Accès par territoire
Newsletters
Menu principal
Sur les 22 projets nominés pour cette édition 2019, 8 ont été récompensées.
CCI 35
Sur les 22 projets nominés pour cette édition 2019, 8 ont été récompensées.

Crisalide Numérique : 8 entreprises bretonnes innovantes récompensées

Véronique Maignant, le 07.11.2019

Salle comble, jeudi 7 novembre au Diapason à Rennes,  pour la remise des Trophées Crisalide Numérique, organisée par la CCI lle-et-Vilaine avec le concours de CCI Innovation Bretagne et Créativ. Depuis 2013, ce concours met en lumière des entreprises bretonnes qui ont su se développer et/ou se différencier en intégrant des usages innovants du numérique dans leur organisation et sur leurs marchés.  Sur les 22 projets nominés pour cette édition 2019, 8 ont été récompensées.

« Cette année fut de nouveau un cru exceptionnel ! nous avons reçu 45 dossiers de candidature, de grande qualité susceptibles d’intégrer les  6 catégories : Réalité augmentée et virtuelle, Intelligence Artificielle, Données-IoT, Expérience client, Performance interne et Start-up", détaille les organisateurs. Par ailleurs deux coups de coeur du jury ont été mis à l’honneur lors cette nouvelle édition et pour la première fois depuis 7 ans,  trois  duos « entreprise utilisatrice » / « entreprise offreuse de solution » ont été récompensés. 

Retrouvez tous les candidats 2019 sur le site de Crisalide Numérique

 

Les lauréats

Réalité augmentée-réalité virtuelle :  F2O Formation (35)

F2O Formation, filiale de Boucher Service dont le siège opérationnel se situe à Rennes, assure la formation des professionnels de la transformation de la viande. Pour atteindre l'effectif de 2 000 salariés avant 2020, BS développe partout en France, un réseau d'écoles mobiles sur chantier, qui forme débutants comme professionnels, à ses méthodes et au métier particulier du travail à façon de la viande. Avec ou sans formation initiale, on entre chez BS pour apprendre un métier manuel recherché et gravir les échelons qui mènent rapidement aux postes d'encadrement.

Afin d’optimiser ce processus de formation, F2O a souhaité développer un outil complet de formation dématérialisée en réalité virtuelle. Développé avec Artefacto, ce projet propose 3 outils complémentaires : une visite immersive (VR), un outil d’apprentissage de l’anatomie bouchère constitué de QCM et de puzzles 3D et une formation pratique en immersion (VR). L’utilisateur visualise les découpes à opérer et s’entraîne à reproduire les bons gestes à l’aide d’accessoires réels (reproduits dans le monde virtuel).

Bouchers services

 

Intelligence artificielle : Jean Hénaff (29) en partenariat avec Néotec Vision

Célébre pour son fameux Pâté, mais aussi ses terrines et saucisses fraîches, le groupe Jean Hénaff s’est diversifié et propose une large gamme d’algues et de la charcuterie bio. Un groupe en mouvement, engagé via sa stratégie « Be good 2030 » pour produire bon et bien.

La maltraitance des animaux dans certains abattoirs suscite des vagues de protestations. Neotec –Vision et le Groupe Hénaff se sont attelés au problème. L’idée ? « Chaque animal passe sous une caméra. Un jet d’air est envoyé automatiquement dans son œil. Si la caméra repère l’œil se refermant, c’est que l’animal est toujours conscient » , explique Mathieu Monziols, ingénieur.

Groupe Hénaff

 

Données-Iot : Cuma la Fourragère (35)

Coopérative d’Utilisation de Matériel Agricole proposant depuis plus de 50 ans des prestations agricoles et mises à disposition de matériels sur le territoire 35. Cuma la Fourragère installe sur le matériel loué un boitier équipé de capteurs, développé avec la société Kemtag. Ogo, l'odomètre 4.0 de l'entreprise Kemtag(35) est un compteur d’activité qui promet de faciliter et de fluidifier la mutualisation du matériel agricole. l'odomètre se positionne sur une partie en rotation (roue, rouleaux) du matériel utilisé par l'agriculteur. Un capteur mesure le nombre de tours et détermine la distance parcourue et la surface travaillée. Ce système permet d'obtenir un relevé d’activités des matériels agricoles fiable en minimisant les saisies papier. Seul ou en flotte, l'appareil est relié à une application sur smartphone, ordinateur ou tablette. Concrètement, l'utilisateur sélectionne l'outil qu'il va utiliser dans l'application. Celle-ci se connecte au capteur en place.

