Accès par territoire
Newsletters
Menu principal
Bénédicte Jézéquel, dirigeante et fondatrice de l'entreprise Silvadec, à Arzal (56).
DR
Bénédicte Jézéquel, dirigeante et fondatrice de l'entreprise Silvadec, à Arzal (56).

Arzal (56). Pour Silvadec, le faire local est une signature et une force depuis 20 ans

Maude Duval, le 21.12.2021

Les racines puisent leurs forces dans l'innovation et l'excellence, le tronc est renforcé par un savoir-faire local et des circuits-courts de fabrication, le feuillage fait rayonner l'entreprise au niveau français et européen. En 20 ans, l'entreprise Silvadec, spécialisée dans la fabrication de terrasses, clôtures et façades, s'est imposée sur le marché du bois et du composite jusqu'à devenir LA référence de l'aménagement extérieur. Basée à Arzal dans le Morbihan, l'entreprise continue de grandir et d'innover afin de nourrir son arbre de vie, toujours en croissance.

Photographiée chaque année sur la première terrasse en bois composite fabriquée par Silvadec, la petite Flore a bien grandi depuis 2001, date de création de l'entreprise morbihannaise par sa mère, Bénédicte Jézéquel. La terrasse, elle, n'a pas bougé : garantie 25 ans !

Partie d'une technologie américaine qui mélangeait du bois à du plastique recyclé, Silvadec a usé de recherches et d'innovations pour inventer un matériau aux qualités de durabilité inégalées : un bois composite écologique imputrescible et résistant aux UV, qui habille parfaitement les terrasses, les pontons, les bardages, etc.

Une croissance de 30% en 2021

Composée de deux tiers de farine de bois et d'un tiers de polyéthylène haute densité, cette formulation unique et sa technologie brevetée (extrusion et coextrusion) font leurs preuves depuis 20 ans : plus d'un million de m² sortent chaque année des usines Silvadec (installée à Arzal, l'entreprise a fait construire une deuxième unité en 2017 en Bavière en Allemagne), 30% sont vendus à l'export dans plus de 20 pays, 42 millions de chiffre d'affaires réalisés cette année. Les résultats parlent d'eux-mêmes.

Depuis deux ans, l'entreprise morbihannaise connait une forte croissance, estimée à 30% par an. "C'est l'effet Covid", synthétise Bénédicte Jézéquel en argumentant sa conclusion. "La première année entre les confinements et l'interdiction de voyager, les Français ont reporté leurs budgets sur l'aménagement intérieur et extérieur de leurs maisons", explique la dirigeante, ingénieure chimiste de formation. La seconde année, les difficultés dues à la délocalisation des approvisionnements et des sites de fabrication n'ont eu aucun effet sur l'activité de Silvadec qui tourne en circuits rapprochés. "Toutes nos matières sont sourcées en local", insiste la cheffe dentreprise née à Brest.

La farine de bois est fournie par Silvadec Fibres, joint-venture créée en 2014 à l’issue d’un rapprochement entre Bénédicte Jézéquel et Claudine Josso, alors dirigeante de la scierie Josso, acteur majeur de la fabrication de palettes bois et de bois scié en Bretagne. De ce partenariat est né un véritable système d’économie circulaire mutuellement bénéfique aux deux entreprises. Depuis, Silvadec a racheté l’entité. La scierie Josso continue d'alimenter Silvadec Fibres en copeaux et sciures de bois, matériaux qui entrent dans le procédé de fabrication du composite Silvadec. 

Pour ses colorants, Silvadec s’approvisionne auprès de l’entreprise vannetaise Elixance, spécialisée dans la coloration et les additifs pour plastiques. La boucle est bouclée, et les approvisionnements sécurisés. "Depuis toujours on est attachés à produire en local. Les clips des lattes que nous produisons sont fabriqués dans une PME du Jura avec qui nous travaillons depuis 20 ans également." 

Recrutement et développement à l'international

C'est là aussi la force de Silvadec : son sens de l'anticipation et ses convictions. Ce qui pouvait sembler singulier il y a quelques années fait force de vérité aujourd'hui : produire en local garantit qualité et continuité de l'activité. A tel point que Silvadec, comme beaucoup d'entreprises, recrute sur l'ensemble de ses sites. En France où l'entreprise tourne en continu, l'entreprise cherche des opérateurs et des régleurs de week-end ; en Allemagne où l'usine va doubler sa surface de production, la direction souhaite également renforcer l'équipe avec l'embauche de 4 personnes. Au total, Silvadec compte 120 collaborateurs répartis pour les 2/3 en France (70 personnes à Arzal et 10 personnes au Roc-Saint-André) et 1/3 en Bavière.

A son palmarès, Silvadec compte de belles réalisations comme l'aménagement extérieur de l'Hôtel-Thalasso Spa Miramar à Arzon, et d'importantes collaborations comme avec l'architecte espagnol Ricardo Bofill qui a fait travailler l'entreprise morbihannaise qur ses chantiers à l'aéroport de Barcelone. Bénédicte Jézéquel ne s'en cache pas : avec son produit premium, elle développe une appétence pour l'international avec des commandes à Dubaï et Tokyo pour ne citer que deux exemples.

Parmi les projets, Silvadec développe une nouvelle formulation de son composite en privilégiant l'intégration d'un plastique élaboré à base de matériaux biosourcés. L'entreprise d'Arzal mène des travaux de recherche sur la fabrication de biopolymères de concert avec l’Université Bretagne Sud, devenue un véritable partenaire au cours des années. L'année 2022 verra également le lancement d’une nouvelle gamme de bardage constituée de lames plus fines et légères, résultat d’un nouveau procédé d’extrusion.

Les années passent et ne changent pas la détermination de Silvadec à poursuivre ses recherches pour le développement de produits innovants, signature d'un esprit pionnier et engagé.

Découvrir Silvadec

*Pour la petite histoire, Bénédicte Jézéquel rapporte que ce rapprochement entre Silvadec et la scierie Josso est né à l'occasion d'une réunion de chefs d'entreprise locaux à la CCI du Morbihan, à Vannes, en 2012.

L'évènement

Bus Entrepreneuriat Pour Tous fait escale à Vannes, le 21 janvier

Bus Entrepreneuriat Pour Tous fait escale à Vannes, le 21 janvier

Bpifrance renforce son offre en Bretagne en inaugurant le Bus de l’Entrepreneuriat Pour Tous, un dispositif mobile dans le Finistère et le Morbihan, visant à rendre accessible l’offre d’accompagnement à la création d’entreprise dans les Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville.

Vendredi prochain, le 21 janvier 2022, le Bus de l'entrepreneuriat pour tous fera escale à Vannes, place Henri Auffret.

10h : Présentation du dispositif par Vincent Le Brech (Bpifrance), Mohamed Azgag (Ville de Vannes), Léna Berthelot (Vannes Agglomération), Cécile Massonneau (Préfecture du Morbihan). Hafidha Ouadah (Région Normandie), Nicolas Mayer-Rossignol (Métropole Rouen Normandie) et témoignages d’entrepreneurs
10h35 : Visite du Bus