Accès par territoire
Newsletters
Menu principal
« Le papier siliconé qui constitue le support de nos étiquettes code-barres adhésives (la glassine) est désormais recyclé, confie Rémy Gicquel, responsable d’usine chez Isotip-Joncoux
Martin Boudier
« Le papier siliconé qui constitue le support de nos étiquettes code-barres adhésives (la glassine) est désormais recyclé, confie Rémy Gicquel, responsable d’usine chez Isotip-Joncoux

Ille-et-Vilaine : Isotip-Joncoux et Canon Bretagne valorisent leurs déchets de glassine

Stéphanie Hussenot-Guilloux, le 02.06.2019

Une mutualisation rendue possible grâce à la CCI Ille-et-Vilaine

Isotip-Joncoux, installé sur le Parc industriel de la Touche Tizon à Noyal- Châtillon-Sur-Seiche (ZI Sud-Ouest) fabrique et distribue des conduits de fumée. L‘entreprise trie et recycle le carton, les matériaux métalliques, le bois, le film plastique de protection utilisé pour emballer et expédier ses conduits de fumée, le feuillard (liens pour entourer les colis) et, depuis un an, la glassine. « Le papier siliconé qui constitue le support de nos étiquettes code-barres adhésives (la glassine) est désormais recyclé, confie Rémy Gicquel, responsable d’usine chez Isotip-Joncoux. Et ce grâce au rôle moteur et facilitateur de la CCI Ille-et-Vilaine ».

 

Déchets industriels banals divisés par trois

C’est en effet lors d’ateliers d’affaires organisés par la CCI qu’Isotip-Joncoux a pu rencontrer Canon Bretagne et échanger sur la gestion des déchets. Des discussions  qui ont abouti à une mutualisation de leurs déchets de glassine. « Concrètement, nous tassons notre glassine grâce à une presse à balles, outil de valorisation des déchets dans laquelle l’entreprise a investi. En d’autres termes, nous transformons notre vrac de glassine en balle d’1m3. Puis Canon Bretagne s’occupe de la logistique : le sous-traitant industriel ramasse notre balle, – une tous les six mois environ - la stocke et l’expédie à la papeterie Lenzing en Autriche, qui utilise une solution de recyclage brevetée par la société finlandaise Cycle 4 Green. Reste que le compactage d’une balle prend beaucoup de temps », explique le responsable d’usine d’Isotip-Joncoux. « Mais mutualiser nos déchets de glassine nous a permis de diviser par trois la quantité de nos déchets industriels banals (DIB) et d’agir ainsi pour la planète mais aussi de réduire le coût de gestion de ces déchets ».  

 

Partage salarial avec une autre PME

Convaincu, depuis, des bienfaits des synergies inter-entreprises, Isotip-Joncoux étudie actuellement avec Saltel Industries (ZI Sud-Ouest) la possibilité de partager du personnel. « Nos secteurs d’activités sont différents mais nous disposons de compétences communes en interne et la saisonnalité de nos activités est inversée. Pour cette raison, nous étudions les volets juridiques et techniques du partage salarial entre nos deux structures. De quoi peut-être palier nos difficultés de recrutement ».   

L'évènement

Open de l'industrie 2020. Les inscriptions sont ouvertes jusqu'au 30 septembre

Pour sa 5ème édition, l'Open de l'Industrie se déroulera le mardi 13 octobre, de 13h30 à 18h30, au Palais des Arts et des Congrès de Vannes.
Pour des raisons évidentes liées à l’évolution de la crise sanitaire, le comité d'organisation de l’Open de l’industrie a pris la décision de réduire la programmation de cet événement.
C’est pourquoi, exceptionnellement cette année, l’Open de l’industrie se déroulera sur une demi-journée.

Au programme :

13h30 – Remise de Trophées Crisalide Industrie #3
A partir de 14h40 – Rencontres B2B
A partir de 14h40 – Ateliers thématiques
17h – Conférence exceptionnelle de Marc Halévy et Iker Aguirre : “Qu’est-ce qui nous arrive ?”

Pour participer à cet événement, inscriptions en ligne jusqu'au 30 septembre.

Recommandations