Accès par territoire
Newsletters
Menu principal

Port de Saint-Malo. Les investissements se poursuivent malgré la baisse des trafics passagers et fret

Véronique Maignant, le 30.09.2020

Crise sanitaire, Brexit, liquidation de la société des dockers etc. Le port de Saint-Malo traverse une période particulièrement difficile. La Région Bretagne, propriétaire du port et son concessionnaire, la société Edeis, ont échangé ce mardi 28 septembre avec les acteurs portuaires sur les dossiers du moment qui relèvent du court, mais aussi du moyen et long termes. Cette rencontre a aussi été l’occasion de dresser un premier bilan de l’exploitation d’Edeis dans un contexte de crise sanitaire inédit.

Région Bretagne

Entre le confinement général et la poursuite de l’état d’urgence sanitaire jusqu’au 11 juillet, l’année 2020 a fortement impacté le trafic passagers. Il est en baisse de 85%. La reprise restreinte des activités de Condor Ferries et de Brittany Ferries s’est faite le 17 juillet. Toutefois, après l’instauration d’une quatorzaine au Royaume-Uni pour les voyageurs en provenance de France le 15 août dernier, le trafic a de nouveau été ralenti avec la suspension des liaisons Saint-Malo–Portsmouth de la Brittany Ferries, depuis le 7 septembre et jusqu’au 22 mars.

De leur côté, les croisiéristes ont annulé toutes leurs escales programmées en 2020 et ce, jusqu’à jeudi 24 septembre, suite aux recommandations de l’Allemagne concernant les voyages dans les zones rouges en France.

 

Pêche : des chiffres en hausse et de nouvelles infrastructures en projet

Sur les 8 premiers mois de 2020, les chiffres sont en hausse de 15,8% par rapport à la même période en 2019 (929 contre 802 tonnes). La  volonté de la Région et d’Edeis est de faire de Saint-Malo/Cancale une véritable place pour le marché des produits de la mer, en particulier l’araignée.  Un premier plan de masse des futures infrastructures, dont une nouvelle criée, devrait être présenté fin 2020, avec un objectif de mise en service en 2023.

 

Commerce : fret ferries et trafic cargos en net recul

L’activité fret sur les ferries étant directement liée au transport de passagers, les impacts de la crise sanitaire se retrouvent également dans cette part du trafic de marchandises du port. Quant au trafic cargos, il est resté à un niveau normal jusqu’en juin, mais l’arrêt des activités de manutention, suite à la liquidation de Saint-Malo Manutention (SMM), a stoppé ces transits jusqu’au 22 septembre dernier. Depuis, l’activité a repris avec 44 000 tonnes traitées en une semaine sur 9 cargos. Dans ce contexte défavorable, l’arrivée au port le  2 octobre, du cargo à voile Grain de Sail, est un évènement à ne pas manquer.

 

Les investissements de la Région : pont tournant, poste de commande et gare maritime

La Région investit 7,7 millions d’euros dans un nouveau pont tournant. Les travaux vont démarrer en octobre pour une durée de 6 mois. Par ailleurs pour maintenir l’activité du terminal maritime du Naye, accroître son attractivité et celle du port de Saint-Malo, une vaste opération de modernisation est programmée.  Maître d’ouvrage de ce chantier, la Région a estimé entre 50 et 110 M€ le montant de ce projet. Il prévoit entre autres  l’élargissement du périmètre portuaire avec l’intégration, dans un ilôt urbain concédé de 8 700 m² à l’Est du port, l’hébergement d’activités à vocation principalement portuaire. Après acquisition et démolition, ce nouvel espace pourra être aménagé à partir du premier trimestre 2021. Il permettra le développement du pôle de réparation navale Jacques Cartier.

 

Plaisance : renouvellement des concessions à l'horizon 2022/23

À ce jour, le périmètre portuaire de Saint-Malo intègre plusieurs zones dédiées à la plaisance. Il s’agit de mouillages et de deux concessions majeures, Sablons et Vauban, exploitées respectivement par la Ville et la CCI. Ces concessions arrivant  à leur terme en 2022, l’année 2021 sera donc consacrée au travail préliminaire conduisant au(x) nouveau(x) contrat(s) qui prendra(ont) effet en 2023.

Port de Saint-Malo

 


L'évènement

DuoDay : accueillir une personne en situation de handicap en entreprise

DuoDay : accueillir une personne en situation de handicap en entreprise

Le 19 novembre 2020, partout en France, l’opération DUODAY permettra la formation de duos entre des personnes en situation de handicap et des professionnels volontaires dans de nombreuses entreprises, collectivités ou associations. Pour participer, c'est ici.

Recommandations