Accès par territoire
Newsletters
Menu principal

Vœux CCI Ille-et-Vilaine : nouveaux horizons, nouveaux défis

Véronique Maignant, le 14.01.2020

Une fois n’est pas coutume, c’est dans le nouveau lieu culturel de la capitale bretonne, le MEM, qu’Emmanuel Thaunier, président de la CCI Ille-et-Vilaine, a présenté ses vœux. Ce lundi 13 janvier 2020, plus d’un millier de personnes issues du monde économique avaient fait le déplacement.

Emmanuel Thaunier, président de la CCI Ille-et-Vilaine a présenté ses vœux le 13 janvier 2020 devant un parterre de chefs d'entreprises et élus locaux

Tout d’abord, Emmanuel Thaunier a tenu rappeler les bonnes performances du département en matière d’emplois et de création d’entreprise, performances qui exigent « que cette attractivité quasi structurelle ne se fasse pas au détriment de nos territoires voisins mais au contraire nous incite à partir –hors Bretagne- chercher de nouveaux brétilliens, habitants comme entreprises. Je vous l’ai souvent rappelé ici même, le seul véritable défi sera celui de la conquête de flux exogènes ».

 

Bons résultats en matière de formation

En 2019, la CCI Ille-et-Vilaine a enregistré de très bons résultats sur ses campus de Bruz, Saint-Malo et Fougères avec 200 contrats supplémentaires dans les filières de l’hôtellerie-restauration, du commerce et des métiers du tertiaire, soit 16% de mieux. « La réforme de la formation professionnelle de 2018, après les premières inconnues levées, commence à produire sa pleine puissance dans un système de financement beaucoup plus plausible ». Autre école dans le giron de la CCI et qui continue de progresser :  Rennes School of Business - RSB : « elle est solidement ancrée dans le peloton de tête des Ecoles de management françaises et commence à apparaitre toujours plus régulièrement dans les classements internationaux ».

 

Soutenir le commerce, « les entreprises du Quotidien »

Dans ce contexte porteur, Emmanuel Thaunier pointe toutefois les difficultés récurrentes du commerce et la restauration, « les entreprises du Quotidien », comme il les appelle. « Il faut en effet remonter à l’hiver 2017 pour retrouver un climat du commerce apaisé qui puisse servir de référence à de simples comparaisons statistiques. Sauf qu’entre-temps la vente à distance et singulièrement par Internet s’est considérablement développée, qu’au-delà du commerce de proximité elle s’attaque désormais à la grande distribution dont elle devient le premier concurrent... Ici encore c’est la croissance de la demande, soutenue par l’attractivité de notre territoire et ses nouveaux arrivants dont les touristes, qui permettra de diversifier nos débouchés dans le commerce et la restauration. Il faut impérativement « faire grossir le gâteau ».

 

Doublement de l’aérogare de Rennes-Saint-Jacques à l’étude

Après trois années de croissance à deux chiffres, l’année 2019 a marqué une forme de pallier pour l’aéroport de Rennes Saint-Jacques. Cependant « les liaisons vers Nice, Toulouse et Marseille sont d’ores et déjà en grande partie reprises par EasyJet et Volotea, et la connexion avec Genève sera désormais opérée tout au long de l’année et à compter du 31 mars prochain avec la Lufthansa », souligne Emmanuel Thaunier. La CCI Ille-et-Vilaine, gestionnaire de l’aéroport, s’engage à faire évoluer l’infrastructure pour accompagner la prochaine croissance des trafics. « Les parkings sont en cours d’extension suite à l’accord trouvé entre la Région Bretagne, propriétaire des lieux et l’Etat, et la piste sera complètement refaite au mois de mars prochain ». L’aérogare fait aussi l’objet d’une réflexion qui devrait aboutir au doublement de sa capacité sur l’emprise foncière actuelle.

 

Réorganisation de la délégation malouine

Du côté de l’exploitation des équipements portuaires de Saint-Malo et Cancale, Emmanuel Thaunier rappelle que  l’offre de la CCI d’Ille-et-Vilaine n’a pas été retenue par la Région Bretagne : « dont acte ». Et de poursuivre : « Nous demeurerons cependant toujours au service des entreprises exerçant leurs activités sur le Port de Saint-Malo ». La CCI entend continuer à représenter et défendre leurs intérêts tout en restant extrêmement vigilante à ce que le caractère « industrialo-commercial » demeure. Cette perte de la concession portuaire oblige la délégation malouine de la CCI à se chercher de nouveaux locaux plus adaptés. De même, le centre de formation par apprentissage de Saint-Jouan des Guérets au sud de Saint-Malo déménagera pour se rapprocher de la Chambre des Métiers et de l’Artisanat  (CMA) à Marville.

 

2021 : lancement d’un campus Ferrandi en partenariat avec la Faculté des Métiers

Ce rapprochement opéré avec la CMA d’Ille-et-Vilaine ne date pas d’hier. Ensemble les deux chambres consulaires développent depuis près de 20 ans la Faculté des Métiers. Opérant désormais sous forme de société, celle-ci « aura l’agilité requise pour faire face à la nouvelle concurrence et devenir, forte de plus de 4 400 apprenants, le principal acteur de l’apprentissage en Ille-et-Vilaine, voire en Bretagne. Je tiens à remercier au passage les services de la Direction Générale des Entreprises (DGE) et nos Députés pour leur soutien dans ce projet ». Première illustration du potentiel de cet outil de formation : l’ouverture prochaine à Rennes, en coeur de ville, d’un campus de la prestigieuse école Ferrandi-Paris. « Ce sera le seul Campus de Ferrandi dans le grand ouest : Bretagne, Pays de la Loire et Normandie. Démarrage, rentrée 2021 ».

 

Déménagement du siège de la CCI d’ici 2 à 3 ans

Dernier projet annoncé par le président de la CCI Ille-et-Vilaine durant cette soirée de vœux : le déménagement du siège de la CCI d’ici 2 à 3 ans pour permettre à l’Ecole supérieure de Commerce de Rennes, RSB, de poursuivre son développement. « Le projet de déménagement du siège de la CCI refait donc surface ce qui permettra de réserver la totalité de la superficie dont nous disposons à cette Ecole ». Il s’inscrit aussi dans la reconfiguration des missions des CCI souhaitée par l’Etat. « L’entreprenariat dont la transmission, l’internationalisation, l’accompagnement des entreprises face aux grandes mutations sont réaffirmées en tant que missions prioritaires tout comme celle inscrite au Code du Commerce de représentation et de défense des intérêts des entreprises commerciales, industrielles et de services vis-à-vis des pouvoirs publics », conclut Emmanuel Thaunier. Cette réorganisation assortie d’un nouveau modèle économique sera orchestrée par Thierry Girard, Directeur Général de la CCI d’Ille-et-Vilaine depuis octobre 2019.

 

 


L'évènement

Ille-et-Vilaine : du 20 janvier au 21 février, les semaine des réseaux proposent un vaste programme d’animation

Ille-et-Vilaine : du 20 janvier au 21 février, les semaine des réseaux proposent un vaste programme d’animation

Consultez le programme Semaines des réseaux d'entreprises 2020  élaboré par la CCI Ille-et-Vilaine et inscrivez-vous aux événements des clubs susceptibles de vous intéresser