Accès par territoire
Menu principal

Votre territoire


IStock/Synthèse Production

Palmarès 2017-2018 : la dynamique des entreprises bretonnes se confirme

Véronique Maignant, le 18.12.2017

Le constat est clair : créations d'emplois, carnet de commandes en hausse dans l’industrie, retour des touristes étrangers… En 2017, ces indicateurs-clés de l'économie régionale passent  au vert. L'une après l'autre, les pièces du puzzle se mettent en place, laissant apparaître un message clair : la Bretagne  renoue avec la croissance. Retour sur cette année économique avec Jean-François Garrec.

Parole d'élu
Le Palmarès 2017-2018, un classement exclusif

Le Palmarès 2017-2018, un classement exclusif

Outre d’être le reflet de la formidable capacité des chefs d’entreprise à trouver de nouvelles voies de développement, cette 29ème édition du Palmarès de Bretagne Economique présente le classement par chiffre d’affaires et secteur d’activité des 500 premières entreprises bretonnes. Ce classement exclusif, réalisé par la CCI Bretagne s’appuie  sur la base des chiffres 2016 communiqués directement par les entreprises ou les banques de données spécialisées. 

Jean-François Garrec
Président de la CCI Bretagne

 

Comment se porte l’économie bretonne ?

Les Bretons peuvent se réjouir de posséder une économie plutôt en bonne santé. Toutes les enquêtes convergent, dans le sens de celle réalisée chaque semestre par les équipes de la CCI de région. A la moitié de l’année 2017, tous secteurs confondus, les chefs d'entreprise interrogés envisageaient l'avenir avec optimisme, sans toutefois s'engager immédiatement en matière d'investissements. Indicateur qui ne trompe pas, le nombre de créations d'entreprises est en hausse au 1ersemestre 2017 et celui des défaillances est en baisse. Cette tendance s’est poursuivie en septembre et octobre.

 

Quels sont les secteurs qui tirent leur épingle du jeu ?

C'est dans le secteur des services marchands (47% des effectifs salariés en Bretagne) que les embauches sont les plus nombreuses. Les entreprises bretonnes recrutent notamment dans l'hôtellerie et la restauration, les transports, et les agences d'intérim. Dans les entreprises industrielles (18,5% des emplois), les carnets de commandes sont en hausse et le niveau des stocks est bas. Ce double mouvement a permis une progression de l'activité industrielle sur le troisième trimestre 2017. Avec un bémol, dans l'industrie agroalimentaire confrontée à une hausse des prix des matières premières et la concurrence internationale. Celles qui s’en sortent ont misé sur la qualité et le bio. Enfin, la reprise de la construction se confirme avec dans le secteur du bâtiment, une concurrence vive entre les entreprises. Les PME et artisans du secteur, qui reprennent des couleurs, ont du mal à trouver des apprentis.

 

Quelles ont été les principales actions menées par le réseau des chambres de commerce bretonnes ?

En matière d’économie circulaire, le réseau mène diverses actions visant à renforcer la résilience des territoires. Avec le Programme National de Synergies Interentreprises (PNSI) soutenu par la Région et par l’Ademe, les CCI d’Ille-et-Vilaine et du Finistère développent, depuis 2015, le savoir-faire breton en matière d’écologie industrielle. Les premiers résultats tangibles ont vu le jour en 2017 avec, par exemple, la mise en place de synergies en matière de récupération d’emballages entre les entreprises Delta Dore et Ami (35) ou de méthanisation de graisses issues de l’alimentaires entre Hénaff et Cap Métha (29). Sur cette même thématique, les Blues deiz, organisés à Quimper en septembre, ont réuni plus de 700 acteurs économiques. Là encore, elles ont été l'occasion de passer des idées aux actions concrètes. Parmi les projets en devenir, ceux d'Alg'in town (la culture de spiruline sur le toit d'un centre commercial) et d'Armen Paper (du papier fabriqué à partir de kaolin breton) ont retenu l’attention du public. D’autres temps forts en matière d’innovation ont marqué l’année 2017.

 

Quels sont ces évènements ?

