Accès par territoire
Newsletters
Menu principal

Endro Cosmétiques (22). Créée en juin 2019, la jeune marque bretonne enregistre une croissance exponentielle avec un CA de près d’1 M€

Véronique Maignant, le 16.02.2021

Marion Le Goualher et Boris Le Goffic ont créé Endro Cosmétiques en juin 2019, à Lannion. La jeune marque bretonne propose des produits cosmétiques 100% naturels et zéro déchets. En à peine un an d’activité, elle enregistre un chiffre d’affaires de près d’un million d’euros et est présente dans 1 400 points de vente à travers la France. Une véritable succes-story pour ces deux jeunes entrepreneurs d’origine bretonne qui emploient désormais une vingtaine de salariés dans la capitale du Trégor.

Marion Le Goualher et Boris Le Goffic ont créé Endro cosmétiques en juin 2020, à Lannion.
Endro

« L'aventure a donc commencé en juin 2019 avec notre gamme de déodorants. Formulés à partir de 4 ingrédients naturels seulement et disponibles en 4 parfums, avec ou sans huiles essentielles, ils peuvent correspondre aux aisselles de toute la famille y compris aux femmes enceintes ou allaitantes (version sans huiles essentielles), expliquent les deux fondateurs de 25 ans. La gamme s'est ensuite élargie avec le lancement de nos dentifrices en pâte naturelle en février 2020, suivis par nos crèmes pour le corps et le visage et nos 2 shampooings solides lancés en octobre 2020. »

Endro cosmétiques s’appuie sur un réseau de 1 400 points de ventes à travers la France pour distribuer ses produits. « Nous sommes présents dans les épiceries vrac. Le nombre de spécialistes du vrac est passé d’une quinzaine d’entités en 2015 à 600 aujourd’hui. C’est un véritable phénomène de consommation. Nous travaillons aussi avec le réseau Biocoop et certaines pharmacies », souligne Boris Le Goffic à l’occasion de la conférence de presse organisée par la Technopole Anticipa, ce lundi 15 février. Le co-fondateur d’Endro cosmétiques est revenu sur le développement exceptionnel de son entreprise qui a bénéficié de l'accompagnement la Technopole au moment de sa création. « Nous allons atteindre presque 1 million d’euros de chiffre d’affaires. Pour maîtriser une telle croissance, la trésorerie reste le nerf de la guerre. Nous continuons à développer nos différentes gammes et démarrons l’international où nous sommes déjà présents à travers une cinquantaine de points de ventes.»

Devenir le leader européen de la cosmétique consignée

Pour continuer à se développer Endro Cosmétiques envisage une quarantaine de recrutements d’ici 3 ans. Quatre sont en cours, pour des profils commerciaux. L’entreprise veut devenir le leader européen de la cosmétique consignée. En effet, le choix du contenant est un défi pour des cosmétiques qui se veulent réellement écologiques. Si le « sans-emballage » reste bien entendu la meilleure option qui se développe grâce à la cosmétique solide, elle reste cependant impossible à appliquer pour certains produits du quotidien (crèmes, huiles, gels…). Pour limiter l’impact et réduire notre empreinte carbone, les deux fondateurs ont fait  le choix du bocal en verre car il peut être consigné ! « Par ailleurs, la consigne permet de donner du sens à l’acte d’achat, le consommateur devient acteur en créant du lien et en limitant son impact sur la planète », expliquent les deux cofondateurs.

Plus d'informations sur Endro cosmétiques


*En 2020 , la Technopole Anticipa à Lannion a accompagné 12 projets de création d’entreprise technologiques.  58% appartiennent au numérique (Beboonce, Event Factory, Imdev, Jaggo Solutions, Kikuyu, Octobot, Consulting Référence Drone), 17% à la cosmétique (Auphy,  Erell Cosmétiques), 17% à l'industrie-matériaux (Kokozenn, Taxirail) et  8% à l'alimentaire (Les Belles frangines)


L'évènement

Breizh Fab . Plus que quelques jours pour s’inscrire au salon des offreurs de solutions

Afin d’accélérer la pénétration des technologies liées à l'industrie du futur dans les entreprises bretonnes, Breizh Fab organise les 10, 11 et 12 mars 2021, le 1er salon des offreurs de solutions bretons 100% digital ! Vous pouvez devenir exposant, visiter le salon, ou encore participer aux webinaires.

Recommandations