Accès par territoire
Newsletters
Menu principal

Vers une marque Ecod'O pour identifier les entreprises hydro-économes

Maude Duval, le 06.01.2023

Des résultats probants et des entreprises convaincues, il n'en fallait pas plus pour signifier le plébiscite du programme Ecod'O déployé depuis trois ans auprès d'une centaine d'entreprises industrielles et touristiques du Morbihan. Porté cette année à l'échelle régionale, le dispositif propose un accompagnement hydro-économe adapté à 70 nouvelles entreprises réparties sur les départements bretons. Victime de son succès, l'appel à candidatures est d'ores et déjà clos. 

DR

"D'ici septembre 2023, nous allons construire un nouveau bâtiment de 300 m2, dont 100 m2 seront dédiés à l'organisation d'ateliers et de réunions sur les transitions. Les échanges de bonnes pratiques sur les économies d'eau à réaliser dans les entreprises feront, évidemment, partie des thématiques abordées", annonce Claude Le Gloanic, fondateur et gérant du camping La Fontaine du Hallate, à Plougoumelen. Pionnier sur la gstion économe des ressources, ce chef d'entreprise compte parmi les premiers à avoir candidaté au programme Ecod'O, diligenté fin 2019 par la Préfecture du Morbihan et piloté par la CCI du Morbihan, en partenariat avec des acteurs privés et publics de la gestion de l'eau. "Claude le Gloanic compte parmi les entrepreneurs exemplaires qui, depuis longtemps, ont intégré une démarche de sobriété dans leur process", souligne Luc Guymare, chef de projet Ecod'O à la CCI du Morbihan et chef de publication du Guide dédié aux bonnes pratiques. "Nos actions et ce que nous mettons en place n'aurait aucune valeur si nous ne pouvions les partager", insiste Claude Le Gloanic qui, à force de ténacité et de bons procédés, à réussi à diminuer la consommation d'eau de son camping à 55 litres par nuitée (indicateur de référence dans le secteur de l'hôtellerie de plein air) au lieu des 125 litres affichés en moyenne. 

Même tendance au coeur de la PME Azur Blanchisserie, à Ploeren. "Grâce à Ecod'O et les installations économes ciblées, je vais pouvoir diviser par deux ma consommation d'eau", se réjouit Anita Boyère, qui a repris cette entreprise en 2015 et augmenté considérablement sa capacité de production pour atteindre 8 tonnes de linge traités chaque année.  

Hors des mesures préfectorales de restriction

Au total, sur deux années de déploiement (hors Covid), le dispositif Ecod'O a permis de réduire de 12% la consommation d'eau globale des entreprises engagées, soit plus de 50 000 m3. "Ces mêmes entreprises ont également été exclues des mesures de restriction imposées par la Préfecture cet été, en prévention de la sécheresse", précise Philippe Rouault, président de la CCI du Morbihan et premier ambassadeur de l'intelligence collective mobilisée au service de ce dispositif "courageux et vertueux".

Après les diagnostics détaillés de consommations d'eau et les plans d'actions pour activer des leviers d'économie, la dynamique se cristallise, en Morbihan, autour de l'animation des communautés d'entreprises participantes, qui pourront bientôt prétendre à afficher la marque Ecod'O. "Nous avons organisé une première réunion, en novembre dernier, avec les entrepreneurs industriels. La prochaine, fixée début février, fédérera les professionnels du tourisme autour de leurs bonnes pratiques. C'est désormais essentiel de faire perdurer ces échanges afin d'ancrer la sobriété dans la gestion quotidienne des entreprises. Et même au-delà puisque souvent, ces transitions sensibilisent aussi les salariés qui les répercutent au sein de leur foyer. Les entreprises sont moteurs dans ces pratiques du changement", insiste Philippe Rouault.

Extension régionale

Les bons résultats du Morbihan ont fait tache d'huile (à défaut d'eau !) pour atteindre l'ensemble des départements bretons. En 2023 en effet, le programme Ecod'O devient régional et entraine quelque 70 nouvelles entreprises vers des pratiques hydroéconomes. "Les entreprises candidates sont déjà toutes sélectionnées", précise Luc Guymare, qui devient chef de projet régional, secondé par des conseillers dédiés dans chacune des CCIT. Les premières réunions d'information départementales se dérouleront au cours de ce premier trimestre.

Un des objectifs prioritaires visés cette année est d'obtenir l'autorisation gouvernementale pour expérimenter des circuits de Réutilisation des eaux usées traitées (REUT) à l'usage, notamment des industries agroalimentaires. "L'association professionnelle ABEA, partenaire d'Ecod'O, est également très active sur ce sujet. A l'échelle du Morbihan, nous avons réuni fin décembre l'ensemble des parlementaires et acteurs économiques locaux afin de cosigner un courrier de demande adressé à la Première ministre Elisabeth Borne. Nous attendons sa réponse", souligne Philippe Rouault.


L'évènement

Conférence Club Breizh Silver Eco : « Comment construire une offre claire et convaincante sur le marché de la Silver Economie ? »

Chaque mois le Club Breizh Silver Eco accompagne à travers une offre de services des entreprises, porteurs de projets implantés en Bretagne à se développer sur le marché des seniors. Parmi ces services des conférences sont organisés. La prochaine aura lieu à Rennes le 9 février avec l’intervention d’ Antoine Gérard. Cofondateur de Briscard - Expert en vieux , il livrera  sa méthode et ses outils pour rentrer dans la tête de vos clients, comprendre leur psychologie et utiliser ces éléments dans la construction d’une offre claire et convaincante.

ATTENTION : pour s’inscrire, il est nécessaire d’être adhérent au Club Breizh Silver Eco.
Adhérer / s'informer : https://bit.ly/3FugdXF / silvereco@bretagne.cci.fr

Recommandations