Crisalide Eco activité, Crisalide Numérique, Open de l’industrie, Open de l’Innovation lors de 360 Possibles ou encore les trophées de l’innovation 56. Ces évènements récurrents réunissent à chaque édition plusieurs centaines d’entreprises sous l’impulsion des équipes des CCI réparties sur tout le territoire. Ils donnent un vrai coup de pouce à des projets bretons innovants. C’est une  une façon efficace d’accompagner ces entrepreneurs qui le méritent véritablement. Ces événements sont aussi des lieux de rencontres et de business où naissent et mûrissent les bonnes idées à travers les rendez-vous B2B organisés, très souvent, par CCI Innovation. En matière d’intelligence économique, là encore le réseau a mené auprès des entreprises de nombreuses actions de prévention. A l’image de la CCI des Côtes d’Armor dont l’expertise dans le domaine permet d’aider les entreprises à anticiper les risques et menaces en matière de cybersécurité. Je pourrais aussi vous parler de Bulb in Bretagne, la plateforme de crowdfunding déployée par les CCI des Côtes d’Armor et du Morbihan qui vient de fêter son premier anniversaire ou encore de BCI-info, ce site ouvert en juin dernier par Bretagne Commerce International qui en un clic sélectionne les informations les plus pertinentes sur les marchés étrangers prospectés. Cette liste n’est pas exhaustive mais montre à quel point l’année 2017 a été intense pour toutes les équipes bretonnes en place au sein des CCI.

 

Quelles filières industrielles vous semblent essentielles à privilégier en 2018 ?

Au travers du plan industriel breton 2020 que nous avons bâti avec une alliance d’acteurs économiques*, ce sont toutes les filières que nous allons accompagner dans les mois et les années à venir. Financé par la Région et le Feder, ainsi que par les branches professionnelles impliquées et les CCI, ce plan va bénéficier à 600 industriels bretons sur un potentiel existant de 2 000 entreprises. C’est dire l’effet de levier que nous ambitionnons d’entraîner sur le tissu productif régional ! Les TPE et PME sélectionnées seront accompagnées sur différents volets en fonction de leurs besoins : montée en gamme de leur outil productif, renforcement de leur stratégie, aide au développement de leurs marchés nationaux et internationaux, recherche de financement, etc. Des défis courts (trois et cinq jours) et défis longs (7 à 8 jours) leur seront proposés pour avancer sur les thématiques choisies. Ce que nous souhaitons, c’est aider les TPE et PME à entrer dans l’ère de l’industrie du Futur, en privilégiant tous les outils existants en Bretagne. 

Taille du texte


Pour tout savoir des programmes d'accompagnements de votre CCI 

CCI Côtes d'Armor 

CCI MBO 

CCI Ille-et-Vilaine 

CCI Morbihan 

Repères

Le Palmarès de Bretagne Economique présente le classement des 500 premières entreprises bretonnes par secteur d'activité (Agroalimentaire, Services, Commerce, industrie et Construction) et chiffre d'affaires.  A découvir également dans ce hors-série, de nombreux témoignages de chefs d'entreprise et élus en charge du développement économiques . Ils reviennent sur cette année 2017 et dévoilent leurs priorités à venir. Cette 29ème édition du Palmarès des entreprises bretonnes est en vente sur  notre boutique.

                                                                   

    


TÉMOIGNAGES

Agroalimentaire : Guyader Gastronomie mise sur la diversification de ses activités

Agroalimentaire : Guyader Gastronomie mise sur la diversification de ses activités

Groupe indépendant de l’agroalimentaire, Guyader Gastronomie a doté sa filiale traiteur d’un outil de pointe : une nouvelle usine, à Kervignac, équipée de fours boulangers et permettant la surgélation des produits. L’industriel espère ainsi tripler sa production de cakes salés et de recettes végétales.

L’entreprise Guyader est née à Landrévarzec (29) en 1930. Christian Guyader en a pris la direction à l’âge de 22 ans, en 1982, succédant ainsi à son grand-père, à son père et à sa mère, qui a tenu les rênes de l’entreprise au décès de son mari. "Il y avait alors à peu près 30 salariés à Landrévarzec et l'on faisait de la charcuterie. Aujourd'hui, nous sommes plus de 400 et nous avons quatre activités.

