Accès par territoire
Menu principal

Votre territoire


Une histoire de flotte sans eau   NeoNett, le nettoyage auto, écolo et sans eau

Bretagne économique, le 11.02.2009

Au hasard d’une rencontre, nous avions croisé leur chemin alors qu’ils se garaient place des Lices à Rennes avec leur Smart décorée de leur logo tout neuf : « NeoNett ». C’était en mars 2008 ; Eymeric Pierron, 24 ans, et Adrien Le Leuch, 25 ans, venaient tout juste de créer leur entreprise.
Amis de toujours, ils avaient trouvé naturel de s’associer pour monter leur société de nettoyage écologique de voitures, sans une seule goutte d’eau. Eymeric venait de terminer ses études en ingénierie économique tandis qu’Adrien, 25 ans, avait empoché un master en communication et publicité des entreprises. « C’est en nettoyant nos voitures qu’on a constaté le nombre de litres d’eau dépensés ! On s’est dit qu’il y avait quelque chose à faire dans le domaine écologique pour économiser l’eau… Pour notre génération, c’est normal d’être sensibilisé à notre environnement», raconte Adrien. Quelques recherches internet plus tard, ils trouvent leur fournisseur de produit, dont on taira le nom car « la concurrence devient rude dans le milieu du nettoyage écologique», explique Eymeric. Ils voulaient tous les deux des produits Iso 9001 et Iso 14001, c’est chose faite. Tout ce que l’on peut dire, c’est que les produits sont issus de la chimie verte et qu’ils fleurent bon les agrumes et les huiles essentielles. «C’est un produit qui marie l’efficacité et l’écologie», assure Adrien.

Un site Internet très marketé
_ Certains jeunes se plaignent de n’avoir pas suffisamment de soutien de la part des banques, Eymeric et Adrien n’ont pas ce souci. « Nous n’avions aucun apport personnel, mais la CCI et la Chambre des Métiers nous ont proposé de nous accompagner dans notre projet », se souviennent-ils. Le 13 mars, ils sont prêts. Leur site, tout en nuances vertes et oranges, comme le parfum des produits qu’ils utilisent, étonne par sa fluidité, sa sobriété, mais aussi par son côté professionnel. Tout y est simple et clair. Un menu sur fond orangé oriente le visiteur vers les prestations de «NeoNett », les formules, ainsi que les tarifs. Des photos montrent les jeunes associés en pleine action, faisant reluire des carrosseries dociles. Les véhicules publicitaires qui sont au nombre de 3 sillonnent déjà Rennes et les proches alentours : la Smart, la Kangoo et la Clio accrochent l’œil. Presque dès le début, Norauto à Saint-Grégoire les convie chaque samedi à proposer leurs services sur son parking. Adrien et Eymeric visent les entreprises et les particuliers, sans oublier les professionnels de l’automobile : agences de location, garagistes, carrossiers, taxis, même les poids lourds sont les bienvenus. Avant l’été, ils annoncent sur leur site que « NeoNett » sera présent sur la Côte d’émeraude. Quelques petites mains supplémentaires et ponctuelles soulagent les vacanciers et les campeurs du nettoyage de leur véhicule. A l’orée de l’été, ils rêvaient de recruter, d’étendre leur concept et de passer au management…

Deux CDI embauchés
_ En ce début d’automne, ils ne fonctionnent plus en binôme. Leur été s’est parfaitement passé à travailler sans relâche. Le management n’est pas loin, même si Eymeric décrit la nouvelle équipe comme «une bande de copains où il règne une très bonne ambiance. «Nous avons embauché 2 CDI et nous avons un local. C’est un «concept-store» situé chez un ancien paysagiste, mais pour l’instant nos commandes passent le plus souvent par le téléphone et notre site Internet», convient Eymeric. Les gros clients fidèles (Véolia, des concessionnaires automobiles, etc) commencent à affluer et les journées de travail s’étirent jusqu’à la nuit tombée. «Nous travaillons toujours sur le 35 et nous aimerions avoir l’entretien de flottes pour nous assurer un avenir serein», confie Eymeric en souriant, «et recruter d’autres personnes très vite : deux copines à nous sont déjà sur les rangs ! »

Anny Letestu
_ Bretagne économique n° 189 octobre/novembre 2008

Taille du texte

L'évènement

Du 25 au 26 septembre, la CCI 22 fait sa tournée à Saint-Brieuc

Du 25 au 26 septembre, la CCI 22 fait sa tournée à Saint-Brieuc

Sur ces 2 jours, des conseillers rencontreront les commerçants du centre-ville pour effectuer un diagnostic en temps réel de leur commerce.