Accès par territoire
Newsletters
Menu principal
Erwan Guyot, Pdg de l’entreprise familiale Guyot Environnement
Simon Cohen
Erwan Guyot, Pdg de l’entreprise familiale Guyot Environnement

Guyot Environnement (29). L’économie circulaire en classe ultime

Maude Duval, le 02.02.2022

Objectif : zéro enfouissement. Pour un spécialiste du traitement des déchets, c’est une évidence qu’il n’est pas si facile d’appliquer ! En créant un combustible homologué issu des déchets ultimes, l’entreprise familiale Guyot environnement touche à cet objectif. Depuis 2013, le ferrailleur a ajouté une corde à son arc pour devenir aussi producteur d’énergies nouvelles. Ou comment la valorisation des matières boucle un cercle vertueux.

Impossible de traverser la Bretagne sans croiser plusieurs camions verts signés « Guyot Environnement » écrit en lettres jaune sur les bennes. Entre les déchèteries, les casses automobiles, les chantiers de construction, les ports, les agriculteurs, industriels et secteur tertiaire, ils sillonnent la région pour rapporter dans l’un des 4 centres de valorisation de l’entreprise (Brest, Morlaix, Ploufragan et Poullaouën) les déchets et débris récupérés. Carton, bois, ferraille, PVC et tout venant sont triés minutieusement afin d’être valorisés par cet expert de l’économie circulaire. Résultats sur l’exercice 2020/21 : 205 000 tonnes de ferraille ont été expédiées vers les fonderies et aciéries de France, d’Espagne, du Portugal et de Turquie ; 30 000 tonnes de bois énergie ont été préparées pour alimenter les chaudières et réseaux de chaleur ; 15 000 tonnes de bois issu du recyclage ont été redirigées vers l’industrie de fabrication de meubles ; 100% de PVC récupéré ont été réutilisés pour fabriquer du PVC… « Sur l’ensemble de ses activités, l’entreprise obtient un taux de valorisation global de 93% », précise Erwan Guyot, Pdg de l’entreprise familiale fondée en 1983 par ses parents.

A l’origine, Guyot Environnement recyclait exclusivement la ferraille « Nous sommes des ferrailleurs. Mon père, Michel, a initié l’économie circulaire sur le port de Brest. Il a rapidement investi dans un broyeur afin d’industrialiser la valorisation des déchets ferreux et non-ferreux. Plus qu’un outil, ce broyeur est devenu la marque de notre indépendance et reste, encore aujourd’hui, le réacteur de notre activité », explique Erwan qui a rejoint l’entreprise en 2000.

Devenir producteur d’énergie bas carbone

En 2013, alors que l’activité bat son plein dopée par une société de consommation en pleine expansion, Erwan Guyot décide de prendre un virage qui propulse l’entreprise sur une nouvelle voie, celle de la fabrication d’une source énergétique non fossile : un combustible créé à partir de déchets ultimes industriels et d’encombrants. Matérialisé sous forme de paillettes multiformes et multicolores, ce combustible solide de récupération (CSR), normé, est digéré par divers réseaux de chaleur.

En 2020, 40 000 tonnes de CSR ont été envoyées dans les chaufferies et cimenteries en remplacement des énergies fossiles. En février 2020, un premier cargo rempli de CSR est même parti en Suède pour alimenter une des chaudières de l’agglomération de Stockholm (15 000 tonnes de ce combustible ont été exportées au total). La boucle est bouclée pour Guyot Environnement qui, de collecteur de déchets est devenu producteur de ressources.

Un déchet local valorisé localement

La prochaine étape, qui marquera l’aboutissement de ce processus, arrive avec la construction en Bretagne de chaufferies et réseaux de chaleur. La première installation sortira de terre courant 2023 à Créhen (22) pour alimenter en vapeur les ateliers de transformation laitière de Laïta, à partir de bois de recyclage. Et la seconde en 2024, à proximité d’une usine de traitement de produits agricoles, alimentera en énergie plusieurs acteurs du port de Brest à partir de CSR.

A chaque fois, Guyot Environnement investit sur fonds propres pour finaliser ces projets (plus de 50 millions d’euros au total) et répondre à son ambition : créer un nouveau modèle énergétique lié à l’économie circulaire.

CHIFFRES CLES

Date de création : 1983
Effectif 2021 : 400 collaborateurs
CA 2021 : 250 millions d'euros
Siège : Brest

L'évènement

[SAVE THE DATE] Le 10e Open de l'International, le 4 juillet 2022 à Saint-Brieuc

[SAVE THE DATE] Le 10e Open de l'International, le 4 juillet 2022 à Saint-Brieuc

Pour sa 10e édition, l’OPEN de l’international, la journée d’information et de networking des entreprises bretonnes qui osent le monde, se déroulera au Palais des congrès et des expositions de Saint-Brieuc le lundi 4 juillet 2022 de 8h30 à 19h00