Accueil > Portraits > Depuis Vitré (35), Les Délices

 


Depuis Vitré (35), Les Délices du Valplessis proposent leur savoir-faire aux grands distributeurs

Publication : 11-02-2009

En 2007, Les Délices du Valplessis ont fêté leurs 25 ans. Spécialisée dans la production de glaces, l’unité de Production du groupement des Mousquetaires présidée par Yves Thépaut - détenait, lors de la 1ère édition du Palmarès, 3% des parts du marché national. Vingt ans après, elle est à 12% et diversifie son portefeuille clients.

« La consommation de glaces en France, c’est 6 litres par an et par habitant, développe Bruno Diaz, directeur de cette filiale de production depuis 2003. C’est un ratio inférieur à la moyenne européenne. A titre d’exemple, les Espagnols sont à 8, les Allemands à 9 et les Anglais à 10. Ce taux est constant et n’évolue guère depuis des années. Il aurait même tendance à baisser depuis 3 ans du fait des étés maussades. » Sur un marché saisonnier et très concentré, dominé par deux géants internationaux, Unilever (marques Miko, Carte d’Or, Magnum…) et Nestlé (marques Extrême, La Laitière..), cinq entreprises nationales produisent des glaces sous marque distributeur. Parmi elles, deux leaders sont implantés en Bretagne : Rolland (29) avec sa marque Flipi, et Les Délices du Valplessis dont la marque de référence commercialisée chez Intermarché est Adélie. « Aujourd’hui, les marques distributeurs affichent des prix inférieurs de 30 % à qualité équivalente et restent redoutables pour les marques nationales. En 2007, les MDD représentaient en valeur 36 % des parts du marché national et 50 % en volume. »

Rationalisation de la gamme et innovation accrue Le nouvelles conditions de marché avec notamment, l’arrivé en force du hard discount, conduisent, en 2003, les Délices du Valplessis, à revoir leur stratégie qui leur avait permis jusque-là, année après année, de voir leur CA croître. « L’entreprise a été créée en 1982 par le Groupement des Mousquetaires qui a fait le choix d’intégrer ses propres productions pour rester indépendant et maîtriser ses approvisionnements stratégiques », résume Bruno Diaz. L’entreprise va connaître au plus fort de son activité, en 2006, du fait de la canicule, une production de 26 millions de litres de glace pour un CA de 40 millions d’euros et un effectif de 200 personnes. « Entre 2003 et 2005, nous avons réduit nos coûts de production de 20% en rationalisant notre gamme, en investissant dans des robots mais aussi et surtout dans la R&D, de manière à sortir des produits innovants avec de nouvelles formulations moins onéreuses qui représentent aujourd’hui chaque année 25% de notre CA. » Cette politique d’innovation alliée à une démarche qualité très poussée - Les Délices du Valplessis sont en effet la première PME française du secteur à être certifiée ISO 14000 et ISO 220001 - semble aujourd’hui payante. Grâce à l’étroite collaboration avec son Unité de Production, Intermarché – 3ème distributeur français – est aujourd’hui leader en part de marché sur les glaces. Aujourd’hui, le savoir-faire de ce spécialiste des glaces à marques propres (bacs, bâtonnets, cônes et autres spécialités de fin d’année) intéresse d’autres distributeurs.

Ouverture vers la grande distribution Pour rentabiliser son outil de production d’une capacité supérieure à 50 millions de litres/an, Les Délices du Valplessis ont commencé à diversifier leur portefeuille clients. En 2003, les ventes des clients Intermarché, Ecomarché et Netto (2 100 points de vente en France) pesaient 98 % du CA total. Ils s’ouvrent alors à quelques réseaux spécialisés comme la restauration commerciale ou la livraison à domicile. C’est à partir de 2005 que l’entreprise opère un véritable changement de stratégie en s’intéressant aux autres enseignes de la grande distribution. « Nous avons un potentiel de croissance très important. Aujourd’hui, nos 9 lignes de production, réparties sur un site couvert de 17 000 m², tournent en moyenne à 60% de leur capacité. Nous avons décidé de nous appuyer sur nos atouts stratégiques, en tant que spécialiste des marques de distributeur, pour assurer à nos clients historiques et ceux à venir des performances accrues. Ceux-ci englobent non seulement des produits de qualité avec une gamme renouvelée chaque année répondant aux attentes des consommateurs, mais aussi des services comme le conseil en éco-conception, une démarche d’analyse de la valeur, etc." Il s’agit, selon le directeur, d’une véritable coopération, sur la base d’un travail en commun avec le client. "Chaque distributeur a aujourd’hui sa politique de marque propre. La concurrence n’est donc plus entre les MDD elles-mêmes, mais entre les business modèles développés par chaque distributeur. Dans le domaine des glaces, le nôtre est performant et reconnu ! » conclut Bruno Diaz qui confirme qu’à partir de 2009 ses lignes de production tourneront pour les leaders de la distribution. En attendant de connaître leurs noms, nous retiendrons que le CA 2007, du fait d’une mauvaise météo, n’a été que de 34 millions d’euros mais que le CA prévisionnel 2008 sera supérieur à 36 millions. En 2015, la part des nouveaux clients devrait représenter 25 % de l’activité.

JPEG - 101.2 ko

Véronique Maignant

1ISO 14000 : norme sur le management de l’environnement ISO 22000 : norme sur le système de management de la sécurité des aliments visant à renforcer la sécurité alimentaire.




Autres Portraits

Témoignage de Philippe Tumoine : l’entretien professionnel, une opportunité (...)

Transporteur routier, Philippe Tumoine emploie 94 salariés dont 80 chauffeurs et réalise un CA de 13,9 millions d’euros. Codirigeant, il mène lui-même les entretiens d’embauche et assure, en lien (...)

En savoir plus

196°C (56), pour un été complètement givré !

Créée en 2015, l’entreprise mobile de Jean-François Turini a fait du chemin. Spécialisée dans la création culinaire spectaculaire, -196°C parcourt les festivals, les événements d’entreprises et les fêtes (...)

En savoir plus

Nitri Projects à Quimper : la Chine à portée de main

Société de statut d’Hong-Kong, Nitri Projects a un pied en Bretagne et un autre à Shanghai pour ouvrir les portes de l’Empire du Milieu aux entrepreneurs bretons. Une initiative de deux anciens élèves (...)

En savoir plus

le dernier numéro

Découvrez vite le dernier numéro !!

JPEG - 215.1 ko

Le palmarès des entreprises bretonnes

Découvrez la 28 ème édition du Palmarès des entreprises bretonnes : hors-série-Edition 2016/2017

Hors-Série

Les entreprises bretonnes à la conquête de l’international


Portraits