Accès par territoire
Newsletters
Menu principal

Naval Group et B-com unissent leurs forces pour que la Marine Nationale conserve la supériorité technologique au combat

Véronique Maignant, le 23.04.2019

Naval Group vient de rejoindre l’Institut de Recherche Technologique (IRT) B-com. L’IRT breton basé à Rennes, mais aussi Brest, Lannion et Paris, réunit déjà plus d’une quarantaine d’entreprises, issues du monde industriel et académique. Ce nouveau partenariat lie le leader européen du naval de défense aux chercheurs et ingénieurs de ce centre d’innovation aux expertises multi-disciplinaires. Enjeu : réinventer les solutions digitales des systèmes navals de défense.

l’objectif de ce partenariat avec l’IRT B-Com est de conserver « une bataille digitale d’avance » dans des domaines aujourd’hui incontournables tels que les réseaux de communications avancées, la radio logicielle, le traitement d’images et de son, l’intelligence artificielle, la cyberdéfense, les technologies cognitives et les facteurs humains

Estimé en 2018 à 40 milliards d’euros de chiffre d’affaires accessible, le marché international de l’industrie navale de défense est en croissance régulière de 4 % environ chaque année. Il fait néanmoins l’objet d’une concurrence sévère entre les acteurs européens, chinois, russes ou encore sud-coréens. Une conjoncture exigeante pour Naval Group qui investit aujourd’hui dans l’IRT B-Com pour maintenir une avance technologique au profit des marines française et étrangères. Le Groupe conçoit, réalise et maintient en service des sous-marins et des navires de surface. Il fournit également des services pour les chantiers et bases navals. Son chiffre d’affaires s’est élevé à 3,6 milliards d’euros en 2018. Il compte 14 860 collaborateurs.

 

Conserver une bataille digitale d'avance

L’objectif de ce partenariat avec l’IRT B-Com est de conserver « une bataille digitale d’avance » dans des domaines aujourd’hui incontournables tels que les réseaux de communications avancées, la radio logicielle, le traitement d’images et de son, l’intelligence artificielle, la cyberdéfense, les technologies cognitives et les facteurs humains. « Afin de renforcer notre position sur la scène internationale, et pour que la Marine Nationale conserve la supériorité technologique au combat, nous nous devons d’anticiper et d’innover pour répondre aux besoins de nos clients. En rejoignant B-Com, nous savons que nous pouvons nous appuyer sur un écosystème drivé par les innovations civiles et les technologies duales du numérique. Elles nous permettront d’être disruptifs pour amener au plus vite de réelles avancées digitales intégrées à bord des navires neufs ou déjà en service », indique Éric Papin, Directeur de l’Innovation et de l’Expertise technologique de Naval Group, dans un communiqué de presse.

 

230 chercheurs au sein de B-Com

Les deux entités démarreront ensemble le développement de projets d’innovations de pointe faisant appel à toute une palette de technologies (virtualisation, communication haut débit, mobilité et échanges IoT). Implémentées au coeur des infrastructures numériques cybersécurisées, ces technologies sont essentielles à l’urbanisation des navires. « Acteur neutre, pionnier et fournisseur de technologies numériques duales, B-com est ravi d’apporter à Naval Group ses expertises, des communications avancées au traitement d’images, en passant par les facteurs humains. La France, grâce notamment à Naval Group, est à la pointe sur le marché stratégique de la défense et la cyberdéfense. Nous sommes attachés à contribuer à maintenir notre souveraineté nationale » a pour sa part expliqué Bertrand Guilbaud, Directeur Général de B-Com. Voilà déjà 7 ans que l’aventure de l’IRT breton a démarré. Grâce à ses innovations, l’Institut de recherche technologique breton contribue à la transformation digitale européenne. Ses 230 chercheurs développent des outils, produits et services qui facilitent la vie quotidienne. Ils se concentrent sur deux domaines de recherche : l’hypermédia (images ultra haute définition, son 3D, contenus intelligents, réalités virtuelle et augmentée…) et les réseaux ultra haut débit plus agiles (cloud, cyber-sécurité, ultra haut débit mobile, résilience des réseaux, Internet des objets…). Issus des mondes industriel et universitaire, ses chercheurs et ingénieurs évoluent sur son campus de Rennes et ses sites de Paris, Brest et Lannion.

Lire aussi :

D'après une étude de Randstad, Naval Group est l'entreprise la plus attractive de France

Réalité augmentée : l’institut de recherche B-com intègre un groupe de travail international


L'évènement

Challenge national du commerce et des services 2020 : les inscriptions ont démarré

Organisé par CCI France et le réseau des Chambres de commerce et d’industrie en partenariat avec la Fondation d’entreprise MMA des entrepreneurs du futur, ce Challenge permet aux entreprises participantes de bénéficier de retombées en matière de communication et de valoriser leur société. Informations et inscriptions