Accès par territoire
Menu principal

Votre territoire


Ludovic Laferrière
Ludovic Laferrière

Nissan Espace 3 part à la conquête de nouveaux territoires

Véronique Maignant, le 31.12.2017

Plus d’un an après son déménagement au pôle automobile régional Saint-Grégoire près de Rennes, le Groupe familial Nissan Espace 3 affiche de nouvelles ambitions. Représentant exclusif de la marque Nissan sur les départements d’Ille-et-Vilaine et de Mayenne, il vise à atteindre et dépasser le cap des 2 000 véhicules neufs vendus par ans. Un projet de croissance externe est sur les rails.

Arrivé dans l’entreprise il y a trois ans, Ludovic Laferrière reprend peu à peu les rênes de l’entreprise créée en 1994 par son père Jean-Marc Laferrière. Pour preuve, il est entré cette année au capital avec pour objectif de reprendre 100% des parts d’ici 4 à 5 ans. « En tant que "fils de", tout le monde vous attend au tournant », avoue-t-il en souriant. Heureusement, les résultats sont là. Nissan Espace 3 a enregistré en 2016 une croissance de 15%. En 1,5 an, l’entreprise a aussi recruté 13 nouveaux collaborateurs. L’effectif global s’élève désormais à 68 personnes dont 40 basées au siège à Saint-Grégoire.

LIRE AUSSI notre dossier : "Palmarès 2017-2018 : la dynamique des entreprises bretonnes se confirme"

Un marché en pleine mutation

Un des points forts de la marque est son modèle électrique. La Leaf est N°1 des ventes au monde et N°2 des ventes en France, derrière la Zoé de Renault. «Début 2018 nous allons démarrer la commercialisation de la nouvelle Leaf. Elle autorisera jusqu’à 478 km d’autonomie NEDC*. L’électrique représente déjà 7 à 8 % de notre mix-produit, d’ici 5 à 1O ans, nous atteindrons les 50%. Mais ce qui est le plus frappant aujourd’hui est l’engouement pour les modèles essence, y compris concernant les gros véhicules. Nos stocks ont cru de 20%, nous en vendons désormais autant que les modèles diesel. La hausse de la fiscalité annoncée mi-octobre sur le diesel va nécessairement accélérer la tendance ».

 

« Le client au centre de la concession »

La nouvelle concession s’étend sur 17 000 m² de terrain. C’est la plus importante du Grand Ouest et elle se veut à la pointe en matière d’accueil clients. Un vaste show-room pour exposer les véhicules neufs, une hôtesse pour prendre en charge le visiteur dès la porte franchie, des petites tables rondes dispersées ici et là pour recevoir chaque client, un espace de jeux pour les enfants… « Le principe, c’est de mettre le client au centre de la concession. C’est essentiel pour l’entreprise ! A tel point que nous travaillons avec un cabinet de coaching parisien spécialisé dans la formation à l’accueil dans l’hôtellerie de luxe. Et cela concerne tous les salariés, du comptable au vendeur en passant par le mécanicien ». Au total, le Groupe a investi 5,5 millions d'euros dans le transfert de ses concessions : 4 millions dans celle de Saint-Grégoire mais aussi 1,5 million dans celle de Saint-Malo transférée à la ville voisine de Saint-Jouan-des-Guérets. En 2018, ce sera au tour de la concession de Laval de répondre au nouveau concept « Nissan Retail Concept» : 600 000 euros vont y être investis.

 

Grossir par croissance externe et répondre aux nouveaux défis

Face à de tels investissements et avec une nouvelle génération à la barre, Nissan Espace 3 doit désormais aller de l’avant. Les responsables nationaux de la marque poussent dans ce sens. « Aujourd’hui nous sommes à la fois une des concessions Nissan la plus rentable du Groupe, mais aussi une des plus petites en termes de véhicules neufs vendus. Pour passer le cap des 2 000 ventes, nous sommes à l’affût de rachats de concessions existantes. Nous regardons en priorité celles sous marque Nissan, mais en fait toutes les affaires à céder nous intéressent, qu’elles soient en Bretagne ou pas ». Grossir par croissance externe, telle est la nouvelle ambition de Ludovic et Jean-Marc Laferrière. Celle-ci est sans nul doute portée par l'automobile du futur, électrique et connectée, au cœur de grandes manœuvres chez les constructeurs mondiaux.  La révolution technologique suppose des moyens considérables et des alliances planétaires pour partager coûts et risques. L'Alliance Renault-Nissan est semble-t-il prête à relever le défi.


 

Taille du texte

L'évènement

La formation professionnelle par alternance vous intéresse ? Ayez le réflexe Bretagne Alternance

En tant que dirigeant d'entreprise, publiez votre offre et consultez la cvthèque. Si vous êtes candidat, déposez votre cv et postulez !