croissance de l’entreprise :  13 salariés ont été recrutés en 2020 et les ventes se sont accélérées.

Cognix -Systems - Rennes

Cognix Systems est une SSII créée en 2002 à Rennes pour accompagner les TPE, PME, start-up et grands groupes dans la conception et le déploiement de leurs stratégies internet. La société commercialise 6 services : l’infogérance et l’hébergement, les solutions logicielles, la création de sites web, le CognixCloud, la billetterie en ligne et la captation carbone. Elle compte 4 implantations à Rennes, Saint-Malo, Brest et Paris.

Elementa - Saint-Nolff

Créée en 2010, Elementa distribue des ingrédients santé à destination des fabricants de compléments alimentaires, de produits diététiques, de laits infantiles et d'aliments fonctionnels sur la France, le Royaume-Uni, le Benelux et l'Espagne. En forte croissance, son chiffre d'affaires a atteint 3 M€ sur le dernier exercice.

Energy&+ - Saint-Nolff

Depuis sa création par Adrien Haller en 2006, la société a évolué. L’activité est rapidement passée du métier de plombier-chauffagiste chez des particuliers, à de l’industrie énergétique dédiée aux collectivités, aux agriculteurs et à l’industrie. La PME qui conçoit des solutions sur mesure pour la production d’énergie durable a été lauréat à deux reprises de l’appel à projet lancé par la Commission de régulation de l’énergie, CRE 5-3 « « installation de centrales de cogénération biomasse ». En 2021, sa filiale W&nergy a levé 7 millions d’euros pour déployer la pyrogazéification.

Heol Composites à Trefflean

Reprise il y a deux ans par Jean-Paul Dufeau, Heol Composites conçoit et fabrique des pièces en carbone, essentiellement pour la voile de compétition. Les pièces sont de deux catégories : les appendices, qui vont sous l’eau (safran, dérive, voile de quille, foil), et les espars, au-dessus de l’eau (mât, bôme, tangon, bout-dehors, latte de grand-voile…). Multicoques, Ultims, Imoca du Vendée Globe, Minis 6.50, Catamarans ultra sportifs : ces bateaux de compétition sont tous équipés avec des pièces creuses en carbone sorties des ateliers d’Heol Composites. L'entreprise compte une douzaine d’ingénieurs, techniciens et experts en matériaux composites à hautes performances.

Lozenge à Quimper

Spécialisé en Conseil en Finance de Marché, Informatique et Systèmes d’Information,  Lozenge intervient auprès de grands noms internationaux pour optimiser les processus liés aux activités sur les marchés financiers. L'entreprise possède son propre pôle de recherche et développement : Lozenge Analytics. Il est dédié à l’innovation, au développement de solutions progiciels et à leur intégration auprès de clients bancaires et industriels.

 

Mobility Tech Green à Rennes

Depuis plus de 10 ans, la start-up rennaise propose des services d’autopartage et de covoiturage. Elle a développé e-colibri, une solution permettant aux entreprises et collectivités de gérer leurs flottes de véhicules en autopartage. En 2021-2022, elle ambitionne d’atteindre les 10 000 voitures, en France mais aussi en Europe. Recemment Mobility Tech Green a développé un système de communication entre le vélo et e-ColibriTM, permettant de verrouiller et de déverrouiller le vélo via son badge ou son smartphone.

Move'n See à Brest

Lancé au CES de Las Vegas en 2015, le robot caméraman Pixio va élargir ses champs d'action. Adapté pour filmer les sportifs individuels et la scène, il va se développer pour pouvoir suivre les sports collectifs. Derrière cette technologie de haute précision, il y a Move'n See, une start-up brestoise fondée par Eric Willemenot qui vient de réaliser une levée de fonds auprès de Seventure et la West WebValley pour étendre son offre à plus de 200 disciplines sportives.

Prolann à Lannion

Fondée en 1973, reprise en 2003, Prolann a su se diversifier et conçoit des sismographes et capteurs infrasons. L'entreprise de pointe, présidée par Robert Glémot, est reconnue au niveau mondial pour sa haute technologie pour la fabrication de pièces de précision notamment pour le secteur de la défense. Plusieurs pièces de l’avion de chasse Rafale sont usinées à Rospez près de Lannion .

Sensing Vision à Chevaigné (35)

Permettre aux collectivités de réaliser des économies de 20 à 40 % sur le fonctionnement de leurs bâtiments : c'est la solution développée par la start-up Sensing Vision depuis 2017, basée à Chevaigné. Son savoir-faire : des objets connectés et de puissants algorithmes permettant de créer rapidement un modèle numérique des fuites énergétiques. « Nous permettons aux collectivités d’avoir un accès très rapide au bilan énergétique de leurs bâtiments,  explique Benoît Vagneur, l’un des cinq cofondateurs de la start-up.  L’un de nos atouts est d’utiliser de multiples capteurs autonomes à très basse consommation d’énergie et capables de nous transmettre en temps réel leurs données. »

Synergiz à Saint-Malo

Créée en 2011 par Fabrice Barbin, Synergiz est experte en solutions logicielles collaboratives et interactives. En pleine croissance, l’entreprise malouine est reconnue comme un acteur de référence de la réalité mixte et augmentée et des usages d’HoloLens. Après avoir opéré une  levée de fonds d’1,25 million d’euros en juin 2020, elle vient de se voir attribuer par Microsoft, le premier et unique statut Gold français.

Pixelsurmer à Brest

Fondée en 2013 par Jean-François Cuzon, Pixelsurmer développe et installe des systèmes électroniques embarqués et mécatroniques pour des applications marines de haute technologie notamment pour les voiliers de compétition.

Titan Préfa à Plouizy (22)

A l’image de nombreux artistes, Vincent Avé affectionne le béton pour des pièces monumentales. Depuis qu’il a créé Titan Préfa en 2017, à Plouisy (22), il fabrique, sur site, des dalles, des tables, des ouvrages routiers mais aussi des locaux techniques dédiés à différents usages. Porté par une forte croissance, il se lance aujourd’hui dans la conception et la construction de studios de jardin de près de 20m², en béton imitation bois, entièrement aménagés.

Unseenlabs à Rennes

Fondée en 2015 par les frères Clément et Jonathan Galic, tous deux ingénieurs dans l’aérospatial, Unseenlabs a lancé son premier nano-satellite en août 2019. Depuis l’entreprise a poursuivi leslancements et est devenue aujourd’hui le leader européen de la géolocalisation radiofréquence (RF) par satellites de navires en mer. Grâce à sa technologie embarquée propriétaire basée sur l’identification des ondes électromagnétiques émises par les navires, Unseenlabs est capable de géolocaliser depuis l’espace, n’importe quel navire en mer, en temps quasi-réel, au kilomètre près. En avril 2021, le Rennais a opéré une levée de fonds de 20 M€, la plus importante opérée à ce jour dans le secteur du new space européen.

 

 

 

 

 

 


L'évènement

La Digital Tech Conference revient le 3 décembre à Rennes

La Digital Tech revient le 3 décembre à Rennes

La Digital Tech Conference - l’événement de la communauté de l’innovation en Bretagne - revient le 3 décembre 2021, en marge et en partenariat avec les Trans Musicales. L’innovation vertueuse sera le thème principal de cette  6ème édition nventer - repenser - transformer au service du progrès social et environnemental sont les enjeux auxquels elle tente de répondre. Programme et inscription

Recommandations