Accueil > Portraits > Océane de Restauration bénéfici

 


Océane de Restauration bénéficie de la croissance du secteur de la restauration collective

Publication : 31-03-2011

Avec 12 % de croissance annuelle, Océane de Restauration a le vent en poupe. L’entreprise, basée à Vannes, possède deux cuisines centrales, à Fégréac (44) et Mauron (56). Elle surfe sur la demande croissante d’externalisation de nombreux restaurants collectifs, tout en s’adaptant à une demande plus exigeante, notamment sur l’origine des produits.

En 2010, Océane de Restauration a enregistré un CA de 21 millions d’euros. Soit 12 % de plus qu’en 2009. « Depuis cinq ans, nous profitons d’une croissance à deux chiffres, se réjouit Pierre Roudaut, PDG. En région, la conjoncture est propice au développement des professionnels de la restauration, du fait de l’augmentation de l’externalisation (37 % de restaurants concédés en France actuellement)1. C’est un peu plus difficile pour les professionnels parisiens, dont le taux de croissance avoisine les 5 %. » Le groupe Caterine2, dont fait partie Océane de Restauration, a pour sa part réalisé un CA 2010 de 45 millions d‘euros. Depuis mai 2010, il est détenu à 100 % par Compass, le leader mondial de la restauration collective. « Le secteur de la RHF est de plus en plus concentré. Cet actionnaire unique représente pour Océane un sérieux appui juridique et financier, reconnaît Pierre Roudaut. Ceci dit, nous continuons à vivre en toute indépendance. L’entreprise a conservé l’ensemble de ses activités administratives. »

50 000 repas par jour dans le Grand Ouest
Créée en 1978, d’abord sous le nom de 56 Restauration, Océane de Restauration est implantée à Vannes, dans la zone de Luscanen, où se trouve son siège social administratif. Elle dispose également de deux sites de production, l’un à Mauron (1 350 m2), et l’autre à Fégréac (2 654 m2). Elle emploie au total 330 personnes (soit 230 équivalents temps plein). « Ces deux cuisines centrales nous permettent de servir environ 35 000 repas par jour, dans tout le Grand Ouest, souligne Pierre Roudaut. Nous avons aussi en gestion des restaurants collectifs, dans des établissements privés ou publics : écoles, collèges, lycées, maisons de retraite, hôpitaux, entreprises... Le scolaire représente 61 % de notre activité. Nous mettons également à disposition nos salariés à des restaurants collectifs. Certains clients nous demandent un cuisinier, d’autres une équipe entière… C’est très variable. »

Démarche d’équilibre alimentaire
Comme tous les professionnels du secteur, Océane de Restauration s’adapte à la demande, et produit de plus en plus de repas équilibrés ou faisant la part belle aux produits biologiques et régionaux. Pour la commune de Noyal-Châtillon (35), elle produit des repas préparés avec 80 % de produits bio. « On va devoir de plus en plus se fournir auprès de producteurs locaux. C’est vraiment la tendance, notamment dans la restauration scolaire », insiste Pierre Roudaut.
Si Océane de Restauration enregistre chaque année une belle croissance, c’est non seulement parce que le secteur de la restauration collective est porteur en région, mais aussi parce que l’entreprise a, au fil des années, mis en place toute une série d’indicateurs extrêmement rigoureux, facilitant une bonne gestion. « Pour nos tournées par exemple, nous utilisons un logiciel de géo-localisation, de manière à optimiser les trajets, déclare Pierre Roudaut. Nous appliquons aussi, depuis plus d’un an, la norme GEMRCN3, qui n’est pas encore obligatoire. Elle permet de contrôler la fréquence de service des aliments dans les repas. Nos clients sont très sensibles à cette démarche d’équilibre alimentaire…"

Charlotte Viart
N° 205 février mars 2011

1 Le marché français de la restauration collective concédée s’élève à 5,9 milliards d’€
2 Le groupe Caterine (CA de 45 M d’€ en 2010) est composé de 5 entités : Océane de Restauration ; Culinaire des Pays de l’Adour ; CRM (Rodez) ; Occitanie Restauration (Castres) ; Sogirest et S3P (Montluçon)
3 GEMRCN : Groupe d’Etude des Marchés Restauration Collective et Nutrition (ce groupe publie des recommandations nutritionnelles en restauration scolaire)




Autres Portraits

Monique Lenormand, DG de Sveltic Claude Léger de 1985 à 2008, aujourd’hui (...)

Pour une femme, la légitimité professionnelle ne va jamais de soi. Elle se construit au fil d’un parcours qui doit conjuguer compétences et volonté. “Rêveuse réaliste”, Monique Lenormand, créatrice de (...)

En savoir plus

AGM Factory (35) fait son cinéma à Rennes

Installé à Rennes depuis fin 2011, AGM Factory milite pour une réelle décentralisation de la production audiovisuelle.

En savoir plus

Cesbron (22), du froid bien ciblé

Cesbron est spécialisée dans le froid industriel et commercial. Deux orientations stratégiques la propulsent dans une dynamique prometteuse.

En savoir plus

le dernier numéro

Découvrez vite le dernier numéro !!

JPEG - 215.1 ko

Le palmarès des entreprises bretonnes

Découvrez la 28 ème édition du Palmarès des entreprises bretonnes : hors-série-Edition 2016/2017

Hors-Série

Les entreprises bretonnes à la conquête de l’international


Portraits