La suite


Chiffres clés de Guyader Gastronomie 

CA 2017 prévisionnel : 80 M€ dont 10% export

Effectif : 437 salariés

Circuits de distribution : 74 % GMS ; 16 % RHD et grossistes

Services : le Groupe Le Calvez, locomotive du transport dans le Grand ouest

Services : le Groupe Le Calvez, locomotive du transport dans le Grand ouest

Le groupe breton a tissé sa toile sur tout le territoire national pour faire progresser ses différentes activités. Avec un chiffre d’affaires à 112 M€ et près de 1 000 salariés, Le Calvez est un acteur de poids, très attaché à l’industrie agroalimentaire bretonne.

Acteur incontournable du transport et de la logistique depuis des décennies, le groupe Le Calvez trace sa route en France depuis Brest, où il est historiquement implanté. Depuis 1995, Jean-Jacques Le Calvez occupe le poste de président directeur général de cette entreprise familiale. Avant cela, il a était directeur commercial et général. « Quand je suis entré dans l’entreprise, une dizaine de métiers du transport et de la logistique s’y côtoyaient. Il a fallu rationaliser les activités, en les réduisant mais en recrutant », raconte le dirigeant. 

Lire la suite 


Chiffres clés du groupe Le Calvez 

CA : 112 M€

Effectif : 1 000

Nombre des sites : 30 sites dont 20 dans l’Ouest 

Commerce : Nissan Espace 3 part à la conquête de nouveaux territoires

Commerce : Nissan Espace 3 part à la conquête de nouveaux territoires

Plus d’un an après son déménagement au pôle automobile régional Saint-Grégoire près de Rennes, le Groupe familial Nissan Espace 3 affiche de nouvelles ambitions. Représentant exclusif de la marque Nissan sur les départements d’Ille-et-Vilaine et de Mayenne, il vise à atteindre et dépasser le cap des 2 000 véhicules neufs vendus par ans. Un projet de croissance externe est sur les rails.

Arrivé dans l’entreprise il y a trois ans, Ludovic Laferrière reprend peu à peu les rênes de l’entreprise créée en 1994 par son père Jean-Marc Laferrière. Pour preuve, il est entré cette année au capital avec pour objectif de reprendre 100% des parts d’ici 4 à 5 ans. « En tant que "fils de", tout le monde vous attend au tournant », avoue-t-il en souriant. Heureusement, les résultats sont là. Nissan Espace 3 a enregistré en 2016 une croissance de 15%. En 1,5 an, l’entreprise a aussi recruté 13 nouveaux collaborateurs. L’effectif global s’élève désormais à 68 personnes dont 40 basées au siège à Saint-Grégoire. 

Lire la suite 


Chiffres clés de Nissan espace 3 

Effectif : 68 (consolidé)

 CA : 55  M€  (2016)

Sites : 3 

Industrie et construction : pour Winco Technologies, « L’innovation est la véritable assurance-vie de l’entreprise »

Industrie et construction : pour Winco Technologies, « L’innovation est la véritable assurance-vie de l’entreprise »

Implantée à Ploufragan, Winco technologies est spécialisée dans les matériaux à changements de phases, c'est-à-dire qui stockent la chaleur. Batteries, enduit intérieur, plastique, plaques de plâtres, à chaque commande l'entreprise s'adapte et innove.

« C’est l’innovation qui assure la croissance et qui permet de traverser les périodes plus difficiles, estime Eric Faubry, Winco Technologies à Ploufragan. Nous intervenons sur le marché des matériaux du bâtiment, auprès d’entreprises de négoce et d‘artisans. Au cours des deux derniers exercices, le marché a souffert et notre entreprise aussi, puisque nous avons enregistré un recul d’1 million d’euros de notre activité. Pour 2017, la reprise nous permet d’espérer une croissance à deux chiffres. »

Lire la suite 


Chiffres clés de Winco Technologies 

CA : 6, 05 M€

Effectif : 20

R&D : 6% du CA


Recommandations