Accès par territoire
Newsletters
Menu principal

Transition écologique. Installation du conseil national Hydrogène vert

Véronique Maignant, le 11.01.2021

Le Gouvernement a fait le choix d’accélérer massivement ses investissements en faveur du développement de l’hydrogène décarboné. Au total, 7 milliards d’euros seront investis d’ici 2030 dont 2 milliards d’euros d’ici 2022 dans le cadre de France Relance. Pour assurer la mise en œuvre efficace d’une stratégie nationale, Barbara Pompili, Bruno Le Maire, Frédérique Vidal et Agnès Pannier-Runacher ont décidé la création du Conseil national de l’hydrogène.

Cette stratégie vise trois priorités à savoir la décarbonation de l’industrie pour contribuer à l’atteinte de la neutralité carbone en 2050 en faisant émerger une filière française de l’hydrogène, le développement des mobilités lourdes à l’hydrogène et le soutien à la recherche, l’innovation et le développement des compétences.

Sur les 7 milliards d’euros  promis, 2 milliards seront alloués au cours des deux prochaines années : 54 % pour l'industrie, 27 % pour la mobilité, 19 % pour la recherche et l'innovation. Les porteurs de projets vont ainsi pouvoir frapper à la porte de l'Ademe, de BPI France, de l'Agence nationale de la recherche ou encore de la Caisse des dépôts pour innover, industrialiser ou créer des écosystèmes territoriaux autour de l'hydrogène.

Le Conseil national de l’hydrogène installé ce jour aura pour rôle de structurer les échanges entre l’Etat et les parties prenantes de la mise en œuvre de la stratégie, en particulier les filières industrielles, et de mesurer le bon déroulement des actions prévues pour identifier, le cas échéant, les éventuels freins.

La composition de ce conseil, qui se réunira dans le cadre du Conseil national de l’industrie et associera également Régions de France, est la suivante :  

  • Philippe Boucly, président de France Hydrogène ;
  • Laurent Carme, directeur général de McPhy ;
  • Frédéric Chalmin, directeur général de KemOne, représentant le Comité Stratégique de Filière Chimie & Matériaux ;
  • Philippe Darmayan, président d’ArcelorMittal France, représentant le Comité Stratégique de Filière Mines et Métallurgie ;
  • Jean-Brice Dumont, directeur exécutif de l’ingénierie et membre du comité exécutif d’Airbus, représentant le Comité Stratégique de Filière Aéronautique ;
  • Gabrielle Gauthey, directrice générale du Carbon Neutrality Business de Total ;
  • Hervé Guillou, président du Comité Stratégique de Filière Industriels de la Mer ;
  • François Jacq, administrateur Général du CEA ;
  • Patrick Koller, directeur Général de Faurecia, représentant le Comité Stratégique de Filière Automobile ;
  • Jean-Bernard Lévy, président-directeur général d’EDF ;
  • Catherine MacGregor, directrice générale d’Engie ;
  • Benoît Potier, président-directeur général d’Air Liquide et co-président du Conseil mondial de l’hydrogène ;
  • Henri Poupart-Lafarge, président-directeur général d’Alstom et représentant le Comité Stratégique de Filière Ferroviaire ;
  • Alexandre Saubot, président de France Industrie ;
  • Guy Sidos, président-directeur général de Vicat et représentant le Comité Stratégique de Filière Construction ;
  • Pierre Verzat, président de Syntec ingénierie.

Représentation régionale au sein de France Hydrogène

La coordination des industriels membres du Conseil national de l’hydrogène sera assurée via une co-présidence entre Patrick Koller et Benoit Potier. De même, en vue de fédérer les acteurs de terrain, France Hydrogène a fait inscrire dans ses statuts la mise en place de délégations dans toutes les régions métropolitaines. L’idée de ces délégations, au-delà de renforcer les liens avec les territoires, est bien de faire remonter au niveau national les enjeux et les problématiques incombant à chaque région. La Région Bretagne qui veut se positionner comme une région leader sur le marché des applications de l'hydrogène renouvelable a nommé Alain Terpant (ancien directeur général de BDI), Délégué régional France Hydrogène. Des projets commencent à émerger sur tout le territoire. Ainsi,  dans les Côtes-d’Armor, la CCI, la Banque des Territoires, le Syndicat Départemental d’Électricité et Saint-Brieuc Armor Agglomération viennent de lancer une étude de faisabilité pour implanter une station de production d’hydrogène vert sur la zone des Plaines-Villes à Ploufragan.

La première réunion du Conseil national de l’hydrogène se tiendra dans le courant du mois de janvier. Elle permettra notamment de faire un premier bilan de la mise en œuvre de la Stratégie nationale pour le développement de l’hydrogène décarboné et de faire un point d’étape sur la construction et le calendrier du PIIEC*.

 


L'évènement

Les enjeux de l'économie verte. Inscrivez vous dès à présent à cette (visio) conférence organisée le 26 janvier par le Club Totem

Les enjeux de l'économie verte. Inscrivez vous dès à présent à cette (visio) conférence organisée le 26 janvier par le Club Totem

Généralement réservé aux membres, le Club Totem ouvre sa prochaine conférence à tous les chefs d’entreprises des Côtes d’Armor. Une bonne opportunité de découvrir les enjeux de l’économie verte et de connaître les programmes d’appui mobilisables pour les entreprises. Cette conférence sera animée par l'Association Créativ et ponctuée de témoignages d'entreprises du territoire engagées dans cette thématique. Pour participer en présentiel ou en visio, il suffit de s'inscrire.