Rapprochement en vue entre Bretagne Commerce International et Bretagne Compétitivité

La 12e édition de l’Open de l’international a réuni plus de 1 100 participants, ce lundi 1er juillet 2024 au Couvent des Jacobins de Rennes. L’occasion pour Bretagne Commerce International (BCI), organisateur de cet évènement majeur, de présenter son bilan. Loïg Chesnais-Girard, président de la Région Bretagne et Jean-Pierre Rivery, Président de la CCI Bretagne, ont pour leur part abordé le futur et annoncé leur volonté de rapprocher Bretagne Commerce International et Bretagne Compétitivité. Objectif : répondre à des enjeux d’économie et de simplification sur l’accompagnement des entrepreneurs à l’international, sur les transitions, sur les sujets d’innovation sociale, d’innovation technologique, d’économie circulaire…

Avec 1 millier d’adhérents, plus de 2 000 entreprises accompagnées et environ 9 200 accompagnement réalisés, Bretagne Commerce International (BCI) a dépassé ses objectifs en 2023. En matière d’investissement direct en provenance de l’étranger (IDE), le bilan est particulièrement positif : près d’une soixantaine de nouveaux prospects ont été identifiés et deux implantions, Geotigz et Seabot/Mare Custos sont le fruit d’un accompagnement BCI. Ce surcroît d’activité a permis de dégager un résultat net positif à 82 K€ et ce, malgré une diminution de la participation financière de la Région Bretagne. En 2024 , l’équipe devra faire aussi bien tout en accompagnement la montée en puissance des enjeux sociétaux et environnementaux (RSE) des adhérents dans leur business model.

« Avec la récente pandémie et les crises liées aux transports et approvisionnements internationaux, il est plus que jamais nécessaire de réinventer sa manière de faire du business à l’international. Qui plus est le changement climatique et la décarbonation des filières sont désormais au coeur des enjeux, explique Christian Queffelec, président de BCI qui repart pour un nouveau mandat entouré d’un Directoire renouvelé*. Nous devons agir pour une internationalisation durable, répondre à des enjeux d’économie et de simplification sur l’accompagnement des entrepreneurs à l’international, sur les transitions, sur les sujets d’innovation sociale, d’innovation technologique, d’économie circulaire…Nous devons aussi renforcer notre positionnement auprès de nos partenaires, en particulier la Team France Export et Business France, optimiser le parcours clients avec des actions collectives et individuelles ciblées et diversifier nos ressources financières.»

 

Plus de lisibilité et d’efficience

Cette feuille de route 2024 préfigure d’un rapprochement à venir entre les équipes de BCI et Bretagne Compétitivité (BC) qui comptent respectivement 36 et 25 salariés. Portée par la CCI Bretagne, Bretagne Compétitivité est une association régionale qui aide les petites et moyennes entreprises à piloter leur structure en proposant des stratégies de développement, en repérant des projets innovants, en identifiant la réglementation et les normes, en particulier en matière de transition écologique. « Nous sommes à l’heure où nous devons faire des choix. Des efforts budgétaires vont nous être demandés. En tant que financeur, nous devons anticiper les choses, indique Loïg Chesnais- Girard, président de la Région Bretagne. Les acteurs régionaux doivent s’ajuster. BDI va entamer une nouvelle étape. Pour BCI et BC, il est temps qu’un rapprochement s’opère. Cependant, nous devons leur donner de la visibilité et du temps, car nous avons des salariés dans les deux structures. Il faut mesurer le taux de recouvrement international de l’une et de l’autre pour savoir qui fait quoi. L’actif important, ce sont les 1 000 adhérents de BCI qui doit aussi garder sa spécificité bretonne et ne pas subir des décisions qui pourraient venir du national. »

Si la feuille de route et les objectifs restent à clarifier la CCI Bretagne souhaite aussi ce rapprochement. « Dans un contexte de crises successives , la Bretagne doit réussir les transitions écologiques, adresser les enjeux de souveraineté et garantir la cohésion sociale et territoriale, déclare Jean-Pierre Rivery , son Président. Pour accompagner les entreprises face à ces enjeux, nous devons rationaliser nos outils d’accompagnement pour plus de lisibilité et d’efficience. C’est pourquoi, comme la Région, il nous semble opportun de miser sur la complémentarité des missions de Bretagne Compétitivité et BCI et de travailler à un rapprochement opérationnel de ces deux structures associatives pour servir au mieux les PME et ETI. »

 


* Fabrice Berrou ( Sill entreprises Terre d’Embruns-29) – Marc Capdeville ( Baxter – Hillrom SAS -56) – Béatrice Emily ( Rolland-29) – Damien Harlé ( Groupe Carboman -56) – Hervé Irdel ( Groupe Le Gouessant-22) – Marc Leon (Groupe Savel-29) – Carole Madec Les huîtres de Prat -Ar-Coum – 29) , Marie Pirotais ( Biosency-35) Christian Queffelec ( Président- Kerlink-35) – Annie Saulnier ( Geldelis-35) , Hassan Triqui ( Secure-IC – 3) et Isabelle Villeneuve ( Vikim Diffusion-22)

Évènements

AGENDA DES ÉVÈNEMENTS À VENIR

Palmares
des entreprises
bretonnes

PALMARES 2023-2024 Je commande

Bretagne Économique