Accès par territoire
Newsletters
Menu principal
Anne-Claire Josse et sa maman, Juliette, s'occupent avec passion des gîtes de Beauregard
Anne-Claire Josse et sa maman, Juliette, s'occupent avec passion des gîtes de Beauregard

Gîtes de Beauregard (22). A la tête de 7 gîtes, Anne-Claire Josse perpétue l’esprit de famille dans l’ancienne ferme de ses parents

Véronique Maignant, le 28.03.2021

Les Gîtes de Beauregard, à Plourhan dans les Côtes d’Armor, sont depuis quelques années, l’affaire d’Anne-Claire Josse, par ailleurs infirmière en néonatalogie à l’hôpital de Saint-Brieuc. Avec l’aide de sa mère, elle gère 7 gîtes de 2 à 8 places, ouverts toute l’année et accessibles à tous les publics. La clientèle est au rendez-vous, certains depuis plus de 20 ans. Ces derniers mois, un nouveau phénomène a fait son apparition : une demande grandissante de location longue durée. « Des personnes désireuses de s’installer en Bretagne, en quête d’une nouvelle vie. Ils embarquent avec eux leur métier... ou pas. »

Anne-Claire Josse vient d’obtenir l’autorisation de son employeur, l’hôpital de Saint-Brieuc, de cumuler deux activités. « C’est un soulagement, mais dans trois ans, je devrai faire un choix. Je n’ose pas y penser. »  Depuis 2003, elle exerce ce métier au sein du service de réanimation néonatale « J’observe l’évolution des bébés, des prématurés. Je les suis depuis leur entrée jusqu’à leur sortie en proximité avec leurs parents. C’est un métier passionnant. Des liens se créent avec les familles. » La famille, nous y voilà !

 

L'hospitalité : tradition familiale

Issue d’une fratrie de quatre enfants, Anne-Claire a grandi à Plourhan, commune située à 5 km d’Etables-sur-Mer, auprès de ses parents, agriculteurs. « Mes arrières grands parents se sont installés dans la ferme en 1919. Mon père y est né. En 1976, il a repris, avec ma mère, l’exploitation. » Simple locataire, le couple a construit en 1982 sa propre maison, sur un terrain à proximité. « Très vite, ils l’ont mise en location durant les vacances d’été, de manière à accélérer le remboursement du prêt. Pendant ce temps-là, nous nous installions dans la ferme et menions une vie au grand-air. Les familles finissaient toujours par nouer des liens. L’ambiance était joyeuse et il régnait un esprit d’entraide et de partage. »

 

Une clientèle d’habitués

En 1996, la ferme est mise en vente. Les parents d’Anne-Claire, Jean-Pierre et Juliette Arthur, se portent acquéreur et rénovent le bâtiment principal. Par la suite, jusqu'en 2001, 6 gîtes sont remis à neuf. " Ma mère est encore très active et m’aide beaucoup pour le linge et l’entretien. C’est une affaire familiale mais sans doute parce que je suis la seule fille, c’est à moi que revient le rôle de poursuivre l’œuvre de mes parents. Une partie de la clientèle est très attachée au lieu.  « C’est par exemple une famille franco-belge qui réserve chaque année depuis 20 ans, les 15 premiers jours de juillet. Avec la nouvelle génération, ils réservent désormais deux gites. Ils se sont appropriés ce lieu et sont devenus des amis. Des rencontres, des découvertes, des échanges… Nous sommes là pour assurer à nos hôtes, le séjour le plus agréable possible. C’est stimulant. » Le revenu tiré des gîtes est un complément de revenu. Il permet de conserver la propriété au sein de la famille.

 

Gîte labellisé « Tourisme et handicaps »

Les Gîtes de Beauregard sont situés en pleine campagne, mais à proximité de « la cinquième baie du monde de par l’amplitude de ses marées », poursuit la gérante. Voile, Paddle, circuit VTT, Accrobranche, zoo, piscine, golf, l’offre de loisirs dans un rayon de 10 km cible tous les âges. Une partie des gîtes a été clôturée pour répondre à l’attente des familles avec enfants et des propriétaires d’animaux. « Nous avons aussi développé « les animaux à la ferme » avec un âne, un poney, des poules et tout récemment des lapins ! » L’accessibilité à tous les publics est aussi une priorité : « Nous avons contacté Marie- Christine Favennec à la CCI des Côtes d’Armor pour qu’elle nous conseille dans l’obtention du label Tourisme et handicaps sur les 4 types de handicaps : visuel, moteur, auditif et mental. Cela nécessite des aménagements particuliers. Nous les avons entrepris dans l’un de nos gîtes. L’accessibilité pour tous coule de source. J’ai moi-même, au sein du service néonatologie, une collègue kinésithérapeute aveugle. Vous ne pouvez pas imaginer tout ce qu’elle apporte au sein de l’équipe ! »

 

Février et mars 2021 : "des réservations au plus haut "

L’exercice 2020 bien que perturbé par la crise sanitaire a finalement été équivalent à celui de 2019. « Nous avons fait une arrière-saison exceptionnelle. » L’année 2021 a également démarré très fort. « Nous avons connu, en février et mars dernier un niveau de réservation jamais atteint  sur cette période.  A compter du 17 avril, c’est également complet pour toute la période des vacances scolaires. Mais je reste  très prudente. Nous avons une clientèle parisienne qui face à la progression de l’épidémie et aux différentes mesures de confinement peut annuler au dernier moment. On repart sur une période d’incertitude. Je note aussi que les réservations pour l’été 2021 ont été plus rapides que d’habitude. »

 

Une nouvelle clientèle

Un phénomène nouveau a fait son apparition en fin d’année 2020 : la demande de location longue durée par des couples en quête de changement de vie. « Deux de nos gîtes sont actuellement ainsi occupés. Ce qui est étonnant est que certaines personnes n’ont pas nécessairement une raison professionnelle pour venir s’installer en Bretagne. Ils quittent leur boulot, tentent l’aventure parce qu’ils ne veulent plus vivre enfermés dans leur appartement. »  Active sur Facebook et Instagram, c’est essentiellement via le réseau Gîtes de France qu’elle capte sa clientèle. « Le label rassure les clients. Nous avons un planning partagé. S’ils signent un contrat, il n’y a donc aucun risque d’une double location. »

Pour attirer du monde et faire vivre sa petite entreprise, Anne- Claire Josse n’est jamais à cours d’idée. « Ce lieu est aussi un point de rencontre entre tous les membres de ma famille.  Mes parents y ont investi beaucoup d’énergie et de passion. Il est essentiel pour moi de poursuivre ce qu’ils ont entrepris », conclut-elle.

Découvrir les Gîtes de Beauregard


Obtenir le label Tourisme et handicaps avec la CCI Côtes d'Armor

L'évènement

Lancement du Cluster Hydrogène en vue de former et de développer les usages H2 dans les entreprises costarmoricaines

Lancement du Cluster Hydrogène en vue de former et développer les usages H2 dans les entreprises costarmoricaines

Face à ces enjeux environnementaux et convaincue des opportunités d'une filière structurée autour de l'hydrogène sur le territoire, la CCI Côtes d'Armor lance un Cluster Hydrogène. Ouvert à toutes les entreprises du territoire désireuses d'enclencher leur transition énérgétique, cet évènement sera notamment animée par Laurent Meillaud,  journaliste automobile et spécialiste des énergies alternatives. La participation est gratuite. Néanmoins, l’inscription est obligatoire.

Recommandations