Accès par territoire
Newsletters
Menu principal
Olivier Meril table sur un chiffre d’affaires d’environ 40 millions d’euros en 2020 soit une croissance de 10%.
V.Maignant
Olivier Meril table sur un chiffre d’affaires d’environ 40 millions d’euros en 2020 soit une croissance de 10%.

MV Group. La croissance toujours au rendez-vous avec +10 % attendus en 2020

Véronique Maignant, le 10.12.2020

Olivier Méril est en « mode combat ». Comme bon nombre de dirigeants, le président de MV Group n’échappera pas aux conséquences de la crise liée à la Covid-19 sur son résultat 2020. Toutefois, grâce à une gestion au cordeau et une énergie décuplée, l’un des leaders bretons du digital devrait limiter la casse. Il table sur un chiffre d’affaires d’environ 40 millions d’euros. Soit une croissance de 10%.

MV Group a vu le jour en 2009, dix ans après la création de l’agence Médiaveille à Rennes. « Nous aidons les entreprises à grandir en maîtrisant leur écosystème digital et en exploitant tout le potentiel des nouvelles solutions numériques pour développer leur business, explique Olivier Méril, fondateur et président du Groupe. Aujourd’hui, celui-ci emploie 250 salariés répartis entre ses 8 filiales : Médiaveille (150 personnes) GoodBuy media, Winbound, Avanci, mais aussi Stage301, KPI Advance, Scoor, et la petite dernière, Graphisweet. « Juste avant le confinement, nous étions sur le point de racheter deux nouvelles entités de 40 et 30 personnes. Les projets ont été suspendus.»

 

2019 : six mois de réflexion

En début d’année 2019, « certains signaux » avaient amené le dirigeant à se mettre en retrait de son entreprise. « Pendant 6 mois, comme un auditeur, je suis sorti de l’organisation pour prendre de la hauteur. J’ai identifié deux chantiers prioritaires : les clients et les collaborateurs. Pour chacun d’entre eux, j’ai effectué 200 points de contrôle. » Nouveaux services clients, nouveaux postes, nouvelle organisation, plus horizontale… En juin, « la feuille de route 2023 » était fin prête, partagée et validée avec le Codir. Cette année-là, le chiffre d’affaires de MV Group enregistrait un nouveau bon de 20% pour atteindre 37 millions d’euros. Une trentaine de personnes a été recrutée et Graphisweet, agence de communication, a intégré le Groupe.

 

2020 : des économies sur tous les postes

Si sur le premier semestre, la crise sanitaire a freiné la croissance de MV Groupe, elle n’a en rien entamé les ambitions de son dirigeant. « Depuis le début de la crise, je suis en mode combat. Je travaille 7 jours sur 7, de 8h à 22h. J’ai pris des vacances en juillet, c’est tout. Notre première priorité a été la sécurité de nos salariés. Ensuite, il a fallu assurer notre solidité financière avec le Prêt Garanti par l’Etat et un plan d'économie où nous avons repassé au "tamis" toutes nos dépenses. L'engagement auprès des équipes était de préserver tous les emplois du groupe. »

L’activité a repris dès le mois de juin et, depuis, certaines filiales enregistrent des croissances supérieures à 100 %. C’est le cas de Winbound, agence conseil en Inbound Marketing et Inbound Sales, qui a profité de la période pour lancer de nouvelles offres avec les formations pour les commerciaux, et un pôle ABM, pour aider les grands groupes à gagner des comptes clés. « Au global, nous proposons 42 expertises différentes. La Web analyse, le CRO (conversion rate optimisation) ou la data visualisation sont les grandes tendances observées ces derniers mois. »

 

Le télétravail, un contrat de confiance

Le télétravail est aussi devenu un sujet majeur au sein de MV Group. Une semaine avant la date officielle de confinement, Olivier Méril a mis tous ses collaborateurs en télétravail. « Le retour s’est fait progressivement à partir du 11 mai ». Les équipes ont été réparties en quatre groupes. « Dans le groupe A, les personnes sont à 100% en présentiel et dans le D, à 100 % en télétravail. Pour les deux autres groupes, le fonctionnement est progressif, selon l'ancienneté et la qualité du travail, avec 1 journée de télétravail possible par semaine à partir de 6 mois d'ancienneté et 2 jours à partir de 24 mois. Ça reste un contrat de confiance. Si les résultats ne sont pas au rendez-vous, il peut être remis en cause ».

 

Juin 2021 : déménagement dans la « silicon valley » rennaise

La construction du futur siège social de MV Group, situé à Cesson-Sévigné, suit son cours. Il s’insère dans un vaste projet immobilier de 12 800 m², divisé en 3 bâtiments situés dans la nouvelle « Silicon Valley » rennaise. Le premier, d’une surface totale de 6 000 m², sera livré en juin 2021. « Nous allons occuper 4 500 m². Nous sommes impatients d’y être car avec l’arrivée, fin septembre, des étudiants de Stage 301 et de l’Ecole Digitale de la Nouvelle Chance (EDNC), soit 35 personnes en plus, nous sommes de nouveau à l’étroit, à Saint-Grégoire », conclut Olivier Méril.

 

Digital : MV Group (35) passe le cap des 30 M€ de chiffre d’affaires et des 200 salariés

Chiffres clés

CA 2019 : 37 M€

Effectif : 250

Filiales : 8 filiales

L'évènement

Les enjeux de l'économie verte. Inscrivez vous dès à présent à cette (visio) conférence organisée le 26 janvier par le Club Totem

Les enjeux de l'économie verte. Inscrivez vous dès à présent à cette (visio) conférence organisée le 26 janvier par le Club Totem

Généralement réservé aux membres, le Club Totem ouvre sa prochaine conférence à tous les chefs d’entreprises des Côtes d’Armor. Une bonne opportunité de découvrir les enjeux de l’économie verte et de connaître les programmes d’appui mobilisables pour les entreprises. Cette conférence sera animée par l'Association Créativ et ponctuée de témoignages d'entreprises du territoire engagées dans cette thématique. Pour participer en présentiel ou en visio, il suffit de s'inscrire.