Accès par territoire
Newsletters
Menu principal
Supérette Tréflez
Emmanuelle Genoud
Romain Salou a repris la supérette de Tréflex, son village.

Romain Salou fait revivre la supérette de Tréflez

, le 04.03.2019

"Sans l'accompagnement de la CCI, je ne serais peut-être pas là", estime Romain Salou. Le Finistérien a bénéficié du Pass création pour reprendre la supérette de son village.
Il y a encore un an, Romain Salou faisait « les 3/8 dans une entreprise d'agroalimentaire ». Mais « une envie de changement de vie, pour voir plus (ses) enfants et être moins fatigué » l'anime. La supérette de Tréflez, son village, ferme en avril 2018. Il s'intéresse depuis quelques années aux reprises de commerces de proximité. Romain Salou se dit alors que c'est l'occasion. Lui qui n'est « pas du métier » se lance, pour rouvrir la supérette.

La mairie l'oriente vers la CCI, qui lui parle du dispositif du Pass création.

« Le conseiller m'a expliqué les différentes étapes de la création d'entreprise. Il m'a donné des conseils, comme par exemple une liste de produits phares qu'il faut avoir. Ça m'a beaucoup servi ! ». Il est également aiguillé vers l'Adie, pour la demande d'un prêt, dont une partie à 0 %.

>> [DOSSIER] Pass création : des créateurs et repreneurs accompagnés pendant trois ans

Des résultats prometteurs

Depuis l'ouverture de son commerce en octobre 2018, Romain Salou ne regrette pas son choix. Son conseiller de la CCI est déjà passé le voir une fois et l'entrepreneur apprécie de pouvoir l'appeler s'il a besoin d'un conseil.

Il ouvre son commerce tous les jours, sauf le lundi, avec des larges plages horaires, de 7 h à 19 h 15, et une pause méridienne. Même s'il n'a pas encore un an d'exercice, ses chiffres sont déjà meilleurs que ceux de son prédécesseur.

Dépôt de pain, légumes (« J'essaie qu'ils soient de la commune, les gens préfèrent »), épicerie, traiteur, produits d'hygiène et bonbons (« marchent bien avec l'arrêt de car juste devant ») : la supérette a une offre variée. Et Romain reconnaît que « sans l'accompagnement de la CCI, (il) ne (serait) peut-être pas là ».

 

Rédaction : Emmanuelle Genoud

L'évènement

S3FOOD : lancement du 2e appel à projets pour accompagner la digitalisation des industries agroalimentaires

S3FOOD : lancement du 2e appel à projets pour accompagner la digitalisation des industries agroalimentaires

Pour encourager l’innovation digitale de la filière agroalimentaire bretonne, Bretagne Développement Innovation a participé au lancement d’un appel à projet dans le cadre du projet européen S3FOOD. L’objectif : détecter et accompagner des projets visant à déployer les technologies associées aux capteurs connectés dans les industries agroalimentaires pour améliorer leur performance et leur productivité. ​

Des financements allant jusqu’à 60 000 € peuvent être éligibles aux PME qui déposent un dossier. Le projet d’adresse aux PME du secteur agroalimentaire, aux équipementiers et aux fournisseurs de technologies numériques.
Les entreprises qui souhaitent déposer un projet sont invitées à prendre contact dès à présent avec Bretagne Développement Innovation pour bénéficier de conseil et d’accompagnement dans cet appel à projets. La date limite de dépôt de dossiers est fixée au 10 mars 2021.

Recommandations