Accueil > Portraits > Guy Cotten (29), 50 ans (...)

 


Guy Cotten (29), 50 ans et pas une ride

Publication : 23-04-2014

Implantée à Concarneau depuis 1964, la maison Guy Cotten est devenue un établissement emblématique de la Cornouaille.

Cette année, l’entreprise fête son 50e anniversaire. 50 ans d’idées et d’innovations qui ont permis à la marque de devenir une référence dans le domaine de la protection de la personne dans le milieu marin. L’aventure commence en 1964 lorsque Guy Cotten et sa femme mettent au point le ciré jaune en nylon enduit, léger et pratique. C’est une révolution dans les ports. Le gain de confort est reconnu et les vêtements durent trois fois plus longtemps. L’essor des écoles de voile verra la naissance de la veste Rosbras puis, au fil des innovations, la gamme s’étoffera, émaillée de certifications et brevets tels que la combinaison TPS qui contribuera au sauvetage de Thierry Dubois et Raphaël Dinelli lors du Vendée Globe 1996 et de Bernard Stamm et son équipier cette année, ou encore de la Capuche « Magic » qui tourne avec la tête.

Grand prix de l’innovation 2013 au salon SeaWork de Southampton, l’entreprise désormais dirigée par Nadine Bertholom-Cotten (la fille de Guy Cotten), cultive ce qui a fait sa réussite : « Si nous développons et concevons des vêtements toujours plus innovants et performants, c’est grâce aux fidèles utilisateurs de nos articles. Ce sont eux qui nous inspirent ! » Quoi de plus logique dès lors que pour fêter ses 50 ans, l’un des bateaux au départ de Concarneau pour la Transat AG2R La Mondiale 2014 soit aux couleurs de la marque, associée à Safran. En parallèle, l’entreprise apparaîtra également sur l’espace CCI du village de course et proposera au public une rétrospective sur ce demi-siècle au service de la qualité et de l’innovation.

Article paru dans le numéro 2 de Bretagne économique
2ème trimestre 2014 - Edition CCI Quimper Cornouaille




Autres Portraits

Thao Lane, leader de la 1ère édition du Palmarès des entreprises bretonnes, (...)

En décembre 1988, à l’occasion de la première édition du Palmarès, les résultats(1) en hausse d’Ouest Standard Télématique (OST) propulsait la jeune PME en haut de l’affiche. Vingt ans après, nous avons (...)

En savoir plus

Diversifier en Corre et encore

Société familiale spécialisée en gros œuvre, l’entreprise Raoul Corre, du nom du fondateur, voyait son avenir s’obscurcir en 2003 quand Gilbert Coum prit le pari de la reprendre et de l’emmener vers la (...)

En savoir plus

Seemysea permet d’échanger son bateau

En 2008, Jacques Moy, Bruno Maschelein et Philippe Le Goff fondent Seemysea : un site Internet d’échanges de bateaux de plaisance. Sur les 300 adhérents que compte aujourd’hui le site, 80 préparent (...)

En savoir plus

le dernier numéro

Découvrez vite le dernier numéro !!

JPEG - 215.1 ko

Le palmarès des entreprises bretonnes

Découvrez la 28 ème édition du Palmarès des entreprises bretonnes : hors-série-Edition 2016/2017

Hors-Série

Les entreprises bretonnes à la conquête de l’international


Portraits