Accès par territoire
Newsletters
Menu principal
Supérette Tréflez
Emmanuelle Genoud
Romain Salou a repris la supérette de Tréflex, son village.

Romain Salou fait revivre la supérette de Tréflez

, le 04.03.2019

"Sans l'accompagnement de la CCI, je ne serais peut-être pas là", estime Romain Salou. Le Finistérien a bénéficié du Pass création pour reprendre la supérette de son village.
Il y a encore un an, Romain Salou faisait « les 3/8 dans une entreprise d'agroalimentaire ». Mais « une envie de changement de vie, pour voir plus (ses) enfants et être moins fatigué » l'anime. La supérette de Tréflez, son village, ferme en avril 2018. Il s'intéresse depuis quelques années aux reprises de commerces de proximité. Romain Salou se dit alors que c'est l'occasion. Lui qui n'est « pas du métier » se lance, pour rouvrir la supérette.

La mairie l'oriente vers la CCI, qui lui parle du dispositif du Pass création.

« Le conseiller m'a expliqué les différentes étapes de la création d'entreprise. Il m'a donné des conseils, comme par exemple une liste de produits phares qu'il faut avoir. Ça m'a beaucoup servi ! ». Il est également aiguillé vers l'Adie, pour la demande d'un prêt, dont une partie à 0 %.

>> [DOSSIER] Pass création : des créateurs et repreneurs accompagnés pendant trois ans

Des résultats prometteurs

Depuis l'ouverture de son commerce en octobre 2018, Romain Salou ne regrette pas son choix. Son conseiller de la CCI est déjà passé le voir une fois et l'entrepreneur apprécie de pouvoir l'appeler s'il a besoin d'un conseil.

Il ouvre son commerce tous les jours, sauf le lundi, avec des larges plages horaires, de 7 h à 19 h 15, et une pause méridienne. Même s'il n'a pas encore un an d'exercice, ses chiffres sont déjà meilleurs que ceux de son prédécesseur.

Dépôt de pain, légumes (« J'essaie qu'ils soient de la commune, les gens préfèrent »), épicerie, traiteur, produits d'hygiène et bonbons (« marchent bien avec l'arrêt de car juste devant ») : la supérette a une offre variée. Et Romain reconnaît que « sans l'accompagnement de la CCI, (il) ne (serait) peut-être pas là ».

 

Rédaction : Emmanuelle Genoud

L'évènement

L'Open de l'International revient le 5 juillet , pour une édition on line

L'Open de l'International revient le 5 juillet , pour une édition on line

Le 5 juillet 2021, 150 prestataires étrangers agréés Bretagne Commerce International (BCI) résidant dans 70 pays différents seront à la  disposition des entreprises bretonnes pour les rencontrer en entretiens B2B, trouver de nouvelles opportunités de marchés à l’international, échanger sur des projets ou missions en cours sur les 5 continents…Informations et inscriptions.

 

Recommandations