Accès par territoire
Newsletters
Menu principal

L'enseigne Picard se laisse tenter par l'effet Cool Roof

MD, le 26.06.2020

Le froid les unit ! L'enseigne Picard (spécialistes de la vente de produits alimentaires surgelés) a sollicité le savoir-faire de l'entreprise brestoise CR-France pour la création et l'application de sa peinture de toit rafraichissante ou coolroofing. La seconde va intervenir sur la construction de trois magasins que la première est en train de bâtir en région parisienne. Un essai qui pourrait s'étendre à l'ensemble du parc de magasins, si les tests de dimunution de chaleur et de consommation d'énergie sont concluants.

CoolRoof

Depuis 2015, l'entreprise brestoise CR-France a fait ses preuves, et la peinture de toit réflective et émissive qu'elle a développée pour lutter contre les surchauffes des bâtiments a été primée à plusieurs reprises et reconnue au niveau européen. Plusieurs groupes et entreprises (Leclerc, Boulanger, Casino, Aéroports de Paris, CERP, Sanofi…) ont d'ores et déjà fait appel à cette solution durable Cool Roof France pour bloquer les apports solaires et faire descendre en chaleur et en pression leurs bâtiments. 

              >>> A lire aussi : L'innovation finistérienne Cool Roof réduit la température et la facture d'énergie d'un bâtiment de 18.000 m²

L'enseigne Picard (surgelés) s'ajoute à la liste. Engagé depuis plusieurs années dans une démarche RSE et durable, le groupe fait intervenir l'entreprise finistérienne dans la construction de trois nouveaux magasins en région parisienne. Objectif affiché : "baisser de manière durable la température dans les bâtiments, notamment lors de périodes de fortes chaleurs, et ainsi améliorer les conditions thermiques à l’intérieur des magasins tout en limitant la consommation d’énergie".

Un déploiement national en vue

« Nous sommes heureux de participer à ce test, avec Cool Roof France, qui laisse entrevoir une nouvelle conception de toits plus respectueuses de l’environnement et répondant à notre souci permanent de réduire l’empreinte énergétique de notre groupe. Nous sommes depuis plusieurs années à la recherche de solutions d’économie d’énergie. Entre 2012 et 2020, nous avons ainsi réussi à réduire de 10% la consommation énergétique de l’ensemble de parc magasins en France (environ1000). Nous devons maintenant nous projeter vers l’avenir avec un objectif toujours plus ambitieux. C’est pourquoi nous sommes impatients d’analyser les résultats de ces 3 magasins pilotes sur nos principaux usages énergétiques (congélateurs, climatisation et chambre froide) et d’imaginer le déploiement de cette solution passive s’ils sont concluants », avance Elisabeth Bouton, directrice qualité et RSE de Picard.

S'attaquer à la cause...

« Le principe que nous proposons n’est pas révolutionnaire en soi, mais apporte des solutions plus pérennes et durables, car nous allons inexorablement vers une augmentation des températures ce qui implique que nous nous adaptons aux changements climatiques pour ne pas en souffrir. Le problème, c’est qu’on le fait n’importe comment : on commence par climatiser, et on réfléchit après. Or c’est un véritable cercle vicieux : pour créer du froid dans les bâtiments, les climatiseurs rejettent la chaleur à l’extérieur, et leur cycle de vie est fortement émetteur de gaz à effet de serre », souligne Antoine Horellou, directeur général CR-France. 

               >>> A lire également : Avec sa peinture blanche, l'entreprise finistérienne Cool Roof rafraîchit les bâtiments

Le revêtement de toiture que cette entreprise engagée a développé est à la fois réflectif et émissif, "ce qui signifie qu’il ne transforme quasiment pas le rayonnement solaire en chaleur, et que le peu de chaleur absorbée est réémise. Ne nécessitant que peu d’entretien, la solution contient une couche de finition « topcoat » qui permet de maintenir ces performances sur 15 ans et plus, validés par des tests en conditions réelles", explique Antoine Horellou.

Les effets sont rapides et significatifs : un toit « cool roof » ne dépasse guère la température ambiante (au lieu des 80C° relevé sur des surfaces planes bitumée ou métallique). "A l’intérieur, les analyses révèlent jusqu’à 7°C en moins de température ambiante, 15°C de température ressentie et, lorsque les bâtiments sont climatisés, une réduction jusqu’à 30% des consommations de climatisation", conclut le directeur. CQFD.

Voir le site Cool Roof France


L'évènement

Journée conférences "Dans Quel Sens ?" avec l'eclozr

Save the date ! Le jeudi 24 septembre à l'eclozr, venez vivre une journée d'ateliers stratégiques, de conférences et de tables rondes pour questionner ensemble vos ambitions, challenger vos projets et rebondir avec sens !

Au programme : 30 speakers attendus sur des thématiques #Design for new deal, #IntelligenceArtificielle à impact, #Tech for good et #Entreprises à mission 

Recommandations