Accueil > Portraits > Hennebont Manu-Métal, faiseur

 


Hennebont Manu-Métal, faiseur de rêve

Publication : 04-06-2015

Fabriqué dans les ateliers de la chaudronnerie Manu métal à Hennebont, ce sous-marin à propulsion humaine, baptisé Poisson Pilote, traversera prochainement la Manche Ouest, soit 250 km à 100 mètres de profondeur.

C’est un rêve d’enfant qui se réalise. Gamin, Antoine Delafargue s’est délecté des expéditions fantastiques de Jules-Verne. Adulte, il se passionne pour l’univers marin et la plongée sous-marine. A 33 ans, celui qui est devenu ingénieur, met ses compétences au service de son doux projet : construire le plus petit sous-marin du monde autonome en haute mer. Pas moins ! Elaborateur des plans, Antoine a largement mis la main à la pâte pour l’assemblage des pièces et la finalisation de son engin fabriqué sur-mesure.

Soutien logistique

Originaire des Côtes d’Armor, il a installé son chantier en Morbihan où il est venu puiser avis et main d’œuvre. « J’ai passé une journée avec les architectes du bureau d’études de DCNS, qui m’ont conseillé sur la conception. Puis à Hennebont, dans les ateliers de la chaudronnerie Manu-Métal, j’ai trouvé le soutien à la fois matériel, technique et logistique pour usiner les différentes pièces métalliques, notamment l’enveloppe, qui composent le sous-marin », explique son inventeur. Bretagne Pôle Naval le soutient également dans ce projet, tout comme Total son employeur et la fondation Wendel-Participations.

Propulsion humaine

Baptisé Poisson Pilote, le sous-marin est un biplace. Michael De Lagarde, partage l’aventure avec Antoine. Le défi à relever : traverser la Manche-Ouest en une semaine sans faire surface, soit 250 kilomètres à 100 mètres de profondeur. Histoire d’ajouter du piment à l’aventure, le sous-marin avance à propulsion humaine. Les sous-mariniers devront pédaler en continu pour actionner l’hélice extérieure. « La vitesse est estimée à 1 mètre par seconde, soit l’allure d’un marcheur. » Pendant leur traversée, les aventuriers réaliseront également des photos et vidéos des fonds sous-marins environnants.




Autres Portraits

Les Viviers quiberonnais : du poisson noble pour clientèle sélect’

De beaux poissons vendus principalement à des résidents secondaires quiberonnais et à de grands restaurants parisiens… Tel est le credo des Viviers quiberonnais depuis 1988. Avec 7,3 millions d’euros (...)

En savoir plus

Cobi Engineering (Lanvallay -22) accompagne les évolutions du (...)

Surfaces commerciales, bâtiments industriels et artisanaux, bureaux ou ateliers de production de toutes dimensions aux 4 coins de l’Hexagone… Cobi Engineering tire sa force de 40 ans d’expérience et (...)

En savoir plus

Les Ouessantines transforment les algues

Installées à Pencran depuis un an, les Ouessantines (ex-Aquacole d’Ouessant) ont fait grandement évolué leur savoir-faire en plus de 20 ans.

En savoir plus

le dernier numéro

Découvrez vite le dernier numéro !!

JPEG - 215.1 ko

Le palmarès des entreprises bretonnes

Découvrez la 28 ème édition du Palmarès des entreprises bretonnes : hors-série-Edition 2016/2017

Hors-Série

Les entreprises bretonnes à la conquête de l’international


Portraits