Accès par territoire
Newsletters
Menu principal

Côtes d’Armor. L’Upia-Medef 22, en passe de boucler sa liste pour les élections de la Chambre de commerce et d’industrie

Véronique Maignant, le 15.07.2021

Alors que la date limite du dépôt des candidatures à la Préfecture pour les prochaines élections des Chambres de commerce et d’industrie est prévue le 30 septembre 2021, l’Upia-Medef 22 annonce que sa liste est quasiment complète. Constituée de 40 entrepreneurs, elle devrait dépasser le seuil de 30% de femmes recommandé par l’Etat. Six branches professionnelles y sont représentées ainsi que des acteurs économiques sans étiquette. Un grand nombre de leurs représentants était présent lors de la conférence de presse organisée le 13 juillet à Ploufragan, au sein du siège de l’organisation patronale.

Michel Hellio, président de l’Umih 22, Tremeur Fraval, Vice-Pdt FFB 22, Franck Perrin Morel, Président de l’Upia – Medef 22, Nicolas Garnier, représentant de la FNTR Bretagne, Christian Blais, Président de l’UIMM 22, Régis Macé, président du syndicat des Entrepreneurs Des Territoires (EDT)* 22 et Sklaërenn Beauto, Déléguée générale Upia-Medef 22

« Nous avons de la chance d’avoir un territoire attractif , qui a moins souffert que d’autres durant la période de crise que nous venons de traverser. Pour autant, les difficultés de recrutement, la hausse des coûts de l’énergie ou la pénurie de matières premières et composants nous amènent à vouloir trouver une cohésion au sein du territoire et ce, en travaillant au sein de la CCI. Celle-ci constitue à la fois un outil de proximité chargé d’accompagner au quotidien les entrepreneurs et un  lieu de concertation pour impulser des projets structurants pour le territoire, notamment en matière de transition énergétique », indique Franck Perrin Morel, Président de l’Upia – Medef 22.

 

40 membres élus dont au moins 30% de femmes

A l’occasion de ces prochaines élections, qui auront lieu du 27 octobre au 9 novembre, l’organisation patronale entend fédérer l’ensemble des branches professionnelles. « Nous devons trouver 40 entrepreneurs prêts à s’engager pour 5 ans ainsi que 20 membres associés. Ils devront être capables de travailler ensemble sur des sujets très divers qui vont de l’énergie verte, à l’attractivité du territoire en passant par l’accompagnement des commerçants dans leur transformation digitale mais aussi la formation ou encore le développement des activités portuaires. Nous avons beaucoup de cartes à jouer, mais pour sortir du lot, nous devons travailler tous ensemble au sein de la CCI ».

A la mi-juillet, la liste Upia-Medef 22 conduite par Thierry Troesch et Jean-Claude Balanant, respectivement président et trésorier sortant de la CCI Côtes d’Armor est quasiment bouclée. « Nous avons 12 femmes mais, je suis en discussion avec trois autres. Nous allons donc dépasser le seuil des 30 % de femmes. » Sans dévoiler encore de noms, « il faudra attendre début septembre ». Frank Perrin Morel précise que la liste est composée d’un tiers de membres de l’Upia-Medef 22, un tiers des différentes branches professionnelles et d’un denier tiers, d’acteurs économiques sans étiquette.

 

« Il est vital de jouer collectif »

« Nous sommes proactifs dans la constitution de cette liste, souligne Christian Blais, Président de l’UIMM 22. Déjà membre élu de la CCI 22, j’ai pu mesurer le renforcement de l’ancrage territorial opéré ces cinq dernières années avec la mise en place des Conseils Economiques Territoriaux, la montée en puissance de Breizh Fab, la création du CIP ou de l’Apesa, etc. » De son côté, Nicolas Garnier, représentant de la FNTR Bretagne explique que « les transporteurs sont un trait d’union entre les différentes activités économiques. Nos problèmes sont donc communs à toutes les entreprises. Si on prend le sujet de l’écotaxe, le monde du transport, seul, ne peut pas lutter. C’est vrai pour un grand nombre d’autres sujets et encore plus dans le département des Côtes d’Armor. Plus petit que nos voisins, il est vital pour nous de jouer collectif. »  Et Michel Hellio, président de l’Umih 22 d’ajouter : « En travaillant avec la CCI, on arrive à nouer des partenariats indispensables pour la mise sur pied de dispositifs comme le pass commerce. C’est en étant dans une telle institution qu’on peut échanger et construire pour l’avenir. » Enfin Régis Macé, président du syndicat des Entrepreneurs Des Territoires (EDT)* dans les Côtes-d'Armor et également membre élu de la CCI depuis plusieurs années constate : « tous les programmes d’accompagnement proposés par la CCI, que ce soit Plato ou en matière de RH, Finances… nous permettent de mieux appréhender le monde de l’entreprise.  Pendant la crise, les conseillers ont été très présents à nos côtés. »

En vue des prochaines élections consulaires, la Confédération des petites et moyennes entreprises des Côtes-d’Armor (CPME 22) a elle aussi décidé de constituer une liste à la tête de la Chambre de commerce et d'industrie de ce département. Elle sera portée, entre autres, par Gilles Blanshong, candidat à la présidence.

 

Retrouvez toutes les informations pratiques sur l'organisation des élections de la CCI 22

 

*Les EDT regroupent trois corps de métiers : les travaux agricoles, forestiers et ruraux.

 


L'évènement

SECNUMECO 2021 : Le colloque sur la veille stratégique et la sécurité numérique aura lieu à Vannes

SECNUMECO 2021 : Le colloque sur la veille stratégique et la sécurité numérique aura lieu à Vannes

La sécurité économique et la sécurité numérique seront de nouveau à l'honneur, le vendredi 17 septembre 2021 à Vannes dans le Morbihan, lors de la 5è édition du colloque SecNumeco sur l’anticipation au travers de la veille stratégique et de la détection des vulnérabilités.

Cette journée sera coorganisée par l'Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information (ANSSI), le Service de l’information stratégique et de la sécurité économiques (SISSE) et avec le soutien de l’université de Bretagne Sud (UBS) et CCI Innovation Bretagne.

Au programme : conférences, ateliers et tables rondes
Vendredi 17 septembre de 9h30 à 16h00
A l'Université de Bretagne Sud, rue André Lwoff, 56000 Vannes 

Participation gratuite ; sur inscription