Accès par territoire
Newsletters
Menu principal
Simon Cohen
Alain Rocheux, président d’H2Gremm

H2Gremm développe une solution de stockage d’hydrogène qui vise l’auto-couverture énergétique

Emmanuelle Genoud , le 05.10.2021

Dans la Z.A. de Langelin, à Edern (29), six ingénieurs conçoivent actuellement un système de production et de stockage d’hydrogène destiné à l’habitat individuel. La SAS H2Gremm, cofondée en août 2019 par Alain Rocheux et Olivier Le Strat, est en phase de prototypage.

« Nous visons l’auto-couverture, précise Alain Rocheux, président d’H2Gremm, c’est-à-dire le fait de couvrir ses besoins énergétiques en utilisant celle qu’on produit. Aujourd’hui, la production d’énergie renouvelable dans l’habitat est souvent restituée au réseau national ».

Le système développé par sa société serait une offre globale : une source renouvelable (panneau solaire, petit éolien) permettra de produire de l’électricité et de la chaleur, via une pompe à chaleur. Cette énergie n’étant pas disponible tout le temps, la solution développe un système de stockage hybride. Pour le court terme, cette énergie sera stockée dans une batterie électrochimique. Pour le long terme, un électrolyseur permettra de transformer cette énergie en hydrogène, stocké sous forme gazeuse compressée. Il sera retransformé en électricité, quand l’utilisateur en aura besoin (en basse saison ou la nuit). Le réseau classique sera alors utilisé comme source de secours, et plus comme source principale. La solution contribuera ainsi à diminuer la pression sur le réseau électrique existant.

Les technologies durables et recyclables sont privilégiées dès la conception du produit. Des solutions avec du sodium pourraient ainsi remplacer le lithium des batteries, produit essentiellement fabriqué en Chine, avec une recyclabilité très faible.

Une autonomie énergétique de plus de 80 %

Cette solution modulable pourra effacer la facture énergétique dans la durée, avec un retour sur investissement entre 10 et 15 ans. L’autonomie énergétique serait de plus de 80 %, pour un habitat de 150 m² ou plus.

H2Gremm travaille également sur la dimension de partage de ressource pour la mobilité. « Aujourd’hui, la consommation d’essence ou d’électricité pour un véhicule n’est pas intégrée dans les factures énergétiques. Nous avons pour ambition de l’inclure dans le système. Ce ne sera pas une station-service hydrogène mais il produira une source d’appoint. Pour un vélo à hydrogène, ce serait suffisant ou pour un trajet quotidien de 30km en voiture ».

Une commercialisation prévue en 2023

Depuis deux ans, une identification des partenaires et des fournisseurs a été réalisée. Jusqu’à fin 2021, l’équipe travaille encore sur la validation des technologies : un prototype pour les technologies physiques et un système de communication entre elles.

En 2022, 5 à 10 démonstrateurs, financés par le fonds européen Feder par le biais de la Région Bretagne, seront déployés pour démontrer la performance du système pour un habitat, sur un an.

« Fin 2022, la phase de pré-commercialisation commencera avec un objectif de prévente de 10 à 30 systèmes, précise Alain Rocheux. La commercialisation en série du produit, en local, est programmée pour la fin 2023. Nous aurons alors assez de retours sur les démonstrateurs ».

Découvrir H2Gremm

L'évènement

QUAI DES RÉSEAUX, c'est le 20 octobre à la CCIMBO Quimper

QUAI DES RÉSEAUX, c'est le 20 octobre à la CCIMBO Quimper

Ouvert à tous, le Quai des réseaux est devenu l'événement incontournable pour les entrepreneurs qui veulent échanger, partager au sein des réseaux cornouaillais.

Plus de 40 réseaux économiques seront présents ce mercredi 20 octobre 2021, de 17h45 à 21h00, dans les locaux de la CCIMBO Quimper qui organise cet événément en partenariat avec la Banque Populaire Grand Ouest.

Pass sanitaire obligatoire. Inscription préalable demandée.

Recommandations