Les résultats : gain de temps et facturation des agriculteurs à l'usage.

 

Expérience clients : Trecobat (29)

Acteur majeur du marché de la construction de maisons individuelles, Trécobat à Lannilis (29) développe  une offre d’extension et de rénovation de logements.Depuis 10 ans Trecobat a investi massivement le numérique. Le constructeur de maisons a choisi de développer un outil numérique afin de coller au plus près aux attentes et usages de ses clients, de plus en plus connectés. Et parce que la maison numérique, ça n'est pas juste la domotique, Nestor permet un suivi de chantier dès les premières étapes et jusqu'au rappel de l'entretien périodique de l'habitation.

Avec cet outil innovant, Trecobat veut répondre à ceux qui pensent qu'une maison dotée d'équipements connectés ou intelligents est financièrement inaccessible. "L'offre de base (pilotage de l'ensemble des volets roulants et régulation du chauffage) est à 1.500 €, soit un coût additionnel de 9,70 € par mois dans le cadre d'un prêt immobilier sur 15 ans".

Trecobat

 

Performance interne : CHU Rennes en partenariat avec Mapui Labs

Le Centre Hospitalier Universitaire de Rennes reçoit  près d’un demi-million de patients tous les ans. C’est aussi un centre de recherche et d’apprentissage des métiers de la santé.La solution Hospiville, développée par Mapui Labs,  permet aux pharmacies d'hôpitaux de s'échanger des informations de manière sécurisée sur leurs médicaments. Cela facilite les emprunts entre hôpitaux et aide à réaliser des économies en mettant à disposition leurs médicaments onéreux arrivant à péremption.

Mapui Labs

 

Start-up et coup de coeur du public  : Keopass (56)

Startup bretonne installée dans le Morbihan, Keopass a mis au point une clé biométrique universelle dans le but de sécuriser les données. Celle-ci génère des mots de passe robustes à partir des empreintes digitales, puis les envoie de manière sécurisée à tout appareil couplé via Bluetooth Low Energy ou USB, quel que soit leur type (ordinateur de bureau, ordinateur portable, smartphone, tablette, IoT…), leur marque ou leur système d’exploitation.

Keopass peut sécuriser les connexions informatiques, les comptes bancaires en ligne, les portefeuilles cryptés, les accès VPN, les serrures de porte connectées.… « Ma clé authentifie les mots de passe grâce aux empreintes digitales. Elle en reconnaît 10 soit autant que nos doigts", précise son fondateur, Hervé Le Devéhat. Actuellement en test à la SNCF et dans plusieurs hôpitaux français, sa clé séduit déjà le Japon et les États-Unis.

Keopass

 

1er coup de cœur du jury : Château de Bienassis (22)

Monument historique classé bâti entre les XVe et XVIIe siècles à Erquy, le château de Bienassis accueille près de 12 000 visiteurs par an. « Depuis quelques années, les visites dites classiques de château, seul ou avec un guide, avaient tendance à attirer moins de public, décrit Nathalie Huguet, gestionnaire de ce site, que sa famille possède depuis 1880. Il devenait nécessaire d’innover afin de se différencier de la concurrence. »

Le premier pas a été réalisé dans ce sens, en 2014, avec la création d’un son et lumière numérique. Trois ans plus tard, Bienassis lance un jeu d'évasion, puis en 2018, intensifie la dynamique, en créant un film 3D historique immersif. Désormais, les visites commencent par une plongée dans un univers virtuel, grâce aux masques de réalité augmentée permettant de visionner et de mieux comprendre toute l’histoire du château.

Château de Bienassis

 

2ème coup de cœur du jury : Chaplain Industrie

Le Groupe Chaplain a derrière lui une longue histoire : il a été fondé en 1932. Propriété de Spie de 2001 à 2007, Eric Hunaut en prend les commandes en 2008. A cette époque, il est depuis six ans le patron de l’entreprise familiale Faral basée à Laval. Celle-ci reconstruit des moteurs, culasses, turbos et boîtes de vitesses pour en faire des pièces automobiles comme neuves. « On apporte des solutions techniques à des pièces d’occasion. On s’inscrit véritablement dans une logique d’économie circulaire. Il n’y a pas besoin d’extraire de nouvelles ressources de la terre pour produire une nouvelle fois la pièce. 80 % d’économie d’énergie sont ainsi réalisées ».

L’application Chaplain box a été développée pour faciliter les échanges d’information sur la mobilité, la sécurité, le suivi de chantier et les retours clients.

Chaplain Industrie

Recommandations