Accès par territoire
Newsletters
Menu principal

Energies marines renouvelables : RTE investit 235 M€ en Bretagne

Véronique Maignant, le 26.06.2018

Le Réseau de Transport d’Électricité (RTE) va poursuivre ses investissements en Bretagne. 242 millions d’euros sont ainsi prévus sur les 5 prochaines années (2018-2022), dont 235 millions d’euros pour raccorder les sites éoliens en mer à l’horizon 2021-2023.

EMR
Entre 2016 et 2017, la consommation électrique de la Bretagne est restée stable et représente toujours 5% de la consommation électrique nationale. Toutefois, d’après le bilan dressé par RTE pour l’année passée, alors que la consommation électrique des particuliers a légèrement baissé, celle de la grande industrie a progressé de 6% en un an. La part des énergies renouvelables, avec près de la moitié d’origine éolienne, continue d’augmenter. En 2017, elles représentent 75% de la production électrique totale en Bretagne. Au final, en moyenne annuelle, la production d’électricité en Bretagne couvre 15% de la production nationale.
 

Développement des énergies marines

 

Le gouvernement l’a confirmé, RTE aura en charge de raccorder au réseau électrique deux parcs éoliens offshore : celui de Groix et Belle- Ile et celui de la baie de Saint-Brieuc. Avec 235 M d’€ d’investissement à l’horizon 2021-2023 et une puissance cumulée de près de 524 MW, ces deux projets confortent l’émergence d’une filière EMR en Bretagne.

Au nord, le raccordement du parc éolien de la Baie de Saint-Brieuc, d’une puissance de 500 MW sera raccordé par une double liaison sous-marine puis souterraine à 225 000 volts jusqu’au poste électrique existant de la Doberie sur la commune d’Hénansal. Coût total estimé de l’opération : 200 M€

Au sud, RTE prévoit également le raccordement de la ferme éolienne flottante de Groix et Belle-île d’une puissance de 24 MW, au réseau public de transport, via une liaison sous-marine puis souterraine pour un montant de 35 M€.

 

Réseaux Electriques Intelligents : 2 postes nouvelle génération dans le Morbihan

 

Le développement des réseaux électriques intelligents, avec la capacité pour RTE d’allier électrique et numérique, a déjà débuté dans la région. En Pays de la Loire et en Bretagne, territoires pilotes pour le projet SMILE, RTE a prévu de déployer 4 postes électriques « nouvelle génération ». Dans le Morbihan, les postes de Bezon à 225 000 volts et de Malestroit à 63 000 volts, permettront notamment d’intégrer jusqu’à 30% d’électricité supplémentaire issue de sources de production renouvelables. 30 millions d’euros d’investissements ont été engagés jusqu’en 2020 dans les réseaux électriques intelligents.


L'évènement

Entreprises : pourquoi et comment agir pour la biodiversité ?

Entreprises : pourquoi et comment agir pour la biodiversité ?

Vous êtes une entreprise bretonne et vous vous intéressez à l’évolution très rapide de notre monde ? Vous souhaitez mettre en œuvre un plan d’actions en faveur de la biodiversité ? Ou trouver l’inspiration auprès d’expériences testées et approuvées par d’autres entreprises du territoire ? Rendez-vous le 7 juillet à 8 h. Il suffit de s'inscrire pour participer à ce webinaire spécial biodiversité.