Accès par territoire
Newsletters
Menu principal
Axelle Biscaraat , fondatrice de de Crèche’n’do totalise 5 entités sur la métropole bretonne et annonce deux nouvelles ouvertures en 2021.
V.Maignant
Axelle Biscaraat , fondatrice de de Crèche’n’do totalise 5 entités sur la métropole bretonne et annonce deux nouvelles ouvertures en 2021.

Micro-crèches. Crèche’n’do se renforce sur la métropole rennaise avec deux nouvelles ouvertures programmées en 2021

Véronique Maignant, le 02.09.2020

Nous avions rencontré Axelle Biscarat en 2017, année d’ouverture de sa première micro-crèche à Rennes. Trois ans plus tard Crèche’n’do totalise 5 entités sur la métropole bretonne et annonce deux nouvelles ouvertures en 2021.  Un programme de formation dédié aux parents est aussi sur les rails. Comment expliquer un tel développement ? Réponse avec une chef d’entreprise passionnée qui pilote désormais une équipe de 23 collaboratrices.

A Rennes comme ailleurs, le succès des micro-crèches ne se dément pas. « Elles restent un bon compromis entre la crèche et l’assistante maternelle et surtout l’amplitude horaire est large », souligne Axelle Biscarat, fondatrice du réseau Crèche’n’do. Les normes d’hygiène et de sécurité sont strictes et encadrées. Tout est normé, agréé et contrôlé par la CAF et la PMI.  Dix « berceaux », pas un de plus, sont proposés aux enfants âgés de 12 semaines à 6 ans.

Ouverture de 5 micro-crèches en 3 ans  

Crèche’n’do a ouvert sa première crèche en janvier 2017 dans le centre de Rennes. Depuis, 4 nouvelles entités ont vu le jour : deux en 2018, à Rennes Saint-Martin et à Melesse (commune située à une dizaine de km de la capitale bretonne), une en 2019 dans la ZI de Cesson-sévigné et enfin, la dernière, en janvier dernier, également à Cesson Sévigné, dans le quartier Via Silva. Chaque micro-crèche dispose d’un espace moyen de 140 m² où sont employées 4 professionnelles de la petite enfance.  « Je ne me suis pas fixé un rythme annuel d’ouvertures, elles se font en fonction des opportunités immobilières, de notre capacité à faire. Pour que l’entreprise reste une aventure, il ne faut pas trop se mettre de pression.  A chaque fois qu’on ouvre une nouvelle entité, on s’éloigne du terrain. Il faut alors réajuster tous les process afin de garder un service de qualité, irréprochable. C’est ça qui me motive ».

 

Une équipe de 24 personnes

Pour ce faire, la dirigeante s’est entourée de deux professionnelles, elles aussi détachées du terrain. Une éducatrice de jeunes enfants assure la coordination des crèches. « Son rôle est d’animer les équipes pédagogiques et d’accompagner les familles ». Une infirmière puériculture assure elle aussi un rôle de coordination centré sur la fonction soin, hygiène et santé. Enfin une assistante de direction vient tout juste de rejoindre l’équipe. Son effectif s’élève aujourd’hui à 24 personnes. Forte de cette organisation, Axelle Biscarat est déterminée à poursuivre son développement. Deux ouvertures sont programmées à Rennes en 2021. « Malgré une vive concurrence et la crise sanitaire, l’engouement pour ce type d’accueil collectif ne faiblit pas.  Il faut dire aussi que la capitale bretonne continue d’attirer de nouveaux habitants et qu’en parallèle, le vieillissement des assistantes maternelles continue de s’accentuer ». Désormais, Rennes Métropole compte plus d'une quinzaine de micro-crèches sur son territoire.

 

Lancement d’un accompagnement à la parentalité

Tout ce savoir-faire acquis en quelques années amène Axelle Biscarat et son équipe à se pencher sur un nouveau projet d’accompagnement à la parentalité. « Nous allons proposer, aux parents,  des ateliers autour de l’éveil et l’éducation des enfants. L’attente est forte. Les parents sont de plus en plus à l’écoute des nouvelles méthodes éducatives. Nous le constatons tous les jours, lors de nos échanges avec eux. ». D’ici la fin de l’année, Crèche’n’do proposera 8 modules de 2h30. « Nous allons commencer par les proposer aux familles que nous accueillons dans nos crèches. Notre envie est de transmettre toutes nos compétences d’une façon formalisée ». En parallèle, Axelle Biscarat prépare son arrivée sur Saint-Brieuc (22), en partenariat avec un porteur de projet local. « Cette ouverture dans les côtes d’Armor  est programmée en 2022 », conclut avec un large sourire celle qui est aussi membre, depuis plus d’un an, du réseau Plato animé par la CCI Ille-et-Vilaine.

Site Internet Crèche'n'do

L'évènement

L'Economie en question. La CPME 56 organise un débat le lundi 5 octobre à Lorient

L'Economie en question. La CPME 56 organise un débat le lundi 5 octobre à Lorient

Comment anticiper la récession de l’économie en essayant de comprendre des problèmes et des situations qui ne manqueront pas de se poser à notre économie dans les prochaines semaines voire dans les prochains mois?

Pour répondre à cette question et aux difficultées dans lesquelles les TPE/PME du territoire sont confrontées, la CPME 56 organise une réunion sur le contexte économique post-covid qui a mis les entreprises à l’arrêt et provoqué des problèmes économiques et sociaux qui ont surgi et qui ne manqueront pas de se développer avec une acuité violente.

Lundi 5 octobre 2020 à 18h45 au Palais des congrès de Lorient
Participation gratuite / Inscription en ligne

 

Pierre Montel, Président de la CCI Morbihan, animera le débat et favorisera les échanges entre tous. Antoine Lemaistre présentera le CIP, garant d’une partie de la solution.

 

Recommandations