Accès par territoire
Menu principal

Votre territoire


3ème producteur de bière, la Bretagne compte plus de 100 microbrasseries

Véronique Maignant, le 26.01.2018

Troisième région productrice de bières, la Bretagne compte aujourd’hui  plus d’une centaine de microbrasseries.  Blondes, brunes ou rousses, chaque bière a sa propre identité que l’on peut découvrir et géocaliser sur  bieresbretonnes.fr, le site des amateurs de bières bretonnes.

Si la première brasserie artisanale de France, Coreff, a vu le jour en 1985 à Morlaix, elles sont aujourd’hui plus d’une centaine en Bretagne et pas loin d’un millier en France.  « N'importe qui peut s'installer comme brasseur. Il n'y a pas d'exigences particulières », indique Pascal Chèvremont, délégué général de Brasseurs de France. Il n'y a pas plus d'exigences que de définition légale de la micro-brasserie. Seul le Code des impôts fait la différence et considère comme brasserie artisanale celle qui produit moins de 200.000 hectolitres. Les microbrasseries  ont réveillé un marché en baisse pendant trente ans, jusqu'en 2014.  Le mouvement en provenance des États-Unis puis de Grande-Bretagne a déferlé sur la Bretagne.

Grande diversité de goûts

 « Les bières régionales représentent 10% de nos ventes en volume, soulignait il y a peu Antoine Cozigou, responsable du Développement chez Cozigou à Guingamp. Plus houblonnées, plus fortes, elles tirent le marché vers le haut. Rien que chez nous nous proposons 2 000 références de bières bouteilles. Conséquence, chez les professionnels, les bières de soif font face à des spécialités premium ». Obligeant même les plus grands à repenser leur stratégie et à créer une offre sur ce segment. Les microbrasseries  ont apporté la dimension artisanale, réveillé les terroirs, les saveurs et les palais. La bière se veut locale, élaborée à partir des matières premières produites sur place et consommées dans la région. A base d'orge, d'avoine, de blé et de houblon, selon les cultures de la zone de brassage. « Cela a fait exploser une grande diversité de goûts que personne n'imaginait trouver dans une bière », soulignait Antoine Cozigou.

Bieresbretonnes.fr, une histoire de passionnés

Dans la catégorie des bières artisanales, l'éventail va de 10 hl pour la plus petite, la brasserie de Montreuil-sur-Ille (Ille-et-Vilaine) à près de 50 000 hl pour la Brasserie de Bretagne-Britt à Trégunc (Finistère). Ces nouveaux brasseurs sont jeunes et pour partie en reconversion professionnelle. Une grande majorité se forme au contact d'autres brasseurs du même type, recueillant les fruits d'expériences multiples. Pas étonnant qu’à  l’origine du site bièrebretonne.fr, on trouve trois étudiants en communication, marketing et traduction, tous amateurs de bières bien entendu et gouteurs à temps partiel : « j’ai un intérêt prononcé pour les nouvelles technologies et j’ai donc aidé à la création du site. Mais pour être honnête, ma vraie mission est d’arriver à goûter toutes les bières bretonnes, avoue Clément, l’un d’entre eux. Avec une telle motivation , la mise à jour du site devrait  être assurée

Bieresbretonnes.fr

*Cozigou est spécialisée dans la distribution de boissons pour les cafés, hôtels et restaurants (CHR).


Taille du texte

L'évènement

Port de Saint-Brieuc - Le Légué du 29 août au 2 septembre 2018, venez vivre un moment unique avec les navigateurs de la Solitaire du Figaro

Port de Saint-Brieuc - Le Légué du 29 août au 2 septembre 2018, venez vivre un moment unique avec les navigateurs de la Solitaire du Figaro

La 49ème édition de la Solitaire du Figaro partira du Havre le 26 août et fera escale au port de Saint-Brieuc Le Légué, pour la 1ère fois de son histoire, avant de repartir vers l’Espagne et de terminer à Saint-Gilles-Croix-de Vie en Vendée