Accès par territoire
Newsletters
Menu principal

Rennes et Saint-Malo. Le Poool axe sa stratégie sur l’innovation vertueuse

Véronique Maignant, le 25.06.2021

Avec plus de 400 adhérents dont la moitié de startups et scaleups, le Poool entend faire de l’Ille-et-Vilaine le 1er territoire d’innovation à impact positif en France. C’est ce qu’ont annoncé, ce 24 juin 2021, Gwénaëlle  Quénaon-Hervé et Daniel Gergès, respectivement présidente et directeur du Poool, déclinaison locale de la French Tech.

Le Cockpit , organe exécutif du Poool , en charge d’élaborer la stratégie a été renouvelé

« Notre problème n'est pas l'innovation, mais les termes de son contrat actuel. Parvenus à la fin d'un cycle, nous ne la regardons plus qu'au travers du prisme des technologies, de la vitesse et du court terme. Nous avons parfois oublié qu'innover, c'est aussi régler les problèmes des humains, du territoire et du vivant. C’est permettre à chacun de trouver des solutions pour tous. C’est conjuguer l’urgence et le temps long. Notre approche de l’innovation doit être plus holistique, lance Gwenaëlle Quenaon-Hervé, présidente du Poool à Rennes. L’association va lancer une plateforme qui recense toutes les initiatives vertueuses (innovationvertueuse.bzh).

« L’innovation vertueuse englobe toutes les actions en faveur d’un développement économique plus soutenable et durable qui tient compte de son impact sociétal et environnemental. C’est pourquoi nous voulons accueillir tous celles et ceux qui oeuvrent dans les domaines du commerce de proximité, le bien manger, la e-santé, la mobilité durable, la cybersécurité, la sobriété énergétique, le tourisme responsable, le bâtiment durable, l’écoconception, enchaîne Daniel Gergès,  Directeur du Poool, à la tête d’une équipe de 26 personnes et d’un budget de 3 millions d’euros financés à hauteur de 43 % par Rennes Métropole et 21% par la Région Bretagne.

 

Bonne dynamique de l’écosystème

L’écosystème du Poool représente plus 400 startups et scaleups, 1 900 doctorants, 5 800 personnes dédiées à la recherche, 2 universités, 17 écoles …soit au global 40 000 emplois répartis entre Rennes et Saint-Malo. En 2020, 80 millions d’euros de fonds ont été levés par une trentaine de startups. « Malgré la crise du Covid et la fermeture des bureaux pendant plus de 7 mois, nous avons accompagné plus de 250 entreprises via nos programmes, StartMeUp, Emergys, Essor, Booster Bretagne… » 27 startups ont ainsi vu le jour en 2020 avec l’appui du Poool : Aisprid, Albertine en Consigne, Digital4Better, Kometstory PMEX, etc. Début 2021, un nouveau classement French Tech a été dévoilé : Klaxoon intègre le palmarès French Tech Next 40 pour la 2e année consécutive. Hoppen et OKWind ont été nominés pour intégrer le French Tech 120 pour la première fois. Une distinction qui met en lumière le dynamisme et la richesse de l’écosystème local.

Le Cockpit , organe exécutif du Poool , en charge d’élaborer la stratégie a par ailleurs été renouvelé  avec l’arrivée de Gaëlle Aubrée (Monemprunt), Hélène Bellanger (Stage301), Xavier Castel (ESr-Rennes1), Marc Norlain (Ariadnext), Marie Pirotais (Biosency) et Valentin Quiniou (Parean Technologies).

 

Cybersécurité et mobilités durables

Autre enjeu à venir est le développement de communautés d’entrepreneurs en appui aux filières d’excellence du territoire. « Nous voulons accroître le nombre de projets dans la cybsersécurité, l’AgriTech , l’E-santé ou encore les mobilités durables », poursuit Daniel Gergès. Dès septembre 2021, Le Poool va lancer, avec l’appui de deux fonds d’investissement (Axeleo Capital et Go Capital), une « start-up studio » dédié à la cybersécurité. Cette structure vise à accélérer le développement des startups dans ce secteur d’activité. Chaque startup nouvellement créée pourra bénéficier d’un investissement d’un minimum de 150K€ via un nouveau fond créé spécifiquement et doté de 10 M€ à terme. «  Notre rôle sera de recruter les meilleures équipes tech et business pour donner naissance à la future génération de startups cyber » indique Daniel Gergès, directeur général du Poool. « Pour cela nous nous appuierons sur une dynamique en pleine accélération (Glimps, AriadNext, SecureIC, Anozrway…), sur les liens forts que nous entretenons avec les mondes de la recherche publique et des grands donneurs d’ordres ainsi que sur les synergies évidentes entre les écosystèmes bretons et franciliens », conclut-il. French cyber Booster sera aussi implanté à Paris - La Défense.

En lien avec la feuille de route de Rennes Métropole, Le Poool va également participer au développement de la plateforme rennaise Excelcar à La Janais, Fablab industriel accélérateur d’innovation dans le domaine des mobilités durables. « Il s’agit d’utiliser cet outils pour attirer des startups ou  dans le domaine de l’industrie 4.0 , créer un écosystème qui favorise la relocalisation de projets industriels. » Le démarrage de ce projet est prévu fin d’année 2021, période durant laquelle le Poool organisera sa Digital tech conférence. Cet événement annuel, prévu le 3 décembre, sera consacrée à l’innovation vertueuse.

Découvrir le Poool


L'évènement

QUAI DES RÉSEAUX, c'est le 20 octobre à la CCIMBO Quimper

QUAI DES RÉSEAUX, c'est le 20 octobre à la CCIMBO Quimper

Ouvert à tous, le Quai des réseaux est devenu l'événement incontournable pour les entrepreneurs qui veulent échanger, partager au sein des réseaux cornouaillais.

Plus de 40 réseaux économiques seront présents ce mercredi 20 octobre 2021, de 17h45 à 21h00, dans les locaux de la CCIMBO Quimper qui organise cet événément en partenariat avec la Banque Populaire Grand Ouest.

Pass sanitaire obligatoire. Inscription préalable demandée.

Recommandations