Accès par territoire
Menu principal

Votre territoire


Cosette Jarnouen et Chadi Badra (3ème et 4ème en partant de la gauche) co-dirigeants d'N2C, vainqueur de Crisalide Eco-activités se sont vue remettre leur prix par le Président de Créativ Jean-Luc Blot (à droite)
Atypix
Cosette Jarnouen et Chadi Badra (3ème et 4ème en partant de la gauche) co-dirigeants d'N2C, vainqueur de Crisalide Eco-activités se sont vue remettre leur prix par le Président de Créativ Jean-Luc Blot (à droite)

N2C, champion de l‘économie circulaire avec ses machines-outils reconstruites !

Véronique Maignant, le 05.04.2017

Mardi soir au Triptik à Acigné  près de 300 personnes ont assisté à la cérémonie de remise des prix des trophées Crisalide Eco-activités organisé par Créativ.  Au départ, soixante-seize entreprises concourraient. Les jurys en ont retenu vingt-six, neufs ont été récompensées. Parmi elles, N2C à Sens de Bretagne (35), qui  a décroché  le 1er prix dans la catégorie « Economie circulaire ». 

"Nous sommes très heureux de cette récompense, d’autant que nous ne nous y attendions pas. C’est la reconnaissance de notre savoir-faire et notre place dans l’économie circulaire, presque 15 ans après notre démarrage», expose Cosette Jarnouen codirigeante avec son frère Chadi Badra.  D'origine, ils ont créé N2C en 2004, spécialisée dans le retrofit de machines-outils pour le travail du métal (découpe laser, presse plieuse, centres d’usinages, tours à commande numérique…). Nous négocions auprès des principaux constructeurs de machines-outils la reprise de matériels en fin de vie que nous remettons à neuf. Une fois certifiées par l'Apave, nous les  revendons à 50% du prix du neuf, aux industriels français et étrangers. A leur demande nous assurons également l'installation et la maintenance. Nous sommes particulièrement fiers d'avoir des clients allemands pour qui la qualité d'une machine-outil neuve achetée au grand export n'équivaudra jamais celle de nos modèles européens, même d'occasion. Toute la différence tient dans la qualité de l’acier." Avec un effectif de 11 salariés dont 7 techniciens, N2C a réalisé en 2016 un chiffre d'affaires de 2,2 millions d'euros, en hausse de 30 %, dont un quart en Europe et un autre au grand export.

Des machines rétrofitées, éco-conçues

Installée à Sens de Bretagne (35), N2C dispose de 3000 m² de locaux lui  permettant de bénéficier d’un stock permanent de 300 machines. "Environ quatre semaines sont nécessaires pour restaurer une machine-outil car elle est entièrement désossée. Seul le bâti est conservé en l'état, sa fabrication étant la plus chronophage en énergie et impactante sur l'environnement. Il faut savoir que la réalisation d'un bâti de 2m3 d'acier (équivalent à 10 à 12 tonnes d’acier) requiert 120 Mégawatt soit l'équivalent de 10 maisons chauffées à l'électricité. Tous les autres composants, électrique, électronique, mécanique et hydraulique sont vérifiés et remplacés si nécessaire. Tout ce qui n'est pas réutilisable est recyclé. Pour la partie électrique, nous allons jusqu'au changement de la commande numérique pour offrir une ergonomie et un design correspondants au neuf. En fait, pour chaque machine reconstruite, c'est comme si nous partions du Minitel pour arriver à l’IPhone." General Electric, Arcelor ou encore Schneider Electric comptent parmi les clients de N2C. "Chez ces grands groupes l'intérêt pour des machines-outils reconstruites se fait grandissant depuis environ deux ans. Il correspond je pense à une prise de conscience des ressources limitées de notre planète et à une nécessaire réduction des impacts de leur modèle industriel sur l'environnement."

Prochaine étape: intégrer les technologies du futur

Aujourd'hui, N2C souhaite aller plus loin et travaille sur un nouveau projet intégrant l'écoconception mais aussi l'économie de la fonctionnalité. "Nous sommes en train de mettre au point une machine rétrofitée du futur, moins énergivore, intelligente et connectée, capable d’analyser son fonctionnement, d'améliorer ses performances, , poursuit Cosette Jarnouen. Véritable projet innovant, reconnu à juste titre "Projet Défi" par l'Ademe en 2016, il bénéficie aujourd'hui d’un accompagnement par le Cetim1. "Ses équipes nous aident à passer d'un mode artisanal à une véritable organisation industrielle." L'étape d'innovation technologique touchant à sa fin, N2C s'apprête à embaucher un chef de projet et un électronicien. "Nous visons, à l'horizon 2019, un doublement de notre chiffre d'affaires et un effectif qui pourrait avoisiner la vingtaine."  Une nouvelle page s’ouvre pour le Négoce de Cosette et Chadi autrement dit N2C.

1Centre technique des Industries mécaniques

 

Crisalide Eco-activités, un concours ouvert aux porteurs de projets et PME 

 

                                           

 

« Depuis 2008, année de lancement du dispositif Crisalide Eco-activités, le business model des candidats gagne en cohérence. Au départ, nous faisions beaucoup de pédagogie. Aujourd’hui, l’offre, le marché, les moyens mais aussi la valeur générée sont renseignés pour la majorité des dossiers déposés. De même, parmi les jeunes entreprises à concourir, nombreuses sont celles qui aujourd’hui s’inscrivent dès le départ de leur projet dans une démarche d’Eco-activités, de l'approvisionnement, à la fabrication jusqu'à la distribution, expose Hervé Daniel , directeur de Créativ. A l’image de N2C, le remanufacturing a le vent en poupe. Il combine bénéfice économique, gain de matière et d’énergie et permet le maintien d’emplois qualifiés sur un territoire.» Chaque année, les projets Crisalide Eco-activités parvient à démontrer qu’économie et développement soutenable ne sont pas antinomiques. Il est en effet possible de créer des offres ingénieuses, génératrices de revenus, respectueuses de la planète et sans surcoût pour les clients. Le concours Crisalide Eco-activités est réalisé en partenariat avec CCI Innovation Bretagne.

Potentiels de création d’emplois à 3 ans :

  • Pour les 76 candidats : 1095 emplois
  • Pour les 26 nominés : 643 emplois

Les lauréats de l’édition 2017 par catégorie :

 

Transition énergétique

Eolink (29)

Euromark (35)

 

Territoires & Mobilités durables

 Dro p’N P lug ( 35)

Rahuel Bois (35)

 

Capital naturel & chimie verte

TAM (29)

UrbanFarm (35)

 

Economie circulaire

N2C (35)

 

Santé & Environnement

Ijinus (29)

 

Innovation sociale/Nouveaux Business Models – 4 nominés

EcoTree (29)

Taille du texte

L'évènement

Les mercredi 6 et jeudi 7 septembre, à Quimper, auront lieu les Blue Deiz. Cette académie de la Blue Economy en Cornouaille se tiendra à la CCIMBO, à l’Ecole de Management Bretagne Atlantique (EMBA) et aux Halles de Quimper. Au programme, des conférences, des workshop et des tables rondes, en présence de Gunter Pauli (Fondation Zeri).