Accès par territoire
Menu principal

Votre territoire


Nouveau marché en Algérie et implantation à Saint-Malo pour Alkante (Cesson-Sévigné-35)

Bretagne économique, le 23.11.2011

«Malgré nos 20 % de R&D par an, nous réalisons chaque année depuis 5 ans un résultat positif et une croissance annuelle moyenne entre 20 et 30 %», explique François Leprince, directeur associé avec Guillaume Ortis de la SAS Alkante. Créée en 2003, la PME est spécialisée dans les nouvelles technologies. Elle développe des sites web (20 % de son activité), des gros systèmes d’information (Ministère de l’Intérieur, Ifremer, entreprises télécom…, soit 40 % de son activité) et de la géomatique. Cette dernière représentant une spécialité forte, Alkante se différencie de tous ses concurrents. «Sur cette activité, nous sommes en concurrence avec les plus grosses SSII nationales. Aménagement du territoire, environnement, transport, éducation, santé, géomarketing... Les Systèmes d'Information Géographique (SIG) trouvent de multiples applications. Je suis géographe de formation et ai acquis depuis le lancement d’Alkante une bonne connaissance de l’organisation de l’administration française et des services de l’Etat, suite notamment à la mise en place de grosses applications pour le ministère de l’écologie avec des déclinaisons régionales (100 000 connections/jour). Cette spécificité nous a permis de remporter un marché avec l’administration algérienne, leur organisation étant largement inspirée du modèle français. Nous avons en charge de développer un outil de système d’information géographique pour simuler l’optimisation du réseau de transport de 13 villes.»

Ce 1er contrat à l’international devrait lui ouvrir d’autres marchés au Maghreb. En 2011, l’export représentera 5 % du CA qui s’est établi à 1,1 million d’euros en 2010 pour un effectif de 18 personnes. « Par ailleurs, poursuit François Leprince, le domaine de la mobilité arrivant à maturité, on développe de plus en plus d’applications métiers pour des usages quotidiens. Les tablettes et smartphones permettent de recueillir un tas de données, de capturer des infos et de les remonter en temps réel. Il va falloir développer des logiciels pour les analyser. » La dynamique du secteur alliée à celle de l’agglomération de Saint-Malo a incité des deux associés à ouvrir un bureau en septembre dernier sur le parc technopolitain Atalante Saint-Malo.
Contact : 02 99 22 25 70


Recommandations