Accès par territoire
Newsletters
Menu principal

Maxicargo (56) allège le transport

Bretagne économique, le 16.01.2014

Maxicargo a obtenu le Trophée de l’innovation 2013 avec la création d’une remorque pratique et sécuritaire.

Fini le problème de surcharge des véhicules utilitaires, Maxicargo est né ! Avec son nouveau concept de remorque, la société Le Goff installée à Plumelin évite à de nombreux professionnels ce véritable casse-tête : comment transporter en une seule fois tout le matériel nécessaire sur un chantier en respectant la réglementation et les règles de sécurité ? « Il fallait absolument résoudre ces questions de charge utile qui handicapent diverses professions », explique Jean-Philippe Le Goff, patron de la société éponyme et concepteur de Maxicargo. « Avec notre innovation, les conducteurs d’utilitaires peuvent désormais augmenter le poids de leur chargement sans changer de véhicule ni passer le permis poids-lourd. »


Explications : le véhicule utilitaire peut s’équiper d’une remorque indépendante qui se « clippe » directement sur le châssis arrière du véhicule. Ultra compact, manœuvrant, léger, ce nouveau concept présente les avantages à la fois d’un utilitaire, d’une remorque et d’un poids-lourd sans leurs inconvénients. Une sorte de « trois-en-un » qui intéresse aussi bien les artisans que les grandes entreprises du BTP. « Notre solution peut leur permettre de diminuer de 50% le coût du kilo transporté. Elle est aussi très intéressante pour les chantiers urbains souvent situés dans des endroits exigus… »


Commercialisés pour la première fois en 2012, les produits Maxicargo sont déjà plébiscités. Et ce n’est que le début.


Article paru dans le numéro 1 de Bretagne économique
Janvier 2014 - Edition CCI Morbihan

L'évènement

Municipales 2020 : la CCI Ille-et-Vilaine lance une enquête sur les attentes des chefs d’entreprise

Municipales 2020 : la CCI Ille-et-Vilaine lance une enquête sur les attentes des chefs d’entreprise

Quelles sont les attentes et besoins des chefs d’entreprise et des commerçants pour le développement de leur activité ? Comment améliorer au quotidien la prise en compte de leurs préoccupations par les instances locales ? Pour participer à l’enquête, c’est ici.