Accès par territoire
Menu principal

Votre territoire


Comité régional des banques : l’activité crédit est au ralenti

Bretagne économique, le 20.06.2012

Selon Jean-Yves Carillet, président de ce comité en Bretagne, « la progression des crédits à l’économie, supérieure à 4,5% en 2011 est revenue à 3,1% en année mobile à fin avril 2012 (données BDF). Ce ralentissement touche tout autant les encours de crédits aux entreprises revenus à 2,7% contre 4% en 2011, que les encours de crédits à l’habitat en hausse de 5,3% contre 7,4%.

Il poursuit : « Cette situation traduit le regain de prudence des acteurs économiques, entreprises comme particuliers, tenant aux incertitudes de la période actuelle et au ralentissement perceptible de la croissance domestique et européenne.



L’encours de crédit à l’économie bretonne franchi malgré tout la barre des 80 mds d' € et atteste de la bonne dynamique de notre région.



Ce regain de prudence se perçoit aussi dans l’évolution des dépôts qui sont en forte progression à 6,8% pour un montant de 68mds d' € hors assurance vie, Sicav et FCP.


Cette progression se vérifie côté entreprises qui constituent des réserves pour faire face à de fortes variations d' activité et de rentabilité dans un contexte de forte volatilité des prix des matières premières.


Côté ménages, l’épargne de précaution est au plus haut et répond à la volonté de préparer l’avenir.


Les conditions de financement demeurent extrêmement favorables avec des taux courts et longs proches de leurs plus bas historiques. «




Un financement à l’économie toujours sous la menace des réformes bancaires



Selon le La réglementation future est inspirée par le modèle anglo-saxon dominant, alors que le modèle français et européen a démontré sa résistance dans la crise de 2008.


Notre modèle est affecté par les dispositions sur la liquidité avec le ratio à 1 mois LCR et le ratio à 1 an NSFR. Ce ratio NSFR condamne la transformation consistant à utiliser des ressources courtes, l’épargne à vue et l’épargne liquide, pour financer des besoins longs dans l’habitat, l’immobilier d'entreprise et les projets des collectivités......, ce qui constituait une pierre angulaire de la banque européenne.


Le ratio LCR obligera les banques à constituer des réserves liquides sous forme de titres de marché alors que les réserves liquides actuelles constituées de créances sur l’économie, crédits aux PME, aux collectivités ou au logement ne seront plus reconnues demain comme liquides.


Cette évolution conduit inéluctablement à réduire les financements à l’économie, à un renchérissement du crédit et vise à transformer le modèle d'intermédiation européen en un modèle ou les marchés financiers jouent un rôle accru alors qu’ils sont beaucoup plus instables et propices aux crises.


Il nous parait dès lors indispensable que l’Europe élabore des règles prudentielles plus appropriées à son économie, il s agit d'une des conditions au maintien de la croissance et de l’emploi.




Taille du texte

L'évènement

Les mercredi 6 et jeudi 7 septembre, à Quimper, auront lieu les Blue Deiz. Cette académie de la Blue Economy en Cornouaille se tiendra à la CCIMBO, à l’Ecole de Management Bretagne Atlantique (EMBA) et aux Halles de Quimper. Au programme, des conférences, des workshop et des tables rondes, en présence de Gunter Pauli (Fondation Zeri).

Recommandations