Accès par territoire
Menu principal

Votre territoire


Krampouz (29) a le vent en poupe

Bretagne économique, le 24.04.2014

Spécialiste de la fabrication de crêpières, Krampouz est aujourd’hui une référence mondiale du matériel de cuisson «?prêt à brancher?». Créée il y a 65 ans, l’entreprise est dirigée par Serge Kergoat qui a racheté ce fleuron de l’industrie quimpéroise en 2006. Il a su apporter ses propres ingrédients pour dynamiser une recette économique à succès. Résultat : un CA de 12,3 M€ (+11%) dont 33 % réalisé à l'international, et un objectif de CA de 20 M€ d'ici 5 ans.

Comment est née la société Krampouz ?



Serge Kergoat : En Bretagne dans les années 40, on faisait encore les crêpes sur des plaques en fonte posées sur les braises. En 1945, la sœur du créateur a emménagé dans une maison neuve sans cheminée. Comment faire ? Jean-Marie Bosser a eu alors l’idée géniale d’adapter le billig (crêpière) sur un réchaud à gaz.



Devant le succès de cette invention, la société Krampouz a été créée en 1949. Ses produits ont vite trouvé leur place, en particulier chez les professionnels, avec des versions électriques dès 1971. Dans les années 80-90, sous la conduite de Michel, le fils du fondateur, la société s’est considérablement développée, en se positionnant également sur le marché familial et à l’international.



La crêpière est un produit qui s’exporte ?



S.K. : Oui, car on trouve des crêpes dans les gastronomies du monde entier. En Russie par exemple, l’un de nos grands marchés, on mangeait des blinis avant que les bretons ne mangent des galettes. D’une manière générale, la consommation de crêpes profite de la croissance mondiale de la restauration rapide, pour laquelle elle est parfaitement adaptée. Aujourd’hui, nous réalisons plus d’un tiers de notre chiffre d’affaires à l’export, mais pas seulement avec des crêpières.



Vous avez étoffé votre gamme ?



S.K. : Quand j’ai repris l’entreprise en 2006, j’ai accéléré la diversification de notre offre. Avec les gaufriers, les planchas, les contacts grils, nous nous positionnons aujourd’hui comme un fabricant de matériels de cuisson prêt à brancher premium, dédiés au snacking et à l’outdoor.




Quels sont vos atouts sur ce marché mondial, très concurrentiel ?



S.K. : C’est justement ce côté premium. Nous maîtrisons tout, de la création à la production, et nos 65 ans d’existence nous confèrent un savoir-faire technique inégalé. Aujourd’hui, nos produits sont réputés partout dans le monde pour leur robustesse et leur fiabilité. Un matériel Krampouz permet, en effet, une qualité de cuisson uniforme et un ajustement précis de la chaleur. Le professionnalisme de nos équipes implique un travail permanent d’innovation de notre bureau d’études. L’innovation étant une des clés de l’avenir, nous venons de lancer un projet de recherche avec l’université de Bretagne Sud.


Article CM-CIC

Taille du texte

L'évènement

Les mercredi 6 et jeudi 7 septembre, à Quimper, auront lieu les Blue Deiz. Cette académie de la Blue Economy en Cornouaille se tiendra à la CCIMBO, à l’Ecole de Management Bretagne Atlantique (EMBA) et aux Halles de Quimper. Au programme, des conférences, des workshop et des tables rondes, en présence de Gunter Pauli (Fondation Zeri).