Accueil > Portraits > Les Ouessantines transforment

 


Les Ouessantines transforment les algues

Publication : 06-11-2014

Installées à Pencran depuis un an, les Ouessantines (ex-Aquacole d’Ouessant) ont fait grandement évolué leur savoir-faire en plus de 20 ans.

Algues en tartares, séchées, gélifiées, saponifiées… Les Ouessantines maîtrisent leur sujet, depuis sa création il y plus de vingt ans. D’abord spécialisée dans l’aquaculture, à Ouessant, l’entreprise a connu le port du Tinduff puis Landerneau et maintenant Pencran. Dans ces locaux spacieux de 1 700 m2, qui accueillent du public depuis peu, huit personnes transforment cette précieuse matière première du littoral nord-finistérien. Wakamé, dulse, laminaires, laitues de mer… Chaque algue a ses propriétés et les Ouessantines savent en tirer parti. L’entreprise a développé des techniques, comme cette barde, une barre végétale à base des vertus gélifiantes des algues, pour laquelle un brevet a été déposé. « Cette barre est coupée ensuite à volonté, selon les besoins des clients de l’industrie agroalimentaire », explique Yann Launay, responsable production. Le marché hallal lui a ouvert les bras, car le produit est bien utile pour entourer les papillotes ou les brochettes par exemple. Autre succès auprès de l’industrie alimentaire, les décors gélifiés à base d’alginate destinés aux rayons "à la coupe" des grandes surfaces. « La formulation permet aux décors de résister aux fortes températures du four et de ne pas marquer la nourriture », précise Yann Launay, un plus qualitatif particulièrement apprécié des professionnels.

Le séchage des algues permet une très longue conservation appréciée des cuisiniers. 

Autre partie de l’usine, la conception de savons à l’aide de glycérine liquide moulée, dont la transparence permet à tout un chacun de garder un œil sur une algue encapsulée, souvenir de vacances bretonnes… Ensachées, mises en bocaux ou emballées pour les savons, ces algues partent dans les boutiques de produits régionaux aux quatre coins de France et même jusqu’au Bénélux et en Espagne. Un bout de Bretagne qui voyage.

Chiffre d’affaires : 600 000€

www.ouessant.com

Article paru dans le numéro 4 de Bretagne économique
4ème trimestre 2014 - Edition CCI Brest




Autres Portraits

Nitri Projects à Quimper : la Chine à portée de main

Société de statut d’Hong-Kong, Nitri Projects a un pied en Bretagne et un autre à Shanghai pour ouvrir les portes de l’Empire du Milieu aux entrepreneurs bretons. Une initiative de deux anciens élèves (...)

En savoir plus

Un outil de qualité en soutien au développement (22)

Filiale du groupe Rose, la société Protac poursuit une forte politique d’investissements depuis 2010. Un développement lié également aux infrastructures locales.

En savoir plus

Chez Bio Armor, la recherche passe par le terrain

Forte d’une expérience dans les biotechnologies animales, Bio Armor met sa R&D avant tout au service de ses clients dont elle enregistre les besoins. Entre innovation opérationnelle et (...)

En savoir plus

le dernier numéro

Découvrez vite le dernier numéro !!

JPEG - 215.1 ko

Le palmarès des entreprises bretonnes

Découvrez la 28 ème édition du Palmarès des entreprises bretonnes : hors-série-Edition 2016/2017

Hors-Série

Les entreprises bretonnes à la conquête de l’international


Portraits