Accès par territoire
Menu principal

Votre territoire


Edita Rebours, chef d’entreprise, présidente de l’association Breizh Féminitude, créée à Rennes, il y a un an

Bretagne économique, le 02.07.2013


Vous avez créé Breizh Féminitude, un club réunissant exclusivement des chefs d’entreprise femmes. Des réseaux féminins existent déjà, pourquoi en créer un nouveau ?


Je vais tout simplement commencer par cette citation d’Henry Ford : “se réunir est un début, rester ensemble est un progrès, travailler ensemble est la réussite.”


Nous savons que le succès de nos entreprises est déterminé avant tout par le courage, la confiance et des valeurs fortes. Cette conviction inébranlable guide notre travail. Travail de femme, de mère, d’épouse et de chef d’entreprise. Chaque fois que l’on gagne quelque chose, on doit continuer à se battre pour le sauvegarder. Nous nous concentrons sur l’essentiel, c’est à dire sur ce que chacun peut retirer du compromis.


Les femmes et les hommes doivent être partenaires dans la vie professionnelle et non l’inverse. Il ne s’agit pas de remplacer des hommes par des femmes. Il s’agit tout simplement d’en finir avec la perception obsolète du rôle des femmes et des hommes et de leurs capacités à diriger !


Breizh Féminitude rassemble toutes les femmes chefs d’entreprise ou cadres dirigeantes ayant la responsabilité financière au sein de leur entreprise. Nous sommes avant tout un club d’affaires dédié aux femmes et nous n’hésitons pas à travailler ensemble ! L’appartenance à un réseau comme Breizh Féminitude peut ainsi faire la différence !


Breizh Féminitude fonctionne depuis un an : un réseau mixte n’est-il pas plus porteur pour développer le business et accroître son potentiel personnel ?


Nous avons toutes un point commun : cette volonté de se regrouper pour faire évoluer nos carrières, nos entreprises, lancer des projets avec la possibilité d’identifier d’éventuels partenaires ou nouer de nouveaux contacts. Ensuite, nous avons un vrai échange d’expériences entre nos membres. Les femmes les plus aguerries donnent des conseils, expliquent les pièges à éviter. Il y a une vraie entraide entre nous toutes. Une solidarité que je n’ai pas forcément trouvée dans les réseaux mixtes. Dans ces derniers, souvent plus traditionnels, certains hommes savent nous prendre un peu de haut. Et les sujets abordés ne sont pas toujours adaptés à nos interrogations.


Cependant, nous apprenons beaucoup à leurs contacts. Nous les voyons faire, prendre la parole haut et fort, se la couper mutuellement, se montrer politiques quand il le faut et avec qui il faut…J’observe ce que je ne connais a priori pas, ce qu’on ne m’a pas appris à l’école mais qui leur permet à eux de réussir mieux que nous !


Que trouvent les femmes chez Breizh Féminitude ?


Dans Breizh Féminitude lors de nos rencontres, la parole et le débat tournent beaucoup. Chacune raconte ses succès ou les difficultés rencontrées. Les femmes peuvent parler business et s’échanger des bons plans sans aucune retenue ni crainte d’être jugées.


Nous ne pouvons pas considérer la seule réussite des femmes uniquement sous l’angle professionnel, nous devons l’aborder de façon globale, en incluant la vie privée. Il n’y a pas une réussite mais “des réussites pour tous”. La réussite professionnelle, c’est tangible et concret : c’est l’argent, c’est les postes à responsabilité, c’est les promotions. Les hommes savent parfaitement ça et ils ne sont pas du tout mal à l’aise avec le fait d’aimer ces symboles de réussite. Aujourd’hui, c’est au tour des femmes…que d’affirmer leurs réussites !


Pour ce faire, évitons les faux-semblants au nom du principe d’égalité et arrêtons les référents masculins pour jauger la capacité des femmes !!!


Créer un climat propice à une réussite collective. Voilà au bout du compte une action essentielle…C’est l’une des clefs du succès économique et sociale à l’échelle de notre territoire. Breizh Féminitude compte bien y contribuer.


Propos recueillis par Véronique Maignant


Bretagne Économique - N°222 Juin-Juillet 2012


Recommandations