Accès par territoire
Newsletters
Menu principal
Grâce au CCF, le contrôle continu s’effectue aussi en entreprise ».
Adobe Stock N° 83752772
Grâce au CCF, le contrôle continu s’effectue aussi en entreprise ».

Formation des jeunes : avec le CCF, les entreprises sont mises dans la boucle

Marlène Piasco, le 04.11.2020

Le contrôle en cours de formation (CCF) valorise l’accompagnement réalisé par les tuteurs en entreprise.

« Avant, l’entreprise recevait les bulletins de l’apprenti une fois par trimestre. C’est vrai que c’était un peu maigre »,  admet Alexandre Lelandais, responsable des ventes chez Darty Saint-Malo. « Avec le nouveau dispositif, les tuteurs doivent faire connaitre et évaluer les actions que le jeune mène en magasin. Notre avis est davantage pris en compte. Je trouve cela plus équilibré. Après tout, nous sommes des acteurs à part entière de leur formation. Au même titre que les écoles qui enseignent la théorie, notre rôle auprès des élèves est crucial dans l’apprentissage et la compréhension des enjeux de leur futur métier.

Par ailleurs, en deux ans nous avons le temps de les voir évoluer dans un grand nombre de domaines, qui est bien plus large que des compétences professionnelles. En partant des plus essentiels, comme le rapport à la ponctualité, l’attitude face aux clients ou la tenue vestimentaire…. Que l’on nous mette dans la boucle est une très bonne chose. »

Quels sont les grands changements opérés dans votre accompagnement ?

« LA grande nouveauté est l’arrivée d’une plate-forme numérique interactive mise à disposition par le centre de formation. Je dois la remplir régulièrement, laisser une trace de ce que réalise le jeune lorsqu’il travaille ici. L’avantage c’est que cela est simple et peut être réalisé depuis son smartphone, ce qui est appréciable".

 

Le système d’évaluation est-il contraignant ?

Dans la mesure où l’on ne nous demande pas de sortir de notre champ de compétences il n’y a pas de problème. En tant qu’entreprise nous avons notre propre réalité, nos propres cahiers des charges et bien sûr nos contraintes. Il faut en tenir compte.

Lors de périodes d’opérations spéciales par exemple, il ne serait pas possible pour l’apprenti de mettre en place un certain type d’actions juste pour que cela colle avec le planning de l’école. C’est une question de bon sens. Mais la plupart du temps, nous trouvons un consensus.

D’une manière générale, les jeunes que j’accompagne sont réactifs, dynamiques et percutent vite. Ils savent qu’ils peuvent me solliciter, me demander conseil. C’est ma vision du tutorat et cela fonctionne plutôt bien comme ça ! »


Retrouvez le dossier complet : CCF au fil de l’eau : une plus grande reconnaissance du passage en entreprise

 

 

L'évènement

Industrie en Bretagne : les Rendez-vous de l'apprentissage du 2 au 4 décembre 2020

Industrie en Bretagne : les Rendez-vous de l'apprentissage du 2 au 4 décembre 2020

Afin d'aider les jeunes à s'orienter vers les métiers de l'industrie, toute l’équipe du Pôle Formation de l'UIMM  Bretagne propose, du mercredi 2 au vendredi 4 décembre (9H | 17H), les Rendez-vous de l’apprentissage, sur l’ensemble de ses sites. Inscriptions en ligne ou au 06.75.28.45.46

Recommandations