Accès par territoire
Newsletters
Menu principal

ITE Énergies (22). En forte croissance, le spécialiste des process de méthanisation se tourne vers l'hydrogène

Véronique Maignant, le 25.05.2022

Spécialisée dans l’automatisme et le pilotage d’installations de méthanisation et la réinjection dans les réseaux de distribution, ITE Energies a vu le jour en 2020 à Yffiniac dans les Côtes d’Armor, sous l’impulsion de sa maison mère, le Groupe API (11 M€ de CA). Avec une centaine de stations de méthanisation à son actif, l’activité enregistre une forte croissance en 2022. De la méthanisation à l’hydrogène, il n’y a qu’un pas. Celui-ci est d’ores et déjà franchi. Engagé dans le cluster hydrogène vert animé par la CCI Côtes d’Armor, ITE Energies a signé un partenariat avec le bureau d’études Valorem en charge du projet d'usine d'hydrogène sur le territoire.

Stéphane Etienne est depuis 2020 responsable d'ITE Energies à Yffiniac, entité du groupe API

Depuis 25 ans, le groupe API (Yffiniac-22) œuvre dans les domaines de l’automatisme, l’électricité, l’informatique et la GTB dédiés à l’industrie. Fondé par Yvon Legrand, il est depuis peu aux mains de ses deux fils, Frédéric et Yann Legrand.  Avec quatre entités implantées sur chaque département breton, cet intégrateur industriel emploie 110 personnes et a réalisé, en 2021, un chiffre d’affaires de 11 millions d’euros en croissance de 4,5%. Parmi ses clients, 60 % sont bretons, issus majoritairement de l’agroalimentaire.

 

Naissance d’ITE Energies en 2020

Dans les années 2010, le groupe API a pris le virage de la méthanisation. Dix ans plus tard, cette activité en fort développement a donné jour à une entité spécifique, ITE Energies. Pilotée par Stéphane Etienne, elle réalise la partie process des armoires automatisées en charge de piloter les équipements des unités de méthanisation. « On travaille en lien avec des bureaux d’étude qui se chargent de dimensionner chaque projet. Outre la mise au point, l’installation et la maintenance des process, on s’occupe également de la réinjection de l’électricité produite, dans les réseaux Enedis et  de la production de gaz dans le réseau GRDF. » Depuis trois à quatre ans, le biométhane est réinjecté majoritairement dans le réseau GRDF après épuration. «  Cette production représente désormais les trois quarts de nos installations. »

 

Un outil de traçabilité industriel unique sur le marché

Pendant longtemps, les allemands ont dominé le marché. « Aujourd’hui, on a développé un process d’automatisation « à la française » qui nous permet d’intervenir sur le rétrofit des unités de méthanisation construites par les allemands. Désormais, les clients ont la main sur tous leurs process. »  Pour ce faire, le Groupe API a développé en interne « Lina pro » un logiciel de maintenance industrielle. « C’est un outil de traçabilité qui permet d’optimiser le rendement de chaque site. Ce dernier est en moyenne de 98%, un des meilleurs sur le marché. » Résultat : de 10 à 15 stations par an, ITE Energies est passée en 2022 à une vingtaine de projets. « 2023 est presque complet, on s’intéresse déjà à des dossiers de 2024. »

 

L’hydrogène en ligne de mire

L’étape suivante consiste à se lancer dans l’hydrogène. Implantée dans les Côtes d’Armor, ITE Energies a naturellement adhéré au Cluster Hydrogène vert piloté par la CCI et signé un accord de partenariat avec Valorem spécialisée dans la production d’énergies renouvelables. Ce bureau d’études a été retenu pour construire la future usine de production d’hydrogène vert à Saint-Brieuc.  L’Agglomération sera le premier client pour faire rouler ses bus et ses bennes à ordures ménagères. « Les métiers de la méthanisation et de l’hydrogène sont cousins. Déjà habilités à concevoir des installations ATEX, nous pouvons produire de l’hydrogène, un gaz potentiellement plus dangereux que le biométhane qui nécessite des process de sécurisation renforcés. Nous allons mettre nos acquis au profit de cette technologie naissante en prenant en charge l’automatisation de la future station hydrogène des Châtelets à Saint-Brieuc. Avec « Lina Pro », nous avons un temps d’avance, à nous de savoir le garder. » L’entreprise travaille aussi avec Henri Bécu sur un projet de remplacement d’une chaudière au fioul par une chaudière à hydrogène. « Nous partons d’une feuille blanche. »

 

Composée d’une équipe de 15 personnes, ITE Energies réalise environ 2 millions d’euros de chiffres d’affaires. Ses nombreux projets en cours et à venir l’obligent à recruter. Quatre postes sont à pourvoir : un Chargé de développement process méthanisation et hydrogène, un responsable SAV industrielle et deux techniciens électriciens.

Découvrir ITE Energies - Groupe API

Plus d'informations sur le cluster hydrogène vert 

 

 

 


L'évènement

Open de l'industrie 2022 . Les inscriptions sont ouvertes !

Open de l'industrie 2022 . Les inscriptions sont ouvertes !

Evénement incontournable de la dynamique industrielle régionale Breizh Fab, l’Open de l’industrie réunit, chaque année, en un même lieu, l'ensemble des acteurs du secteur industriel breton. Une journée conviviale pour : développer du business de proximité (rendez-vous B2B entre industriels); s’informer et partager autour de la transformation de vos entreprisest Créer du lien et fédérer la communauté industrielle Breizh Fab. Informations et inscriptions

Recommandations