Accès par territoire
Newsletters
Menu principal
Maxime et Magali Jullien, en association avec Fun Breizh lanceront Edgar Nomad By Edgar Hôtel & Restaurant en juin 2021
Maxime et Magali Jullien, en association avec Fun Breizh lanceront Edgar Nomad By Edgar Hôtel & Restaurant en juin 2021

Edgar Nomad (22). Des road trips inédits à travers la Bretagne avec les attentions d’un hôtel 4*

Véronique Maignant, le 05.02.2021

Pour certains chefs d’entreprise, la crise du Covid-19 a un effet positif : elle laisse du temps à la réflexion et à l’innovation. C’est du moins le parti pris de Maxime Jullien, gérant de l’hôtel Edgar à Saint Brieuc. Confronté à une baisse de son activité, il s’est associé avec l’agence réceptive Funbreizh pour proposer, à compter de juin prochain, une expérience inédite : des road trips en van à travers la Bretagne. Sur mesure, ces circuits itinérants seront vendus « tout compris ». Plusieurs thématiques seront proposées : culture, gastronomie, sport, îles, etc. Le lancement d’Edgar Nomad By Edgar Hôtel & Restaurant est prévu en juin 2021.

Maxime Jullien n’aime rien moins que développer des affaires. Quant à sa femme, Magali, elle adore tout ce qui a trait à la décoration. Avant de mettre la main sur l’ancienne maison d’armateur à Saint-Brieuc, en avril 2019, le couple a acheté et revendu en une petite dizaine d’années, deux affaires. La première en 2010 est l’hôtel Arvor, situé en plein cœur de Dinan. « Nous avons tout rénové et surtout développé à proximité un concept appart’hôtel avec 10 studios à la déco « comme à la maison ». Florissante, l’affaire est cédée en juillet en 2018. Quelques mois auparavant, en décembre 2017, le couple tombe sous le charme de la Maison Vauban à Saint-Malo, un hôtel de 18 chambres. « Nous avons appliqué les mêmes recettes que précédemment, à savoir une refonte complète de la décoration. Au bout de deux ans, nous avons été approché par un acquéreur et nous avons vendu. » Nous sommes en 2019.
 

L'hôtel Edgar, en passe d'obtenir sa quatrième étoile

En août de cette année-là, le couple tombe également sous le charme de l’ancienne maison d’armateur située en plein cœur de Saint-Brieuc. Reconvertie en hôtel depuis les années 2010, ils revoient toute la décoration dans un style maison d’hôtes. L’hôtel Edgar propose 28 chambres et un restaurant gastronomique. « C’est un peu le petit frère du Balthazar à Rennes. Nous sommes en phase de décrocher notre 4ème étoile.  Nous ne voulions plus d’affaires saisonnière mais au contraire développer une activité pérenne avec un personnel à l’année et donc plus professionnel. Saint-Brieuc dispose d’un potentiel extraordinaire. Nous sommes à un carrefour entre Rennes, Saint-Malo et Lannion, à proximité de sites exceptionnels qui attirent des touristes mais aussi une clientèle d’affaires tout au long de l’année. Nous avons autofinancé tous les travaux. A la demande du Chef, nous avons changé toute la carte du restaurant et décidé de travailler uniquement avec des producteurs locaux. Résultat : avant le confinement, le midi comme le soir, il fallait réserver pour être sûr d’avoir une table. En juillet et août, nous avons été complets tous les jours.»
 
Depuis la fin du second confinement, le taux de remplissage de l’hôtel Edgar avoisine les 60 %. Une fréquentation plus qu’honorable mais qui n’empêche pas le chiffre d’affaires d’avoir été divisé par deux.  « Les trois mois de fermeture du restaurant expliquent cette perte d’activité. Heureusement, nous bénéficions des aides de l’Etat à hauteur de 10 000 euros/mois, du chômage partiel et des reports de charges et d’échéance de prêts. Ce qui nous sauve par ailleurs ? Nous avons pris la décision de ne pas nous payer. » En parallèle Maxime et Magali Jullien ont investi un million d’euros dans un bâtiment jouxtant l’hôtel pour faire un espace spa et balnéo, des salles de séminaires et huit appart’hôtels. La livraison du chantier est prévue à l’été 2021.

 

Des circuits clés en mains

Mais le dernier projet en date est sans aucun doute le plus insolite. Il réside dans un nouveau concept de tourisme : un hôtel Edgar en mode nomade. « Cette crise nous oblige à imaginer de nouveaux modèles économiques. Aujourd’hui, les clients ne viennent pas juste dormir à l’hôtel, ils recherchent un lieu de vie. Ils veulent vivre de nouvelles expériences, être autonomes et le van est une réponse supplémentaire à cette attente ».  L’idée d’Edgar Nomad by Edgar Hôtel est de proposer des chambres d’hôtel dans des vans avec toutes les attentions de l’Edgar, literie haut de gamme, iPad connecté, cuisine aménagée, panier repas bio préparé dans nos cuisines, petits déjeuners bio …  "Un véritable Road Trip en Bretagne sera proposé à nos clients autour de différents circuits en fonction des motivations et envies de nos hôtes : culture, gastronomie, patrimoine, sport…). Ils auront toutes les attentions qu’un hôtel 4 étoiles peut leur proposer : produits cosmétiques, produits locaux… Nous nous chargerons de leur trouver les meilleurs spots pour dormir, chez des agriculteurs, dans des campings et pourquoi pas en extérieur chez certains de nos confrères. En résumé, une fois que les clients ont pris le volant, ils n’ont plus qu’à suivre la feuille de route. »

 

Funbreizh partenaire d'Edgar Nomad

Maxime Jullien ne pouvant pas faire de location de véhicules, il s’est rapproché de l’agence Funbreizh (29) spécialisée dans l’organisation d’évènements et de séjours. L’idée a immédiatement séduit son dirigeant et ensemble ils ont créé Edgar Nomad. Le van, un combi « Volkswagen California » pourra accueillir jusqu’à 4 passagers. Il faudra compter 120 euros par nuit/van, services et assurance en sus.  A terme, 7 à 8 road trips pourraient voir le jour et une vingtaine de combi circuler sur les routes. « En juin prochain, nous allons démarrer avec 2 vans et deux circuits possibles : un en Bretagne nord, au départ de Dinan et un autre en Bretagne sud, au départ de Vannes. Je retiendrai de cette période hors norme, une capacité à innover qu’il nous est impossible d’avoir en temps normal », conclut Maxime Jullien, par ailleurs président du réseau des Hôtels de charme et de caractère en Bretagne (HCCB).  Comme quoi, à quelque chose malheur est bon.

 

S'informer sur Edgar Nomad

 

L'évènement

Le salon 24H pour l’Emploi et la Formation revient à Rennes le mardi 28 septembre 2021

Le salon 24H pour l’Emploi et la Formation revient à Rennes le mardi 28 septembre 2021

Pour une quatrième édition, le Couvent des Jacobins ouvre à nouveau ses portes pour accueillir entreprises et candidats rennais et rennaises. Toute la journée (de 9h30 à 12h30 et de 14h à 17h), les exposants recontreront des candidats en recherche d’emplois, de formations ou de toutes autres opportunités professionnelles. Plusieurs centaines d’offres seront proposées, tous contrats confondus (CDI, CDD, intérim, stage, alternance...). De nombreux secteurs et métiers seront représentés, c’est pourquoi tous les profils sont les bienvenus. L'insciption est gratuite mais obligatoire sur 24h pour l'emploi et la formation 28/09/2021 - Rennes (24h-emploi-formation.com)

Recommandations