Accès par territoire
Newsletters
Menu principal
L’édition 2020 des Ocars des entreprises des Côtes d’Armor n’ayant pu se tenir en raison du Covid, celle du 9 novembre 2021 restera dans les mémoires avec la découverte de dix entreprises
CCI Cötes d'Armor
L’édition 2020 des Ocars des entreprises des Côtes d’Armor n’ayant pu se tenir en raison du Covid, celle du 9 novembre 2021 restera dans les mémoires avec la découverte de dix entreprises

Côtes d'Armor. Les Oscars des entreprises désignent 10 lauréats au parcours remarquable

Véronique Maignant, le 05.11.2021

L’édition 2020 des Oscars des entreprises des Côtes d’Armor n’ayant pas pu se tenir en raison du Covid, celle du 9 novembre 2021 restera dans les mémoires avec la découverte de dix entreprises au lieu de cinq habituellement. Leur savoir-faire, leur esprit d’initiative et leur prise de risque ont été récompensés par l’association des Oscars des Côtes d’Armor. Celle-ci regroupe le Crédit Agricole des Côtes d’Armor, la Chambre de Commerce et d’Industrie des Côtes d’Armor, l’Ordre des Experts-Comptables de Bretagne et le Conseil départemental avec le soutien de Enedis et Bretagne Commerce International.

Une soixantaine de dossiers a été sélectionnée par les partenaires pour trouver les 10 pépites costarmoricaines récompensées ce mardi 9 novembre 2021 au Palais des congrès de Saint-Brieuc.  Devant un parterre d’élus et de chefs d’entreprise, les présidents des jurys 2020 et 2021, respectivement Clarisse Lecourt (Claripharm) et Marc Le Flohic (Lumibird ), ont dévoilé un à un les lauréats.

 

Oscars du développement à l’international 2020-2021

Le Monde des Crêpes

Avec une production d’un demi-million de crêpes par jour, Le Monde des crêpes s’est imposé sur les marchés de plus de trente pays, de Miami à Singapour, de Mexico à Hong-Kong et partout en Europe.

«Le Monde des Crêpes a été créé à Lamballe en 2001 par la Crêperie Jarnoux», explique Béatrice Jarnoux, PDG. Nos produits, tous élaborés à partir d’ingrédients frais et locaux, sans conservateurs, étaient distribués essentiellement dans la grande distribution française. Nous avons choisi de diversifier notre clientèle. Des premiers contacts lors du salon IFE à Londres en 2005, nous ont convaincus de nous lancer à l’export en nous positionnant sur le marché du food service à destination des hôtels haut de gamme, des parcs de loisirs, des glaciers et des compagnies aériennes.» Aujourd’hui, l’entreprise réalise 30 M€ de CA dont 30% à l’export auprès de 33 pays.

 

Odycea

Spécialisée dans la recherche et la valorisation de substances naturelles d’origine marine, végétale et minérale pour le marché de la cosmétique, Odycea  commercialise l’«Algue de Jade», issue de l’«ulva armoricana», l’algue verte qui envahit les plages bretonnes.

"Les marchés asiatiques sont les plus réactifs, nous avons choisi un positionnement international, pour générer le plus rapidement possible le cash nécessaire au développement de notre entreprise", explique Fidji Briand, PDG.  L’export représente aujourd’hui 90% de l’activité d’Odycea , dont 43% en Asie. Depuis sa création en 2014, l’entreprise a mis au point une quinzaine de principes actifs et déposé 4 brevets. Dernier ingrédient en date, le « Pink Nectar » est issu de la bruyère. L’entreprise vient d’investir dans de nouveaux locaux, s’apprête à recruter 40 personnes pour accompagner la croissance et aborder le marché français.

Cosmétique. Odycea à Lannion (22) mise sur les bienfaits des algues bretonnes

Oscar de la  Responsabilité sociétale en entreprise 2020

Alter

Saint-Brieuc, Guingamp et Dinan, Alter travaille avec les acteurs de l’insertion. Elle accompagne environ 200 personnes chaque année, en majorité des hommes (85% des candidats) pour des emplois dans le bâtiment, l’industrie l’environnement et le nettoyage.

