Accès par territoire
Newsletters
Menu principal

Apitic (22) s’envole à l’international sous l’effet de la digitalisation accélérée de la restauration

Véronique Maignant, le 05.05.2021

Les nouveaux modes de consommation dans la restauration et le manque anticipé de personnel incitent plus que jamais les professionnels à digitaliser leur process, de la gestion des stocks à la production, en passant par la commande et la livraison. Aujourd’hui, Apitic à Lannion accompagne plus d’un millier d’entre eux grâce à une solution unique. Fondée par des techniciens, la PME enregistre chaque année une croissance à deux chiffres et vient de démarrer à l’international aux côtés de ses clients. Une dizaine de collaborateurs va être recrutée cette année.

Anne-Cécile Le Quéré, directrice commerciale et marketing, cofondatrice avec Stéphane Statiotis d’Apitic à Lannion.

« Nous n’avons jamais cessé de travailler depuis le 1er confinement. Au contraire ! Nous avons un écosystème adapté et connecté à toutes les plateformes de livraison pour répondre aux attente de ses clients. Désormais, les restaurateurs préparent leur réouverture. La peur de manquer de personnel les poussent à se tourner vers des solutions digitalisées, comme la commande à table ou le paiement à table via son smartphone et donc sans l’entremise d’un serveur. Le déploiement de ces outils interfacés au terminal de caisse nécessite énormément de R&D. Par chance, c’est notre cœur de métier. Nous sommes avant tout des techniciens », explique avec ferveur Anne-Cécile Le Quéré, directrice commerciale et marketing, cofondatrice avec Stéphane Statiotis d’Apitic.

 

Croissance à deux chiffres

L’entreprise a vu le jour en 2007, à Lannion dans les Côtes d'Armor, et propose « une solution logicielle, entièrement personnalisable, en cloud omni-canal » pour accompagner les commerçants et les nouveaux comportements d’achat : vente sur place via la caisse, e-commerce, « click& collect », borne drive, applications sur smartphone et interface avec des plateformes de livraison comme Deliveroo, Uber Eat, JustEat ou Take Away. Apitic emploie actuellement près de 40 collaborateurs, dont une grande majorité de développeurs. Elle compte plus de 1 000 clients. Son cœur de cible ? La restauration rapide et à Table puis les métiers de bouche (boucher, traiteur, boulanger poissonnier etc.). Chaque année, son chiffre d’affaires enregistre une croissance à deux chiffres. Pour y faire face, une dizaine de recrutements est en cours, des développeurs mais aussi des personnes dédiées aux services support et délivery.

 

S’adapter au système de paiement en vigueur dans chaque pays

Depuis un an, Apitic s’envole à l’international pour suivre ses clients, des enseignes comme Pitaya qui compte une centaine de points de vente en France « Pour eux, nous déployons nos solutions en Angleterre, en Espagne, en Suisse ou encore aux Pays-Bas et en Belgique .» La PME travaille aussi avec la Boîte à Pizza, Eat Sushi, Planet Sushi mais aussi Maison Pic ou encore Yves-Marie Le Bourdonnec, « meilleur boucher de Paris », etc. « Dans chaque pays, nous devons adapter notre logiciel de caisse et notre brique de paiement pour être en conformité avec le fisc et les autorités. Chacun a sa propre certification et son système sécurisé (VADS). Par exemple, mettre en place un site e-commerce en Suisse nécessite énormément d’allers et retours car ils ont leur propre système : le Six Payment. Aux Pays-Bas, ils pratiquent systématiquement l’arrondi sur les tickets de caisse, etc. Toute ces spécificités requièrent un grand nombre de développements» souligne la directrice commerciale et marketing.

 

Optimiser les flux et les process des restaurateurs

En parallèle, Apitic développe des outils pour pallier le manque de personnel. « On sent une tension chez les professionnels de la restauration. Ils ont besoin de repositionner leur carte, ils ne savent pas quelle sera leur vitesse de croisière au moment de la reprise. Surtout, ils veulent se digitaliser pour compenser la baisse de personnel et éviter les files d’attente. On se doit de les suivre et de leur proposer un outil unique à partir duquel ils vont piloter leurs achats, leurs stocks, leur caisse, leur plateforme de livraison, leurs canaux de vente mais aussi le coût matière, la production. Il s’agit d’optimiser les process, de la mise en production à la livraison de leurs commandes, de répartir la production en fonction du nombre de cuisiniers. Pour accompagner cette attente, on vient par exemple de s’interfacer avec Transgourmet. » Outre la commande et le paiement à table avec l’appli développée en interne, « ApiClick & ApiBill », Apitic propose une interface web sonore  qui permet au restaurateur d’avertir sur un écran dynamique que la commande est prête. Les bornes de commandes vont se développer. « Avec notre solution, nos clients gèrent leurs stocks, optimisent leurs flux, tracent les matières premières, valident les commandes, sécurisent les paiements.» La PME s’est également rapprochée d’acteurs comme Vérifone pour intégrer les titres restaurants dématérialisés.

Cet apport de technicité se fait au juste coût. « Les flux financiers restent dans leur banque. Les Data qui passent chez nous leur appartiennent. Notre modèle économique repose sur un système d’abonnement qui comprend entre autres un service d’assistante 7jours/7 ». Résultat, aucune enseigne de restauration ne manque à l’appel depuis son arrivée chez Apitic. « En 2021 près d’1 milliard d’euros passera par notre système d'encaissement dont plus d'1/4 du chiffre d’affaires des 20 plus belles enseignes de restauration Fast Casual de France  », conclut Anne Cécile Le Quéré.

Découvrir Apitic

Apitic à Lannion : une solution multicanal pour accompagner toutes les formes de commerce

 

 

 

 

 


L'évènement

Open de l'International : Les inscriptions se poursuivent jusqu’au vendredi 2 juillet

Open de l'International  : Les inscriptions se poursuivent jusqu’au vendredi  2 juillet

Le 5 juillet 2021, 150 prestataires étrangers agréés Bretagne Commerce International (BCI) résidant dans 70 pays différents seront à la  disposition des entreprises bretonnes pour les rencontrer en entretiens B2B, trouver de nouvelles opportunités de marchés à l’international, échanger sur des projets ou missions en cours sur les 5 continents…Informations et inscriptions.