Accès par territoire
Newsletters
Menu principal

Prix de l’Entrepreneur de l’Année. Serge Cordon et Erwan Le Méné distingués pour la région Ouest

Véronique Maignant, le 21.09.2022

Depuis 30 ans, le  Prix de l’entrepreneur de l’Année récompense des dirigeants dont l'engagement et les valeurs créent de la richesse et de l'emploi en France. Pour la région Ouest, six parcours entrepreneuriaux ont été récompensés, à l’image des deux Bretons, Serge Cordon et Erwan Le Méné, respectivement pour les Prix de l’Entrepreneur de l’Année et le Prix de la Scale-Up de l’Année. La cérémonie de remise de prix avait lieu ce mardi 20 septembre au Couvent des Jacobins, à Rennes.

La cérémonie du Prix de l'entrepreneur de l'Année a eu lieu ce mardi 20 septembre au Couvent des Jacobins

C’est donc Serge Cordon, président de Cordon group qui se voit décerner, le Prix de l’Entrepreneur de l’Année région Ouest. Avec 2800 salariés, le groupe, implanté à Dinan dans les Côtes d’Armor, réalise un chiffre d’affaires 2021 de 270 M€.  Né en 1952 à Hénanbihen (22), C’est en 1977 que ce passionné de foot se lance dans l’aventure entrepreneuriale en créant une entreprise d’électricité industrielle. Et c'est grâce au football qu'il fait la rencontre en 1989 de Michel Hamon qui travaille dans une entreprise spécialisée dans les équipements pour le minitel et la téléphonie domestique. Persuadé que cette activité a vocation à croître, Serge Cordon rachète l'entreprise. C'est le naissance de Cordon Electronics.

Pendant quelques années, Serge Cordon mène de front ses deux entreprises, puis il finit par céder la première pour se concentrer définitivement sur l’activité Télécom, avec la réparation des GSM. En 1997, en plus de son unique client historique France Télécom, la société parvient à décrocher un contrat avec SFR, ce qui lance pleinement l’activité de Cordon Electronics. Serge Cordon multiplie les partenariats sportifs et culturels au travers de son entreprise, une manière pour lui de perpétuer le soutien qu’il a connu à ses débuts.

L’activité de Cordon Electronics se répartit entre la réparation, le reconditionnement, le recyclage et la fabrication de produits électroniques (téléphones portables, box, etc.). Ainsi, le groupe donne une seconde vie à des objets du quotidien et lutte contre une obsolescence nocive pour l'environnement. Serge Cordon résume ainsi l’activité de Cordon : « Une intervention sur l’ensemble du cycle de vie d’un produit, de la création au recyclage ». Pour compléter son offre de services, le groupe a d’ailleurs racheté en janvier 2022 une société spécialisée dans le démantèlement et le broyage de la matière.

Fortement engagé dans la lutte contre le réchauffement climatique, Serge Cordon a  pour ambition à horizon 2025 de réduire de 20% les émissions de CO2 et de 20% les rejets plastiques par produit traité (année de référence : 2020).

 

Erwan Le Méné décroche le Prix de la Scale-Up de l’Année 

Le Prix de la Scale-Up de l’Année région Ouest revient à une autre breton , Erwan Le Méné, fondateur d’Eco Tree , basé à Brest. Cet ingénieur de 37 ans, diplômé du groupe EPITA-Epitech,

débute sa carrière professionnelle à 21 ans dans une entreprise de conseil en mécanique aéronautique puis se spécialise en finance en réalisant un MBA à la Sorbonne, le soir et le weekend. Après quelques missions, il rejoint Arkéa en Bretagne et rencontre alors de nombreux entrepreneurs et participe à plusieurs opérations de rachat ;  cette expérience lui donne le déclic entrepreneurial.