Plus du tiers des salariés bénéficient de formations d’adaptation à l’emploi (Caces, permis nacelle, habilitation électrique…) ou qualifiantes, notamment grâce au contrat en alternance spécifique au travail temporaire. Parmi ses actions les plus remarquables, le taux d’emploi des réfugiés est de 77% à la fin de leur formation en français et à l’acquisition de CQP. Fin 2020, Alter a rejoint le groupe La Varappe et le périmètree d’Eureka, acteur national de l’inclusion depuis plus de 20 ans.

 

Oscar de la jeune entreprise 2021

Endro

Elle n'a que deux ans et n'en finit pas de grandir. Endro, l'entreprise de cosmétiques bio et zéro déchet s'apprête à ouvrir un deuxième laboratoire et vise l'étranger.

La société bretonne fabrique des crèmes, déodorants, gommages, dentifrices, soin des cheveux biologiques et zéro déchet via un système de consigne. Elle a déménagé de Ploumilliau à Lannion dans les Côtes d'Armor et compte désormais 28 salariés. Les deux co-fondateurs Marion Le Gouahler et Boris le Goffic investissent dans un second laboratoire, parce qu'ils vendent beaucoup : ils sont présents dans 2.200 magasins en France et gagnent 150 points de vente chaque mois. Leur chiffre d'affaire a été multiplié par trois en un an : 960.000 euros en 2020 et 3,5 M€ en 2021 !

Endro Cosmétiques (22). Créée en juin 2019, la jeune marque bretonne enregistre une croissance exponentielle avec un CA de près d’1 M€

Oscar de l’Innovation 2020 -2021

Nutraveris

«En 2006, j’ai créé avec mon équipe,un métier qui n’existait pas, en anticipation des besoins que les laboratoires allaient découvrir à la suite de la transposition d’une directive européenne en droit national», raconte Cédric Bouges,  docteur en pharmacie, diplômé en pharmacologie, droit pharmaceutique et titulaire d’un MBA en management et stratégie commerciale. L’entreprise emploie 25 personnes pour un chiffre d’affaires de 3,3 M € dont 60 % à l’international Europe, Etats-Unis, Japon, Corée du sud.

Aujourd’hui Nutraveris est devenu un des leaders mondiaux du conseil scientifique et réglementaire en nutrition santé. Pour le compte des poids lourds de l’agroalimentaire, les fleurons de l’industrie de compléments alimentaires ou des cosmétiques (Sanofi, Nestlé, Lactalis, Coca Cola, Sephora…), ses experts aident à formuler de nouveaux produits et les faire autoriser dans chacun des pays de l’Union Européenne. Cette petite pépite du consulting scientifique va quitter Ploufragan en janvier 2022 pour profiter des atouts du centre-ville de Saint-Brieuc en intégrant de nouveaux locaux rue de la Gare.

Nutraveris : pionnier en matière d’intelligence artificielle, le cabinet briochin voit sa croissance s’envoler de + 20%

 

Kerdry

Depuis 2003, la croissance de Kerdry s’appuie sur l’innovation. Une «énergie renouvelable» qui lui permet de défendre une activité de pointe ouverte sur les grands marchés sans quitter le territoire breton. Cofondée par Claude Vaudry et Claude Keromnès, l’entreprise intervient dans les domaines de l’optronique, à la frontière de l’optique et de l’électronique.

« Notre spécialité est l’application de couches minces de matériaux précieux et d’oxydes sur la surface de pièces, du prototype à la petite et moyenne série. » Parmi ses interventions, on peut citer l’irisation des bijoux d’un grand cristallier français comme le dépôt d’or sur un robot explorant la planète Mars. L’entreprise lannionaise a rejoint en avril le groupe HEF, principal acteur français des revêtements à vocation photonique : «Leur équipe de R&D, forte de quelque 80 chercheurs, va nous permettre de nous développer sur les marchés internationaux, qui représentent seulement 10% de notre activité actuellement.»

