Accès par territoire
Newsletters
Menu principal

Agriloops (35) décroche 3 M€ de financements publics pour produire localement et à grande échelle des gambas

Véronique Maignant, le 22.02.2022

La start-up Agriloops, fondée par Romain Vandamme et Jérémie Cognard annonce l’installation de son démonstrateur « Mangrove 1 », près de Rennes, courant 2022. Les deux entrepreneurs ont développé une technologie de rupture en créant le premier système d’aquaponie en eau salée. Cette première ferme aquacole sera en mesure de produire chaque année plusieurs dizaines de tonnes gambas ainsi que des fruits et des légumes.  Le projet industriel d’Agriloops va bénéficier de financements public d’environ 3 millions d’euros de France Relance et  Bpifrance. En parallèle, une augmentation de capital est en cours.

Des dizaines de tonnes de gambas seront produites chaque année au sein de Mangove 1 de
DR

 « Une des spécificités d’Agriloops réside dans la maitrise de l’aquaponie, pour la première fois en milieu salée. L’objectif était de montrer que ça marchait et que nous maîtrisions les procédés tant sur la partie aquacole que végétale », nous expliquait il y a un an Jérémie Cognard, Directeur général et co-fondateur avec Romain Vandame d’Agriloops. Celle -ci a vu le jour en 2016 et a opéré une première levée de fonds d’1,4 million d’euros en 2019. Mise au point dans leur ferme pilote de Rennes, leur technique de l’aquaponie (une solution hors sol, qui récupère les effluents des gambas en fertilisant l’eau réutilisée pour cultiver des légumes et des fruits) a bénéficié de 2 ans de tests et R&D. Les deux ingénieurs et leurs équipes ont ainsi pu valider la qualité des produits reconnue auprès de grands noms de la gastronomie, mais aussi le positionnement auprès des différents grossistes partenaires.

 

Des dizaines de tonnes de gambas chaque année

Fort de ces résultats, le modèle est près à être lancé à grande échelle. « Mangrove 1 permettra de produire localement, en circuit fermé, et totalement contrôlé, plusieurs dizaines de tonnes de gambas, chaque année, indiquent les deux fondateurs dans un communiqué de presse. De plus grâce à sa technologie innovante associant aquaculture marine et maraîchage, elle aura aussi la capacité de co-produire des dizaines de tonnes de fruits et légumes. » Le marché des gambas en France représente environ 100 000 tonnes par an en provenance majoritairement d’Amérique centrale et d’Asie du Sud Est.

 

3 millions d’euros d’aides publics

Les études d’ingénierie sont d’ores et déjà en cours avec un plan industriel validé. Le terrain pour accueillir cette ferme  aquacole se situe à l’ouest de Rennes, dans le pays de Brocéliande. France Relance et Bpifrance soutiennent la start-up dans cette nouvelle phase de développement. L’Etat apporte 1 million d’euros dans le cadre de la relocalisation de la production aquacole, afin de financer différents équipements de production. De son côté, la banque publique verse une aide deeptech de 2 millions d’euros, afin d’aider l’équipe à poursuivre la R&D et le développement et l’implémentation de différentes briques technologique liées à la data et l’industrie 4.0. L’objectif pour de ce 1er démonstrateur est de produire à grande échelle. Pour Agriloops , il s’agit aussi de construire un outil de R&D pour continuer à améliorer sa technologie.

Agriloops (35) poursuit ses ambitions et prépare une seconde levée de fonds


L'évènement

Le 8 décembre à Rennes. Participez à une matinée d’échanges sur la transition énergétique et les tendances pour les véhicules d’entreprises

Le 8 décembre à Rennes. Participez à une matinée d’échanges sur la transition énergétique et  les tendances pour les véhicules d’entreprises

Entreprises, artisans, vous êtes en Ille-et-Vilaine ? Inscrivez-vous vite pour venir échanger sur les solutions de l'après diesel

Avec la présence de Régis Masera, directeur d'Arval Mobility Observatory, pour nous parler des tendances sur les véhicules d'entreprise.

 Plusieurs tables rondes vous seront proposées, pour aborder :

  • les énergies pour les véhicules et utilitaires légers ;
  • le contexte et les enjeux pour les entreprises ; des retours d'expériences d'entreprises qui sont passées à l'électrique, au GNV, à l'hydrogène.

Jeudi 8 décembre à 9:00 - 13:00 // CCI Ille-et-Vilaine, Rennes –  Programme et inscription

Recommandations