Accès par territoire
Menu principal

Votre territoire


Axelle Biscarat a ouvert sa première micro-crèche à Rennes, en janvier 2017.
V.Maignant
Axelle Biscarat a ouvert sa première micro-crèche à Rennes, en janvier 2017.

Crèche’n’do répond aux besoins des familles : 3 autres micro-crèches ouvriront à Rennes en 2018

Véronique Maignant, le 08.11.2017

Axelle Biscarat a ouvert sa première micro-crèche à Rennes, en janvier 2017. Son projet éducatif  basé sur la qualité de l’accueil des familles s’inspire de l’approche Snoezelen. Le succès étant au rendez-vous, trois nouvelles structures Crèche’n’do verront le jour en 2018. 

« La petite enfance,  je m’y intéresse depuis 2004,  explique Axelle Biscarat, créatrice de crèche.  Avec mon mari, nous aimons  les remises en question,  la liberté et l’autonomie dans le travail. Aussi en septembre 2014, nous avons quitté Paris pour nous installer à Rennes avec nos trois enfants.  Il se passe vraiment quelque chose dans cette ville. Sa qualité de vie, sa proximité avec la mer et son taux de chômage plus bas qu’ailleurs attirent de plus en plus en plus de monde. Il suffit de lire les enquêtes d’opinions».  Dans ce contexte, sa première micro-crèche ouverte en janvier 2017 dans un quartier entièrement  rénové, proche du centre-ville, affiche complet. Trois autres Crèche’n’do ouvriront leurs portes à Rennes en 2018 : en mars, quartier nord Saint martin, en septembre sur la zone Cap-Malo et enfin,  dès que l’ARS aura donné son feu vert, au centre commercial Grand Quartier. « Les besoins sont là, les inscriptions suivent leurs cours, je n’ai pas de réelle inquiétude quant au taux de remplissage. »

 

La micro-crèche, un concept très encadré

Il faut dire que le principe de la micro-crèche répond aux attentes de nombreux parents. C’est un bon compromis entre la crèche et l’assistante maternelle. Les normes d’hygiène et de sécurité sont strictes et encadrées. Tout est normé, agréé et contrôlé par la CAF et la PMI.  Dix  « berceaux », pas un de plus, sont proposés aux enfants âgés de 6 semaines à 6 ans. « Aujourd’hui, à Créche’n’do, nous accueillons 17 familles, certains enfants ne venant que 3 jours par semaine ». Le taux de remplissage est complet. L’amplitude horaire est large, de 8h à 19h cinq jours sur cinq, 47 semaines par an. J’ai recruté une référente technique diplômée éducatrice de jeunes enfants. Elle encadre et anime trois  professionnelles de la petite enfance. La compétence de ces personne et leur capacité à développer une relation personnalisée  avec chaque famille sont  essentielles dans la réussite du projet  éducatif que j’ai mis sur pied». A terme, la  référente technique assurera la gestion des équipes  pédagogiques de l’ensemble des micro-crèches.

 

Un projet éducatif sur mesure

Le projet pédagogique développé ici s’appuie sur  l’usage de la musique avec  pour les enfants un instrumentarium en libre-service. « Je m’inspire de la  démarche Snoezelen », poursuit Axelle Biscarat. Venue de Hollande, proposée depuis de nombreuses années dans le cadre du handicap, cette approche se développe maintenant dans les secteurs de la petite enfance.  Le Snoezelen est une activité vécue dans un espace spécialement aménagé, éclairé d'une lumière tamisée, bercé d'une musique douce. « On y fait appel aux cinq sens : l'ouïe, l'odorat, la vue, le goût et le toucher.  Chacune de mes structures sera équipée d’un tel espace. C’est un des atouts de Creche’n’do».

 

Un projet accompagné par la CCI Ille-et-Vilaine

Dès 2015, pour mener à bien  son projet, Axelle Biscarat a entamé un parcours de créatrice d’entreprise en se rapprochant de la CCI Ille-et-Vilaine. « Conseils, formations,  ateliers, mises en relation, tout est bon à prendre. Ce type d’accompagnement nous permet de constituer un carnet d’adresses et d’avoir un interlocuteur privilégié qui suit notre projet».  Autre effet levier : la plateforme d’initiative locale du pays de Rennes lui a accordé un prêt d’honneur de 5 000 euros et le FGIF (Fonds de Garantie à l'Initiative des Femmes) l’a aidé à garantir ses emprunts bancaires. Elle a ainsi pu acquérir deux des quatre locaux destinés à l’aménagement de ses  micro-crèches. Preuve que les partenaires bancaires mais aussi la CAF ont confiance en cette créatrice dans l’âme. « Je m’intéresse à d’autres sujets en lien avec l’enfance et j’explore d’autres territoires. Le temps passe vite, je dois accélérer pour être à même de réaliser tous mes projets, conclut Axelle Biscarat.

Taille du texte

L'évènement

Ne manquez pas le Tour de France du tourisme durable, le 27 novembre, à Rennes, à la CCI

Ne manquez pas le Tour de France du  tourisme durable , le 27 novembre, à Rennes, à la CCI

De 13H30 à 17H30, venez découvrir les outils au service des entreprises et des territoires, rencontrer des professionnels qui témoigneront de leurs démarches et  de leurs projets . Découvrez le programme, inscrivez-vous !