 

Osca Oscar de la croissance 2020 et 2021

Douar Den

Spécialisée dans la pomme de terre, légumes et plant de pomme de terre biologiques, Douar Den est un exemple de réussite en centre Bretagne. Entre 2007, date de sa création, et 2019, l'entreprise est passée de la mise en marché de 600 tonnes à 14500 tonnes de pommes de terre bio. Elle détient environ 95 % du marché breton, avec quatre sites : deux à Pontivy (56) et deux à Saint-Nicolas-du-Pélem dans les êtes d’Armor. La clé de sa réussite : son modèle économique, celui d’une SCIC (société coopérative d’intérêt collectif). « Une SCIC est une SARL fonctionnant comme une coopérative, explique Fabrice Tahorel  dirigeant de Douar Den. Notre but est de faire le lien entre les paysans et les distributeurs. Nous travaillons aujourd’hui avec une centaine de producteurs pour qui nous négocions les prix les plus justes. Notre objectif est qu’ils puissent dégager un salaire de cadre ».

 

 Le Men

L’entreprise Le Men a fait partie des pionniers de l’alimentation animale moderne.  Dès 1992, elle a  imaginé et  construit une usine de thermisation (pasteurisation) des aliments pour sécuriser le statut sanitaire des élevages de sélection et de reproduction très nombreuses en Bretagne.

Son esprit d’innovation a permis à l’entreprise de continuer d’adapter ses formulations grâce aux recherches permanentes dans le domaine de la nutrition. Elle a obtenu de nombreux labels de qualité et noué des partenariats avec des laboratoires et vétérinaires indépendants. Rare entreprise indépendante dans un secteur économique dominé par des grands groupes ou des coopératives. L’entreprise Le Men a réalisé en 2019 un chiffre d’affaires de 80, 5 millions d’euros.

 

Oscar du prix spécial du  jury 2020 -2021

Ekinops

Ekinops est créée à Lannion par Jean-Luc Pamart et François Xavier Ollivier en 2003. Rejointe par Didier Brédy, Ekinops s’impose rapidement comme fournisseur leader de solutions de télécommunications dédiées aux opérateurs de télécommunications. « Nous avons choisi d’investir massivement dans la recherche, avec la mise au point de la Tchip (puce programmable sécurisant les transferts de données) et le recours à la technologie cohérente, permettant d’atteindre un débit de 100 gigabits, sachant que nousproposons désormais du 600 gigabits ».

Avec l’introduction en Bourse en 2013 et l’acquisition de OneAccess , Ekinops change de dimension. En 2019, elle renforce son positionnement mondial avec le rachat de la technologie OTN (tri des données). Présente sur quatre continents, Ekinops s’est lancé un nouveau défi : la virtualisation des équipements sur site client. En 2020 son chiffre d’affaires s’élevait à  92,8 M€ dont 60 % à l’export. Elle emploie  470 salariés dont 50% en R&D

Ekinops(22) enregistre un chiffre d’affaires record au 1er semestre 2021, à 50,8 M€ ,en croissance de 13 %

 

Valeor

Groupe familial de distribution spécialisé dans l’aménagement de la maison, Valeor a été créé en 2008 à Ploumagoar par Olivier Chaudet et Arnaud Monnier. Il regroupe cinq enseignes, deux dans l’univers du poêle à bois et à granulés (Aasgard et Icebeg) en marques propres, et trois pour lesquels il est  concessionnaire (Schmidt, Cuisinella et Porcelanosa).

Le groupe dispose aujourd’hui de 46 magasins et emploie 500 personnes. Son objectif ? Ouvrir environ 12 magasins par an et doubler les effectifs dans les quatre prochaines années pour renforcer son maillage territorial. Avec une croissance à deux chiffres depuis sa création, et une progression de 15% en 2021, son chiffre d'affaires atteint 70 M€.

Valeor (22). En croissance de 15%, le groupe franchit le cap des 500 collaborateurs et vise 100 recrutements en 2021

L'évènement

La Digital Tech Conference revient le 3 décembre à Rennes

La Digital Tech revient le 3 décembre à Rennes

La Digital Tech Conference - l’événement de la communauté de l’innovation en Bretagne - revient le 3 décembre 2021, en marge et en partenariat avec les Trans Musicales. L’innovation vertueuse sera le thème principal de cette  6ème édition nventer - repenser - transformer au service du progrès social et environnemental sont les enjeux auxquels elle tente de répondre. Programme et inscription

Recommandations