Accueil > Portraits > De Saint-Avé, Overstims (...)

 


De Saint-Avé, Overstims Diete Sport (O.D.S) affiche une belle progression

Publication : 14-10-2011

Poudres, gels et boissons diététiques à plein régime. A Saint-Avé, O.D.S produit des poudres, des gels et des boissons destinés à des marques de diététique classique ou sportive. En cinq ans d’existence, la SARL a triplé sa surface et son équipe (bientôt 12 salariés).

C’est dans un bâtiment flambant neuf que nous accueille le laboratoire O.D.S, dans la zone artisanale du Poteau Sud à Saint-Avé, près de Vannes. L’entreprise a quitté Plescop en mai dernier, où elle était implantée depuis sa création en 2006, pour investir dans un terrain sur lequel elle a fait construire un bâtiment de 950 m2, selon des critères d’écoconstruction (grandes baies vitrées, pompe à chaleur, récupération d’eau de pluie pour les toilettes, etc.). « Nous avons triplé notre surface. Entre le terrain et le bâtiment, cela représente un investissement d’un million d’euros », confie Luc Pélérito, directeur du site de production, formé à l’agroalimentaire, et précédemment salarié d’une chocolaterie. « C’est conséquent, mais grâce à nos deux unités de production, nous pouvons produire jusqu’à 1 000 tonnes par an, et bientôt jusqu’à 1 500 tonnes grâce à deux nouvelles machines de conditionnement de produits liquides et semi-liquides que nous achetons pour 200 000 euros. Nous avons même une possibilité d’extension sur le terrain si nous nous retrouvons un jour à l’étroit ! »

« Un produit clé en main en à peine un mois » 

Spécialisée dans les produits diététiques, O.D.S est une filiale de Diete Sport France (Plescop), détenue à 50 % par Frédérique de Saint-Ouen (Présidente de Diete Sport France et gérante d’O.D.S), par Luc Pélérito (25 %) et la société Diete Sport France (25 %). O.D.S fabrique des poudres, compléments alimentaires sous forme de gels glucosés, et des boissons qu’elle commercialise auprès de marques de diététique classique (substituts de repas en sachets) ou de diététique sportive (boissons énergisantes, compléments alimentaires sous forme de poudres et gels). Elle fournit notamment des produits à Overstims, la marque leader de la diététique sportive depuis 30 ans, distribuée dans de nombreux magasins de sport.
« Notre laboratoire R&D nous permet de concevoir et fabriquer un produit de composition simple clé en main en à peine un mois, contrairement à la plupart de nos concurrents (…). C’est même possible pour une petite commande de 150 à 200 boîtes », souligne Luc PéléritoOutre la réactivité, la qualité constitue un véritable cheval de bataille pour O.D.S. A réception de ses matières premières (sucres, vitamines, minéraux, extraits de plantes…), commandées en flux-tendu (fournisseurs pour la plupart basés en Bretagne, sauf pour les arômes en provenance de Grasse), O.D.S en vérifie entièrement l’aspect microbiologique, dans son laboratoire internalisé

Vers plus d’ingrédients naturels

Pour le moment, O.D.S se satisfait de sa cinquantaine de clients, dont la plupart sont basés en France. « Nous avons démarré avec deux salariés et progressons très bien tous les ans. Cette année, nous tablons sur 20 % d’augmentation de notre chiffre d’affaires, et nous allons passer de 10 à 12 salariés », annonce Luc Pélérito1.
Attentive à l’évolution de la profession, O.D.S note que le marché des boissons à destination des sportifs est stable, contrairement à celui des boissons protéinées en sachets, en nette baisse. « Les régimes à base de substituts de repas ne sont plus à la mode. Aujourd’hui, les gens veulent continuer à prendre du plaisir à manger, tout en faisant attention à leur ligne et à leur santé », explique Luc Pélérito. Les ingrédients naturels ont désormais le vent en poupe et l’entreprise compte bien s’adapter à la demande. O.D.S fabrique déjà 5 % de produits biologiques certifiés Ecocert, et souhaite progresser en la matière. 

Charlotte Viart
N° 209 septembre 2011


1Malgré notre insistance, l’entreprise O.D.S n’a pas souhaité nous communiquer ses chiffres d’affaires 2009 et 2010. Elle déposera prochainement ses comptes 2010 au du Tribunal de Commerce. Ils seront donc consultables sur www.infogreffe.fr

 



Autres Portraits

Haméon cuisine les produits tripiers depuis plus de 30 ans

Depuis leur création en 1978, les établissements Haméon connaissent un développement quasi constant de leur activité. Désormais classés deuxième au niveau national dans leur domaine, ils affrontent la (...)

En savoir plus

Nutraveris, cabinet de conseil scientifique et réglementaire

En créant Nutraveris en 2006, Cédric Bourges misait sur l’évolution des textes nationaux et européens pour imposer son expertise sur le marché. Les réglementations, mais aussi le manque de maîtrise de (...)

En savoir plus

Eco Compteur à Lannion : une avance technologique et géographique

En à peine plus de 10 ans, Eco-Compteur, à Lannion, s’est affirmée comme le leader mondial d’un marché qu’elle a créé : les systèmes de comptage des piétons et cyclistes pour les circulations (...)

En savoir plus

le dernier numéro

Découvrez vite le dernier numéro !!

JPEG - 55.5 ko

Le palmarès

Découvrez le numéro 225 Palmarès des entreprises bretonnes : édition 2013/2014


Portraits