Accueil > Portraits > Ets Grinhard Frères, une (...)

 


Ets Grinhard Frères, une entreprise de menuiserie, charpente et ossature bois pour les particuliers et le secteur public

Publication : 16-06-2011
Jean-Emmanuel Grinhard
Jean-Emmanuel Grinhard

Une affaire de famille. Ets Grinhard Frères, PME familiale créée en 1870 à Combourg près de Saint-Malo, est aujourd’hui pilotée par Jean Emmanuel Grinhard, représentant la 5ème génération. Seul maître à bord, son fils, aujourd’hui compagnon du devoir, pourrait un jour reprendre l’affaire.

« Mon métier de base, c‘est la charpente. Je suis arrivé dans l’entreprise en 1985 et ai repris l’affaire 10 ans plus tard alors qu’elle réalisait surtout des travaux de menuiserie. J’ai donc dû m’investir dans cette activité qui représentait 95 % du CA et délaissé avec regret ce pourquoi j’étais formé. Malgré une période difficile et un dépôt de bilan, je suis parvenu à garder tout le personnel grâce notamment à la confiance de mes clients et fournisseurs, confie Jean-Emmanuel Grinhard, la cinquantaine passée. Avec 33 salariés dont 14 charpentiers et 15 menuisiers pour un CA 2010 de 2,6 millions, la menuiserie représente 60 % de l’activité de la SAS et la charpente, 40 %. « Nous devrions être à 2,8 millions en fin d’année 2011 du fait de la construction ossature bois qui est en plein développement et celle de l’activité charpente qui progresse régulièrement depuis une dizaine d’années. Les différents ministères, les collectivités locales, les offices d’HLM, les congrégations représentent 60 % de notre marché actuel, le reste étant réalisé avec les particuliers, les commerces, les monuments historiques… via des cabinets d’architectes. »

L’ossature bois ouvre de belles perspectives

"L’isolation avec la nouvelle norme RT 2012 et l’engouement pour les matières recyclables amènent de plus en plus d’établissements publics, mais aussi des particuliers, à privilégier l’ossature bois pour leur construction. Nous partons alors de la dalle, pour bâtir en bois les murs et la charpente. Nous utilisons des bois exotiques pour l‘extérieur ou des bois du pays comme le chêne quand il s’agit de réhabilitation d’anciens bâtiments…mais aussi du sapin du nord. Les livraisons de bois exotique sont de plus en plus difficiles. C’est pourquoi nous travaillons avec les importateurs et les négociants sur des bois avivés (bois massifs sous forme de planches) et des produits finis ou semi finis en lamellé-collé. Nous avons ainsi moins de perte. » La taille de la SAS permet à son dirigeant de répondre aux appels d’offres importants et d’être retenu pour quelque beaux projets, toujours plus intéressants à réaliser pour les compagnons. "Parmi eux, je citerai volontiers le chantier de la chapelle du Monastère de Beaufort (Plerguer-35) : la charpente existante a été démontée en étayant toute la couverture, puis nous sommes repassés en sous-œuvre ! Au total, plus de 3 mois de travail et beaucoup de préparation en atelier ont été nécessaires. D’autres belle réalisations : en 2007, le rehaussement de la Polyclinique St Laurent ou en 2010 le bâtiment ossature bois du Centre Hélio- Marin, à Plérin-sur-Mer (22). » Quant aux pavillons en ossature bois pour les particuliers, la PME en compte déjà plusieurs à son actif.

La 6ème génération est sur les rangs

Les Ets Grinhard Frères interviennent principalement sur Saint-Malo, Rennes, Saint-Brieuc et au-delà, dans un périmètre de 150 km. Son site, d’une surface totale de 5 000 m², comporte un atelier où sont préparés, notamment, toutes les menuiseries hors standards, portes, placards, panneaux moulurés, et un atelier pour la taille des charpentes et ossatures bois. Un vaste hangar de 400m² permet le stockage des différents matériaux. En effet, il faut de la place pour rentrer environ 600 m3 de bois par an, dont 60 % de sapin. « J’envisage un jour d’agrandir si l’occasion se présente. Mon fils de 20 ans apprend le métier chez les compagnons du devoir et effectue actuellement son tour de France. » Pour l’heure, Jean-Emmanuel Grinhard continue de s’investir dans la formation de 4 apprentis et 2 contrats de professionnalisation qu’il accueille régulièrement au sein de son entreprise, « c’est essentiel, surtout dans un secteur en pleine mutation ».

Véronique Maignant
Numéro 207 mai 2011




Autres Portraits

Armor Meca (22), l’excellence industrielle

A chaque fois qu’un Airbus décolle, il emmène avec lui un peu des Côtes d’Armor ! Depuis 1988 en effet, Armor Meca produit des pièces métalliques complexes pour l’aéronautique. Leur qualité lui vaut de (...)

En savoir plus

3I Concept, du travail adapté à vos besoins

Ils conseillent par téléphone les clients de GDF Suez, traitent les chèques de la Société Générale ou encore conçoivent des documents pour Vinci ou la SNCF. Rencontre avec 3I Concept, fleuron de (...)

En savoir plus

Céline Ferrier, femme officier, capitaine de remorqueurs au port de (...)

Après avoir bourlingué sur toutes les mers du globe, Céline Ferrier a posé ses bagages depuis quatre ans dans le port de Saint-Malo. Capitaine chargé des remorqueurs, elle est aussi l’une des très (...)

En savoir plus

le dernier numéro

Découvrez vite le dernier numéro !!

JPEG - 215.1 ko

Le palmarès des entreprises bretonnes

Découvrez la 28 ème édition du Palmarès des entreprises bretonnes : hors-série-Edition 2016/2017

Hors-Série

Les entreprises bretonnes à la conquête de l’international


Portraits