Lors de ses échanges avec les dirigeants, il prend conscience de la marche à franchir pour allier économie et écologie. Erwan  Le Méné s’attelle à faire en sorte que  les chefs d’entreprise ne voient plus ce sujet comme une contrainte, mais plutôt comme un facteur clé de succès, qui contribue à développer leur marque employeur et à pérenniser la relation client. Son premier client est un transporteur breton doté de 200 camions frigorifiques. Pour répondre à un appel d’offres de la grande distribution, celui-ci s’était engagé à compenser chaque année 10% de ses émissions de gaz à effet de serre pendant toute la durée du marché, et achète à cet effet 100k€ de tonnes Carbone. Il se rend compte qu’il s’agit d’une charge récurrente à un prix volatile, et qu’il n’en tire aucun avantage interne ni externe, et qu’il ne le fait que par contrainte… le futur dirigeant dimensionne alors un projet sylvicole (20 hectares en pleine forêt bretonne) en collaboration avec ce transporteur, de telle sorte que ce projet de créations de puits de carbone forestier soit proportionnel aux émissions de l’entreprise.

Eco-Tree voit le jour en 2016, à Brest. Certifiée B-Corp, la scale-up est une entreprise intrinsèquement tournée vers l’écologie, pour laquelle la démarche RSE est littéralement fondamentale. Elle s’engage en particulier sur 4 des objectifs de développement durable (ODD) de l’ONU : eau propre et assainissement, consommation et production responsable, lutte contre les changements climatiques, vie terrestre. En matière de gouvernance, EcoTree s’est dotée d’un board ainsi que d’un comité éthique. La scale-up emploie 42 personnes et a érlaisé un chiffre d’affaires 2021 de 5, 1 M€. Depuis sa création, il y a six ans, elle a levé 16,2 M€.

Les lauréats distingués dans chacune des régions concourront ensuite pour la cérémonie nationale qui se tiendra le jeudi 20 octobre prochain à la salle Pleyel, à Paris


Les autres lauréats de l'Ouest sont :

Le Prix de l’Entreprise Familiale région Ouest a été décerné à Xavier Biotteau, Groupe Eram.

Le Prix de la Start-Up de l’Année région Ouest a été décerné à Dominique Chabot, Jean-Baptiste Pondevy, Vincent Roux et Alice Calvez-Pignot, O°code.

Le Prix de l’Engagement Sociétal région Ouest a été décerné à Boris Couilleau, Titi Floris.

Le Prix Spécial du Jury région Ouest a été décerné à Nicolas Cruaud, Néolithe.

Le Prix de l’Entrepreneur de l’Année est organisé par EY, en partenariat avec HSBC Continental Europe, Verlingue, courtier en assurances, et Steelcase, leader mondial de l’aménagement tertiaire, avec le soutien de Bpifrance. Il se tient sur l’ensemble du territoire français dans les régions Auvergne-Rhône-Alpes, Est, Île-de-France, Nord de France, Nouvelle-Aquitaine, Ouest, Sud-Est et Occitanie.

Découvrir le site


L'évènement

[Save the Date] Le 18 octobre, 5e édition des rencontres de l’Achat public en Bretagne

[Save the Date] Le 18 octobre, 5e édition des rencontres de l’Achat public en Bretagne

Cette rencontre est l’occasion pour les acheteurs publics et les entreprises du territoire breton de se connaître et d’échanger autour de problématiques communes afin d’améliorer encore les
relations entre acheteurs et fournisseurs.
13H30 : Ouverture
Discours d’ouverture du préfet de la région Bretagne, Emmanuel Berthier, et allocution introductive du directeur des achats de l’État, Michel Grévoul.
14H00 : Table ronde
« Les clauses environnementales, comment et pour quoi faire ? », animée par la directrice de la PFRA de Bretagne, Rachel Pailleux, avec la participation de la cheffe du bureau des achats
responsables à la direction des achats de l’État, Malika Kessous, de Jérôme Lieurey, chef du bureau des achats et marchés publics au secrétariat général pour l’administration du ministère de l’Intérieur
(SGAMI) — zone de défense Ouest, et de Madame Le Corguille, chargée de mission éco-construction à la direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et de du logement (DREAL) Bretagne.
14H45 : échanges entre acheteurs et entreprises exposantes sur leurs réalisations innovantes en matière de transition écologique. Une répartition en trois pôles : numérique, bâtiment et mobilité durables et un pitch
par chaque entreprise. Rendez-vous le 18 octobre au Roazhon park de Rennes à partir de 13h30. Entrée libre avec inscription préalable obligatoire.