Accès par territoire
Newsletters
Menu principal

La startup rennaise Agriloops lève 1,4 M€ pour produire des gambas à grande échelle

Véronique Maignant, le 07.02.2019

Récompensée lors des derniers trophées Crisalide Eco-activité dans la catégorie « Eau et Biodiversité », la startup rennaise Agriloops vient d’annoncer à nos confrères les Echos, avoir levé 1,4 million d’euros auprès de OGHI, BNP Paribas Développement et différents Business Angels. Objectif : lancer une ferme pilote à Rennes pour produire des gambas et des légumes de qualité grâce à la technique de l’aquaponie.

Jérémie Cognard et Romain Vandame,  co-fondateurs en 2016  de la start-up rennaise Agriloops, ont  conçu une innovation en matière d’aquaculture. Soutenus par AgroParisTech, Agrocampus Ouest et la station Biologique de Roscoff, ils développent la technique de l’aquaponie - association d’hydroponie et aquaculture -, une solution hors sol, qui récupère les effluents des poissons, ou crevettes, en fertilisant l’eau réutilisée pour cultiver des légumes. « Nous y contrôlons la salinité, et autres éléments nutritifs à l’aide de filtres. Nous choisissons des espèces qui acceptent le sel, comme le mesclun de la mer, les salicornes ou les ficoïdes. Dans notre modèle, tout passe par l’eau. Nous avons un seul intrant, l’aliment pour les crevettes, issu de l’agriculture biologique », déclaraient-ils, il y a un an, lors de Trophées Crisalide Eco-activités.

 

20 tonnes de gambas en 2020

Actuellement, cette culture est utilisée uniquement en eau douce. Agriloops prévoit de la développer à grande échelle avec la crevette. La start-up envisage de produire 20 tonnes de gambas début 2020, garanties jamais congelées, élevées dans une logique durable. Les fondateurs de la start-up ont déposé les technologies sous brevet afin de les protéger. Aujourd’hui 80 % des crevettes, majoritairement traitées aux antibiotiques, sont importées d’Asie du Sud-Est et d’Amérique centrale. La France en consomme 120 000 tonnes par an, et se situe à la deuxième place des pays consommateurs, après l’Espagne. Pour les gambas et les crevettes haut gamme, on approche les 100 %.

Après une nouvelle année d’expérimentation au sein des laboratoires de leur école rennaise, ils annoncent, dans les Echos, avoir terminé parallèlement la construction de leur ferme pilote de 100 mètres carrés. Le lancement de la production est imminent. La levée de fonds d’1,4 million d’euros devrait leur permettre de financer la construction de cette ferme et son exploitation pour l’année à venir.

 

Lire aussi : A l'occasion de ses 10 ans, Crisalide Eco-activité récompense 8 entreprises pionnières


L'évènement

Open de l'industrie 2020. Les inscriptions sont ouvertes jusqu'au 30 septembre

Pour sa 5ème édition, l'Open de l'Industrie se déroulera le mardi 13 octobre, de 13h30 à 18h30, au Palais des Arts et des Congrès de Vannes.
Pour des raisons évidentes liées à l’évolution de la crise sanitaire, le comité d'organisation de l’Open de l’industrie a pris la décision de réduire la programmation de cet événement.
C’est pourquoi, exceptionnellement cette année, l’Open de l’industrie se déroulera sur une demi-journée.

Au programme :

13h30 – Remise de Trophées Crisalide Industrie #3
A partir de 14h40 – Rencontres B2B
A partir de 14h40 – Ateliers thématiques
17h – Conférence exceptionnelle de Marc Halévy et Iker Aguirre : “Qu’est-ce qui nous arrive ?”

Pour participer à cet événement, inscriptions en ligne jusqu'au 30 septembre.